Trafic de juin : Bordeaux en forte hausse, record à Toulouse

air-journal_bordeaux_aeroport 2

L’aéroport de Bordeaux a enregistré le mois dernier une hausse de +4,4% de son trafic passager, tandis que Toulouse battait son record mensuel de fréquentation avec 731 589 voyageurs.

Le communiqué de Bordeaux-Mérignac le 8 juillet 2015 précise que le mois de juin « ancre le trafic dans une dynamique positive » avec +4,4%, l’aéroport atteignant +5,7% de croissance sur le 1er semestre. Le trafic des destinations internationales, avec près de 250.000 passagers, progresse de +10% par rapport à 2014, une belle tendance avant les vacances scolaires. Le trafic national conserve la même fréquentation qu’en 2014. Ville touristique majeure, Bordeaux est, une fois de plus, dans le peloton de tête des croissances du top 5 des grands aéroports régionaux. Le Nord de l’Europe, avec plus de 127.000 passagers, est en croissance de +13,9% grâce, notamment, à Bruxelles avec les compagnies aériennes easyJet et Brussels Airlines (+47,3%) ou Amsterdam avec KLM et easyJet (+20,4%). Les îles britanniques affichent +6,8% : Liverpool prend la tête avec +72,6%, suivi de Londres-Stansted (+42,1%) et Cork (+33,4%). L’Europe du Sud profite aussi du développement avec +15,9%. L’Espagne (+10,3%) et l’Italie (+8,1%) commencent très bien la saison touristique estivale : Milan (+34,4%), Madrid (+24,6%), Venise (+34,1%), Séville (+25,2%), Ibiza (+47,6%) et Malaga (+116%) avec l’arrivée de la compagnie Vueling qui complète l’offre de Volotea. Istanbul avec Turkish Airlines fête son 1er anniversaire avec d’excellents chiffres de trafic (5.500 passagers), doublés en un an. En juin, Bordeaux a inauguré la desserte emblématique vers Athènes par Aegean Airlines : un 1er mois très favorable pour une ligne qui enregistre déjà 2 000 passagers. En revanche, l’actualité tire le trafic du Maghreb vers le bas (-6,8%), notamment avec Tunis qui perd -27,9 % de trafic et Djerba -50,4%. Enfin, avec près de 130.000 passagers, les hubs internationaux, dopés en partie par Vinexpo, atteignent de bons scores : Lisbonne +25%, Madrid +24,6%, Amsterdam +20,4% et Paris Charles-de-Gaulle +7%,

Le trafic intérieur est stable sur juin. Cependant, certaines destinations « soleil » se dégagent largement comme la Corse : Figari desservie par HOP! et Volotea (+42,3%),  Bastia (+23,3%) et Ajaccio (+5,5%) avec Volotea. Les grandes transversales se portent bien : Nice (+8,2%) et Lyon (7,4%). Paris-Orly, en revanche, recule de -4,5%.

Le trafic low-cost est toujours au beau fixe avec une croissance de +9% et taquine le million de passagers sur le 1er semestre. Un mois après l’ouverture de l’extension du terminal billi, easyJet enregistre +13,8% grâce à de très belles fréquentations sur Londres-Gatwick, Amsterdam ou Genève.  Volotea enregistre + 23,9% de trafic, dopé par les nombreuses ouvertures de lignes (Corfou, Dubrovnik, Prague, Brest).

aj_aéroport toulouseLe trafic de l’aéroport Toulouse-Blagnac a connu un nouveau record de trafic passager sur un mois

Avec 731 589 passagers commerciaux (+1%), le trafic de Blagnac constitue le nouveau record de trafic passagers enregistré sur un mois. Le trafic national est resté dynamique (+2,8%) alors que l’international a légèrement fléchi (-1,3%). Le segment low-cost représente 29,6% du trafic local.

Le trafic national s’établit à 429 620 passagers. La fréquentation des lignes vers la capitale est en hausse (+0,6%), avec une croissance plus forte sur Paris-CDG (+5,9%) que sur Paris-Orly (-1,1%). En région, la progression est plus élevée (+9,3%) avec des résultats très satisfaisants notamment sur Marseille (+33,1%), Rennes (+24,3%), Bastia (+16,9%), Nantes (+14,7%) et Lille (+12,1%). Le trafic international enregistre 297 584 passagers. Le trafic régulier est positif (+1,6%), avec une hausse sur l’espace Schengen (+9,3%) due à la progression d’Amsterdam (+14,2%), de Francfort (+13,7%) et de Lisbonne (+13,6%). La fréquentation des nouvelles lignes sur Porto, Zurich et les destinations grecques contribue également à ce bon résultat. Hors Schengen, le trafic régulier est en baisse (-6,3%), malgré les variations positives observées sur Londres-Gatwick (+4,8%) et Londres-Heathrow (+3,9%). Cette baisse est due à l’arrêt des lignes sur Birmingham et Edimbourg, qui étaient desservies à l’été 2014. Sur l’Afrique du Nord, le trafic est en retrait (-16%). Le trafic charter est en recul (-27,7%) avec 21 548 passagers accueillis. L’espace Schengen représente 75% de ce trafic, dont la destination la plus fréquentée est Héraklion, en Crète. Hors Schengen, c’est Dubrovnik qui a les faveurs des voyageurs.

Le trafic fret et poste progresse légèrement (+1,2%), avec 5 704 tonnes traitées, tandis que le nombre de mouvements commerciaux est en hausse (+1,7%), avec 7 516 mouvements réalisés.

http://www.air-journal.fr/2015-07-09-trafic-de-juin-bordeaux-en-forte-hausse-record-a-toulouse-5147007.html

Commentaire(s)

  1. valen42300
    Publié le 9 juillet 2015

    FInalement, Toulouse fait quasiment le même nombre de passagers que LYS… Il faut se poser des questions. Dommage qu’EasyJet ne renforce pas sa base lyonnaise car il y a du potentiel notamment vers les pays nordiques et de l’est.

  2. Tom
    Publié le 9 juillet 2015

    Bravo à l’aéroport de bordeaux qui est selon moi l’aéroport ayant la plus forte croissance en très peu de temps et en plus en avance sur son temps!

  3. rantanplan
    Publié le 9 juillet 2015

    Bonne performance pour BOD, mais 4,4% de pax en plus ne peut pas être qualifié de « forte hausse »…. Par contre, les 5,7% depuis le début de l’année laissent augurer plus de 6% sur 2015, ce qui place la plateforme en tête des aéroports régionaux en terme d’augmentation de trafic et un résultat supérieur à 5 millions de pax.
    La direction fait valoir un objectif de 80 à 90 destinations en Europe (contre 62 à ce jour) ainsi que 10 hors l’espace Européen toujours hors Shengen (contre 6 à ce jour).
    Le Long Courrier est évoqué, il y a du potentiel, mais les études prennent du temps, comme le Terminal D…
    Pour ce qui est de TLS,on peut noter que le trafic stagne depuis début 2015, le national (affaires) reste stable et l’international dégringole…

    • Bonjour,
      Un terminal D à l’étude à Bordeaux !?! C’est curieux car les prévisions de trafic sont plutôt orientées à la baisse avec la LGV en 2017…

    • * Terminal D ou ligne D ?
      * Pour les plus de 6% je tablerai plutot sur un 5% au vu des mois à venir (certes septembre sera excellent par rapport à l’an passé, mais l’impact mécanique des ouvertures et renforts du printemps 2014 est terminé (TK, U2, KL…). En outre, peu ou pas de lignes pour l’heure appellées à etre renforcées cet hiver)

    •  » mais 4,4% de pax en plus ne peut pas être qualifié de « forte hausse » »
      « Pour ce qui est de TLS, …, l’international dégringole… »
      Donc en suivant votre raisonnement +4,4% ce n’est pas une forte hausse et -1,3% c’est une dégringolade. Il y a un truc que je ne dois pas comprendre … Concernant Toulouse il faut prendre en compte la fermeture de la base AIR FRANCE depuis la fin de l’été dernier (elle était officiellement maintenue mais AF ne proposait plus jusqu’au début du mois de vols internationaux … avant fermeture officielle à la rentrée). Les lignes les plus intéressantes sont reprises petit à petit par EZY et Volotea. Après je reconnais que contrairement à Bordeaux, Toulouse n’est pas une place forte du tourisme donc pour les trafic internationaux hors affaire … (pour remplir un vol mieux vaut pouvoir avoir aussi des passagers du pays de destination). Pour ce qui est des vols long courriers à Bordeaux, la future proximité (en terme de temps) de Paris ne va pas aider

  4. Encore une bonne nouvelle pour Bordeaux. A quand Transavia………

  5. TONY DE BREST

    La mise en service de la ligne TGV jusqu’à Bordeaux en 2017 a de fortes chances de provoquer une baisse non négligeable du trafic intérieur vers Paris, Lille et Strasbourg. A l’international, les rames Eurostar devraient en principe desservir Bordeaux dès l’été 2018.

    • Oui l’impact Paris est déjà assez connnu, de l’ordre de 800 à 900k PAX : c’est pour cela que Billi a été crée, afin de capter un trafic low-cost qui permet de compenser la perte induite par la liaison ORY

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum