FastJet: bientôt le Malawi et un cinquième A319

air-journal_fastjet

La compagnie aérienne low cost FastJet va inaugurer une nouvelle liaison entre Dar es Salaam en Tanzanie et Lilongwe au Malawi, sa sixième destination internationale.

A partir du 27 juillet 2015, la spécialiste africaine du vol pas cher proposera deux vols par semaine entre sa base et l’aéroport de LilongweJulius Nyerere, opérés en Airbus A319 configuré pour accueillir 145 passagers. Les départs de Tanzanie sont programmés lundi et vendredi à 9h40 pour arriver à 10h20, les vols retour quittant la capitale du Malawi à 10h55 pour se poser à 13h35. FastJet sera en concurrence directe avec la compagnie nationale locale, Malawian Airlines; Lilongwe accueille également les avions d’Ethiopian Airlines, Kenya Airways ou South African Airways entre autres.

Le réseau de FastJet compte déjà des lignes vers Johannesburg en Afrique du Sud, Entebbe en Ouganda, Lusaka en Zambie et Harare au Zimbabwe, plus quatre destinations intérieures (Kilimandjaro, Mbeya, Mwanza et Zanzibar). Troisième meilleure low cost africaine en 2015 selon Skytrax derrière Mango et Kulula, la compagnie créée par le fondateur d’easyJet Sir Stelios Haji-Ioannou entend continuer à « travailler dur pour étendre son réseau tanzanien ». Le CEO Ed Winters reconnait toutefois que la majorité des efforts sont aujourd’hui concentrés sur le lancement de deux nouvelles filiales au Zimbabwe et en Zambie. Cette nouvelle route et le renforcement des fréquences sur le vol intérieur vont « renforcer l’utilisation de nos avions existants et justifier l’acquisition d’un cinquième appareil », ajoute-t-il.

FastJet a justement signé une lettre d’intention avec une société de leasing non précisée, portant sur la livraison d’un cinquième A319. Le quatrième, pris chez ICBC, n’a pas encore été livré mais il servira au lancement des opérations de FastJet Zimbabwe, à une date toujours pas précisée ; l’obtention de l’AOC indispensable y serait en cours, celle de FastJet Zambia en Zambie ayant déjà été accordée. Son objectif reste le même : opérer d’ici 2018 une flotte de 34 avions sur un réseau de 40 destinations sur le continent africain.

FastJet a transporté 65.216 passagers le mois dernier (+23%) mais avec un coefficient d’occupation reculant de 10 points à 69% « en raison du Ramadan ». Sur les douze derniers mois, elle a accueilli 732.695 voyageurs (+69%).

http://www.air-journal.fr/2015-07-17-fastjet-bientot-le-malawi-et-un-cinquieme-a319-5147369.html

Commentaire(s)

  1. Bonne Nouvelle pour le Malawi qui a sérieusement besoin d’être désenclavé.
    Fastjet semble dirigée de façon appropriée, sans interventionnisme des états (qui ont tué tant de Cies locales), et semble être le futur de ces états où le transport aérien est actuellement peu développé, ou qui n’ont pas les moyens de créer leur propre Cies nationale. Zambie, Zimbabwe et Malawi sont de ceux-là.
    À suivre.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter