Qantas lance deux routes vers Tokyo, pense au 787

air-journal_qantas 747-400ER

La compagnie aérienne Qantas a inauguré vendredi une nouvelle liaison entre Sydney et Tokyo-Haneda, avant d’en lancer une autre samedi, cette fois entre Brisbane et Narita. Et elle pourrait annoncer prochainement une commande de Boeing 787 Dreamliner.

Depuis le 31 juillet 2015, la compagnie nationale australienne propose un vol quotidien entre sa base à Sydney-Kingsford Smith et l’aéroport de Tokyo-Haneda. Les départs sont programmés à 20h40 pour arriver le lendemain à 5h30, les vols retour quittant le Japon à 22h00 pour se poser le lendemain à 8h30. Cette route vient s’ajouter à celle opérée tous les jours entre Sydney et Narita par Qantas, qui est en concurrence sur cet axe avec Japan Air Lines (depuis Narita) et bientôt ANA (All Nippon Airways, à partir du 12 décembre depuis Haneda).

Ces deux vols vers la capitale japonaise sont opérés par la compagnie de l’alliance Oneworld en Boeing 747-400 tri-classe Affaires, Premium et Economie. En revanche c’est un Airbus A330-300 aux cabines rénovées (28 places en classe Affaires, 269 en classe Economie) qui est déployé depuis samedi 1er aout tous les jours entre Brisbane et Tokyo-Narita, une route abandonnée il y a 17 ans. Les départs sont programmés à 11h00 (arrivée 19h15), et les retours du Japon à 20h55 (arrivée le lendemain à 7h00), Qantas étant sans concurrence sur cet axe.

« Cette expansion significative de capacité a été extrêmement bien reçu par nos clients », explique le CEO de Qantas International Gareth Evans dans un communiqué, « et surtout par les voyageurs d’affaires se dirigeant vers le centre-ville et qui peuvent économiser une heure et demie de transport en atterrissant à Haneda ». La compagnie rappelle que sa filiale low cost Jetstar vient de son côté d’augmenter le nombre de sièges sur la route Melbourne – Tokyo, passant d’un A330-200 à un 787-8 Dreamliner et annonçant pour la période décembre-mars l’ajout d’une cinquième et d’une sixième rotation hebdomadaire. Et qu’au Japon, les passagers disposent de possibilités de correspondances vers Sapporo, Osaka ou Fukuoka grâce à la low cost Jetstar Japan.

Qantas s’est d’autre part rapprochée d’une commande potentielle de Dreamliner, suite au vote jeudi dernier de ses pilotes long-courrier : ces derniers ont accepté à 82% une nouvelle convention collective de quatre ans selon le syndicat AIPA (Australian and International Pilot Association), qui gèle les salaires pendant 18 mois et promet ensuite une augmentation de 3% par an. Le président de l’AIPA Nathan Safe précise que l’entrée en service des Dreamliner est même possible « dès 2017 », une date déjà évoquée par le CEO de Qantas à propos de la cinquantaine d’options et engagements d’achat pris pour des Dreamliner (aucune commande ferme n’a été passée). Des conventions similaires ont déjà été acceptées par le personnel au sol, les ingénieurs et techniciens, et les pilotes de court- et moyen-courrier. On rappellera que Jetstar recevra en septembre son onzième et dernier 787-8.

aj_qantas a330-200 air-journal_Qantas A330-Business-Suite-Fully-Flat

http://www.air-journal.fr/2015-08-03-qantas-lance-deux-routes-vers-tokyo-pense-au-787-5148034.html

Commentaire(s)

  1. ben
    Publié le 3 août 2015

    La liaison Sydney – Haneda ne s’ajoute pas à celle de Narita : cette dernière est supprimée.
    (et les slots réutilisés pour le Brisbane – Narita)

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter