Avianca Brasil atterrit dans Star Alliance

air-journal_Avianca_A320neo

C’est le 22 juillet 2015 que la compagnie aérienne Avianca Brasil intègrera formellement Star Alliance, permettant au premier regroupement mondial de proposer de nouveau des vols intérieurs au Brésil.

L’adhésion de la filiale brésilienne de la compagnie nationale de Colombie a été fixée le 24 juin à Varsovie lors de la réunion semestrielle du conseil de direction (CEB) de l’alliance fondée en mai 1997 par les Lufthansa, United Airlines et autres Singapore Airlines, au cours de laquelle les présidents des compagnies membres ont approuvé des mesures « visant à l’amélioration des services aux voyageurs au sein du réseau de l’alliance ». Avianca Brasil marquera le retour de Star Alliance « sur le marché le plus vaste et le plus important d’Amérique Latine », TAM Brazilian Airlines l’ayant abandonnée au profit de Oneworld lors de sa fusion avec LAN Airlines. Basée à l’aéroport de Sao Paulo-Guarulhos, Avianca Brasil opère vers 25 destinations avec une flotte de 49 Monocouloirs Airbus et Fokker 100 (ces derniers partiront bientôt en retraite ; elle attend aussi dix A350-900). « Nous sommes ravis d’intégrer Avianca au Brésil le mois prochain », a déclaré le PDG de Star Alliance Mark Schwab, qui a surtout insisté sur un renforcement de la connectivité « en plus des nombreuses nouvelles liaisons entre hubs annoncées par nos membres de manière individuelle ».

Au cours de leurs discussions, les présidents ont à nouveau affirmé les objectifs fixés par les fondateurs de l’alliance il y a plus de 18 ans, et ont convenu de continuer de développer l’alliance selon ses principaux points forts : un réseau global, les normes les plus élevées qui soient en matière de service à la clientèle et l’utilisation des technologies les plus récentes pour appliquer les stratégies commerciales. Star Alliance rappelle dans un communiqué que 2015 « a déjà vu un flot continu d’inaugurations de nouvelles liaisons », et qu’il y en aura encore d’autres avant la fin de l’année. Parmi les nouveautés, les passagers auront par exemple un plus grand choix de vols sur le hub de Star Alliance à l’aéroport de Houston, avec de nouveaux vols long-courriers opérés par Air New Zealand, ANA et EVA Air au départ d’Auckland, Tokyo et Taipei. Air China a inauguré un nouveau vol entre Beijing et Montréal, tandis qu’Air Canada lancera ses vols entre Toronto et Delhi en décembre. Le nouveau vol de Lufthansa entre Francfort et Panama établira un lien important entre un hub majeur en Europe et en Amérique Latine fin novembre.

aj_star alliance tailPour compléter les développements du réseau, les membres renforcent les coopérations bilatérales par la signature d’accord de partage de codes. Parmi les exemples récents, on note Air India avec Air New Zealand et Avianca, Copa avec TAP ainsi qu’EVA Air avec Turkish Airlines. En parallèle du développement organique du réseau, l’alliance « continue de suivre les évolutions du marché afin de saisir les opportunités qui pourraient se présenter pour l’entrée de nouveaux membres ». Avec l’amélioration des services offerts aux passagers au cœur de toutes les activités, les compagnies membres sont en permanence à la recherche d’initiatives conjointes qui leur permettent d’offrir un service encore meilleur – le plus souvent en mettant en place une technologie qui facilite les échanges entre les compagnies. L’exemple le plus récent « illustrant comment de tels changements de fond peuvent apporter des améliorations visibles pour les passagers » est le salon de Star Alliance au Terminal 2 de l’aéroport de Londres-Heathrow, qui a été récompensé et qui a ouvert ses portes il y a un an. Le Terminal de la Reine, qui a été officiellement inauguré le 23 juin 2014 par S.M. la Reine Elizabeth II, utilise les nouvelles technologies et de nouveaux procédés qui permettent aux compagnies aériennes de travailler ensemble dans ses halls d’enregistrement, assurant un service hautement automatisé et efficace. Les commentaires des passagers à propos du nouveau terminal sont extrêmement positifs.

Le dialogue avec les aéroports est essentiel pour améliorer les services au sol. « Nous voudrions demander aux aéroports du monde entier de s’engager avec nous à un stade très précoce lorsqu’ils réaménagent les terminaux ou construisent de toutes nouvelles infrastructures. Comme le montre notre expérience à Heathrow, ceci est bénéfique pour tous », a expliqué Mark Schwab. Des projets sont déjà en cours à l’aéroport de Sao Paulo-Guarulhos, ainsi qu’à Tokyo-Narita. Dans les deux cas, les halls d’enregistrement sont confrontés à un manque d’espace qui ne peut pas être résolu par l’agrandissement de l’infrastructure existante. Le service Gold Track Security est actuellement en cours de développement au sein du réseau – il s’agit d’un couloir de sécurité dédié aux passagers de Première Classe et de Classe Affaires ainsi qu’aux porteurs de la carte Gold de Star Alliance. Ce produit proposé par l’alliance est actuellement disponible dans plus de 25 aéroports majeurs et sera progressivement étendu à la majorité des hubs de Star Alliance au cours de l’année.

Les présidents ont également étudié la mise en place réussie de plusieurs nouveaux systèmes informatiques. Ces derniers utilisent les dernières technologies afin de proposer un service plus fiable et rapide, avec de meilleurs systèmes de notifications permettant de diagnostiquer toutes les erreurs et de les résoudre rapidement. L’infrastructure informatique dans les hubs est essentielle pour offrir des services de qualité aux clients de l’alliance. Elle a été progressivement étendue afin de correspondre à différentes formes de logiques commerciales et de nouveaux projets allant dans le même sens vont voir le jour. Parmi les derniers exemples en date, on note l’enregistrement de bout en bout qui permet aux passagers d’obtenir leurs cartes d’embarquement pour l’ensemble de leur voyage dès le premier point d’enregistrement. Et l’année dernière, deux systèmes au niveau des programmes de fidélisation ont été mis en place. Le premier permet d’échanger plus rapidement et facilement les données des voyageurs fréquents, avec pour objectif de supprimer le besoin de traiter manuellement une demande de miles après un vol. L’autre système assure une communication plus rapide des changements de statuts au sein de toutes les compagnies de l’alliance, ce qui permet aux passagers d’utiliser les avantages de leur statut Gold avant même que leur nouvelle carte ait été émise. « Le fait de connecter les réseaux de données est tout aussi important que d’offrir des choix idéaux de vols au sein des programmes de vols de nos compagnies. Le fait d’avoir notre infrastructure informatique de hubs en place nous met dans la position unique de pouvoir fournir le soutien informatique nécessaire dans la mise en place de nouveaux avantages pour les passagers de Star Alliance », a continué Mark Schwab.

Pour conclure, les présidents ont rappelé que le fait d’ajouter de nouveaux membres à l’alliance ne constitue plus une priorité comme c’était le cas il y a quelques années. Le modèle de l’alliance continue de créer une réelle valeur ajoutée pour les compagnies de manière individuelle. En conséquence, l’adhésion à l’alliance demeure une partie importante et intégrale du business plan de chaque compagnie membre, qui est à même de décider quels avantages elle souhaite tirer de son adhésion à l’alliance.

Rappelons que les compagnies aériennes membres de Star Alliance sont les suivantes : Adria Airways, Aegean Airlines, Air Canada, Air China, Air India, Air New Zealand, ANA, Asiana Airlines, Austrian, Avianca, Brussels Airlines, Copa Airlines, Croatia Airlines, Egyptair, Ethiopian Airlines, EVA Air, LOT Polish Airlines, Lufthansa, SAS Scandinavian Airlines, Shenzhen Airlines, Singapore Airlines, South African Airways, SWISS, TAP Portugal, Turkish Airlines, Thai Airways et United Airlines. Au total, le réseau Star Alliance propose actuellement plus de 18 500 vols quotidiens vers 1 321 destinations dans 193 pays.

http://www.air-journal.fr/2015-06-25-avianca-brasil-atterrit-dans-star-alliance-5146187.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter