Lufthansa reporte le Panama, modifie l’Afrique du Sud

air-journal_Lufthansa-A340-300

La compagnie aérienne Lufthansa a reporté à mars 2016 le lancement de sa nouvelle liaison entre Francfort et Panama City, l’une de celles qui doivent être opérées par CityLine en Airbus A340-300 haute densité. En revanche elle ajoutera deux fréquences hebdomadaires dès cet hiver entre Munich et Le Cap, tout en réduisant ses capacités entre Francfort et Johannesburg avec le remplacement de l’A380 habituel par un Boeing 747-8i.

Initialement prévue pour le 16 novembre 2015, la liaison de la compagnie nationale allemande entre sa base de Francfort et l’aéroport de Panama-Tocumen ne sera finalement inaugurée que le 1er mars 2016, sur le même rythme de cinq rotations hebdomadaires opérées en A340-300 haute densité pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires, 19 en Premium et 261 en Economie. Les vols décolleront de Francfort tous les jours sauf mardi et samedi à 10h15 pour arriver à 16h40, et repartiront du Panama à 18h45 pour atterrir le lendemain à 11h35. Lufthansa sera en concurrence directe avec Condor sur cette route, le Panama étant également desservi depuis l’Europe par Air France, Iberia, KLM et TAP Portugal.

La compagnie de Star Alliance partage ses codes sur cette ligne avec sa partenaire Copa Airlines, qui ne propose pas de route transatlantique mais offre des correspondances vers 50 destinations en Amérique latine et dans les Caraïbes. Lufthansa précisait lors de l’annonce de cette route que l’A340-300 haute densité disposera du « dernier cri en matière de cabine » dans toutes les classes : lits de 198cm horizontal en classe Affaires, nouvelle Premium déployée en novembre dernier, et internet haut débit Flynet pour tous.

En Afrique du Sud, la route entre Munich et Le Cap deviendra quotidienne à compter du 24 octobre 2015, opérée en A340-600 configuré pour accueillir 8 passagers en Première, 44 en classe Affaires, 32 en Premium et 213 en Economie. Les départs d’Allemagne sont désormais planifiés à 19h05 pour arriver le lendemain à 7h35, les vols retour quittant l’Afrique du Sud à 9h25 pour atterrir à 19h50. Lufthansa est sans concurrence sur cette route.

En revanche les capacités seront diminuées pendant la saison hivernale entre Francfort et Johannesburg-OR Tambo, un Boeing 747-8i (8+80+32+244, 364 sièges) remplaçant l’Airbus A380 (488 ou 509 places en quatre classes). Les départs sont programmés à 22h05 (arrivée le lendemain à 8h40) et les retours à 19h35 (arrivée le lendemain à 5h25). Pas de concurrence là non plus pour Lufthansa qui partage ses codes avec South African Airways sur cette route.

air-journal_Lufthansa 747-8i (1)

http://www.air-journal.fr/2015-07-13-emirates-airlines-promotion-en-france-et-partage-avec-flybe-2-5147171.html

Commentaire(s)

  1. BOBO7

    Yes le 747 8i !

  2. Père Denis

    LH est une compagnie a mon avis suffisamment sérieuse pour savoir ce qu’elle fait en toute connaissance de cause…Je suis surpris de la config 8 Première sur une telle ligne MUC-CPT..J’ai de sérieux doutes sur la réalité commerciale effective de la demande, surtout au départ deMUC,même si c’est l’un des hubs de LH…mais je conçois très bien que faisant l’étude globale avant décision,et prenant en compte la réalité de la flotte disponible sur sa base de MUC, LH ne puisse pas économiquement modifier UN ou DEUX avions pour mieux les adapter à des lignes particulières, car les appareils doivent pouvoir voler sur toutes les lignes de ce huis exploitées par cet type , A 340-600sur lesquelles d’autres besoins commerciaux sont demandés Donc ça a dû être du style,le remplissage Première sur CPT ne sera peut être pas terrible mais restera supportable compte tenu de la demande des autres cabines……De la simple gestion des ressources disponibles à moindre frais,au fond!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter