Record de trafic à Bordeaux en juillet

air-journal_bordeaux_aeroport 2

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac a accueilli le mois dernier plus de 550 000 passagers, en croissance de +8% par rapport au mois précédent qui avait déjà battu un record de trafic.

Dans son communiqué du 5 août 2015, l’aéroport bordelais annonce que le mois de juillet affiche une croissance exemplaire de +8%. « Toujours dans un élan très positif et après le record du mois dernier », l’aéroport enregistre à nouveau la plus forte fréquentation mensuelle depuis sa création. Cette évolution est essentiellement due à la forte croissance des destinations internationales qui progressent de +17,4% et dépassent les 300 000 passagers. Un seul nuage dans ce beau ciel bleu d’été, la fréquentation nationale qui est en baisse avec -1,6%. Le voyage low cost est très prisé en cette saison estivale avec +14,1% de trafic.

Le trafic des vols internationaux affiche +17,4% en juillet. Les destinations « soleil » sont prises d’assaut avec des chiffres de croissances remarquables. L’Espagne est mise à l’honneur avec de très fortes fréquentations : Ibiza avec Volotea (+50,6%), Valencia avec Volotea (+46,4%), Palma desservie par Volotea et Vueling (+17%), Madrid avec Iberia (+18%), Barcelone avec Vueling (+12%). Malaga avec l’arrivée de la compagnie Vueling qui vient compléter l’offre de Volotea note une augmentation de +91,1% de trafic par rapport à 2014. L’Italie est aussi largement choisi comme « destinations vacances » : Naples (Volotea) +30,8%, Rome (HOP! et Air France) +10,7%, Bologne desservie par Ryanair (+15%). La Grèce malgré la crise économique actuelle continue à séduire avec Athènes, Héraklion, Corfou, Rhodes et Santorin, qui font globalement plus de 11.000 passagers sur le mois.

L’Europe du Nord n’est pas en reste sur ces fortes croissances : pour exemple Bruxelles enregistre une fréquentation de +67,6% par rapport à 2014. D’autres très bons chiffres sont à noter pour Stockholm (+26,6%), Amsterdam (+20,4%), Dublin (+25,7%), Liverpool (+17,2%) et Londres (+8,3%). Cela « prouve, s’il le fallait encore, l’énorme pouvoir d’attraction que Bordeaux et sa région revêtent pour ses voisins nord-européens ». De fortes croissances sont aussi à souligner en dehors de l’Europe et vers les grands hubs intercontinentaux comme Istanbul qui atteint une fréquentation spectaculaire à +91,4% par rapport à l’année dernière. Le Maghreb suit cette tendance et la fin du ramadan dope à nouveaux leurs croissances: Alger (+31,2%), Oran (+42,6%), Casablanca (+25,3%) et Tunis (+15,6%).

Le trafic intérieur est en baisse sur le mois de juillet avec -1,6%. Mais cette tendance est essentiellement due à une baisse de capacité sur Paris-Orly et accessoirement sur Marseille. La pluparts des autres destinations sont en nettes croissances comme la Corse : Figari (+22,8%) et Ajaccio (+15,5%) desservies par HOP! et Volotea ainsi que  Bastia avec Volotea (+10,9%). Le Nord de la France affiche aussi des chiffres positifs : Lille (+9,2%), Rennes (+11,1%), Strasbourg (+17%). La desserte du hub international de Paris-CDG est également bien orientée à +6,7%.

Le trafic low-cost continue son ascension avec +14,1% de trafic, soit 263.2642 passagers. Volotea enregistre une belle progression avec 33,3% de fréquentation supplémentaire par rapport à 2014. EasyJet se porte bien aussi avec +17,1%.  La part de marché des vols low cost dépassent dorénavant 40% du trafic de l’aéroport.

http://www.air-journal.fr/2015-08-05-record-de-trafic-a-bordeaux-en-juillet-5148145.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 5 août 2015

    « L’Italie est aussi largement choisi comme « destinations vacances » : Valencia avec Volotea (+46,4%), etc »
    On m’aurait menti? Valencia n’est pas en Espagne mais en Italie ????

  2. Publié le 5 août 2015

    Bravo Bordeaux ! Bordelais dans le coeur et dans le sang

  3. Rorito
    Publié le 5 août 2015

    Bordeaux devient incontournable sur la carte des destinations des différentes compagnies!
    Nous attendons donc l’annonce des prochaines ouvertures de lignes avec impatience!!

  4. chiefpilot
    Publié le 5 août 2015

    Ils en avaient marre de boire de la piquette avec le Beaujolais nouveau qu’on leur expédie chaque année par avion , ils ont préféré prendre l’avion pour boire un verre de bon vin a Bordeaux ah ah bonnes vacances

  5. Attention les Bordelais..
    A force d’annoncer des chiffres positifs, vous allez éveiller nos guignols de Dirigeants qui vont s’empressés de vous vendre au plus offrant (ADP??) sous prétexte de « privatisation », comme nous le mois prochain ainsi que Lyon et Toulouse, il y à quelques mois déjà..

  6. Pas un mois sans que BOD n’explose le compteur.
    Et pratiquement rien dans l’escarcelle d’une Cie française.
    Certains doivent se mordre les doigts d’avoir manqué le coche…

  7. rantanplan
    Publié le 6 août 2015

    Bons résultats, bonne gestion… D’aucun reprocheront au Terminal « Billi » d’être spartiate, mais l’ayant utilisé la semaine dernière (Easyjet), j’ai été pleinement satisfait du service: Avions à l’heure (6 postes au contact + 2 plus éloignés), qualité du service dédié à Ryanair et Easyjet, annonces personnalisées et claires, embarquement rapide.
    BOD a le vent en poupe, c’est vrai, aucune compagnie Française n’est venue sur le tarmac depuis longtemps (sauf AF avec la navette vouée à disparaître en 2017 et HOP! qui fait se balader les VIP à forte contribution par tout temps de la jetée C -appelons la comme ça- du terminal à la porte de l’appareil…
    Bon! continuez comme ça sur le Low Cost et de nouvelles ouvertures de lignes à l’international, ll reste le Terminal D à créer, (je pense que c’est dans les valises), à l’emplacement du fret déserté et replacé, il nous reste une structure en place et 5 postes.

  8. Viatjador33
    Publié le 6 août 2015

    Il faut tout de même contenir un peu son enthousiasme, car si la progression est spectaculaire c’est surtout parceque Bordeaux part de très loin.
    On sait quand même maintenant que son retard était dû à l’offre et non à la demande, que les Aquitains ne sont pas plus casaniers que les autres pour peu qu’on leur propose des destinations et donc que les compagnies tradi – AF en tête mais d’autres aussi – se sont vautrées en snobant BOD.
    Mais il reste encore de très grosses lacunes en terme de destinations desservies, vers l’Europe du Nord et de l’est, l’Allemagne en particulier. Easyjet par exemple va-t-elle se décider à ouvrir Berlin et Hambourg ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum