Uzbekistan Airways pèse aussi les passagers

aj_uzbekistan-airways-a320.jpg

La compagnie aérienne Uzbekistan Airways a mis en place une procédure permettant de déterminer le poids moyen des passagers avec leur bagage cabine avant l’embarquement.

Après Samoa Air, c’est au tour de la compagnie nationale d’Ouzbékistan, basée à l’aéroport de Tachkent, de s’intéresser au poids des passagers. Dans un communiqué publié le 7 aout 2015, elle annonce qu’après l’enregistrement mais avant l’embarquement à bord de ses avions, elle procède désormais à une « prise de poids avant le vol » dans le but de déterminer combien de kilos en moyenne correspondent à chaque voyageur, et « d’observer les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des vols ». Uzbekistan Airways laisse planer le doute sur l’obligation de se soumettre à l’exercice : elle « suggère » aux passagers de suivre la procédure de mesure de poids « grâce aux balances spéciales installées dans le hall de départ ».

Et pour rassurer les plus paranoïaques, elle promet que les seules informations conservées seront « homme, femme, enfant », tout le reste restant « complètement confidentiel ». Sans dire quelles seront les conséquences dans le cas d’un surpoids manifeste – qu’il soit venu des passagers eux-mêmes, de leurs bagages cabine ou de leurs emplettes en duty-free. RAppelons qu’elle dessert entre autres l’aéroport de Paris-CDG.

Dans le Pacifique, Samoa Air est déjà connue pour peser ses passagers avec leurs bagages et appliquer des tarifs en fonction du résultat, l’archipel souffrant d’une épidémie d’obésité (80% des habitants seraient en surpoids). En juin 2013, elle avait même lancé un nouveau siège extra-large, sorte de canapé utilisant deux sièges mitoyens et offrant plus d’espace pour les jambes. Une rampe d’accès pour aider les personnes à prendre place à bord faisait aussi partie de l’initiative, la compagnie utilisant trois avions de moins de 10 places (deux Britten-Norman Islander et un Cessna 172).

http://www.air-journal.fr/2015-08-13-uzbekistan-airways-pese-aussi-les-passagers-5148472.html

Commentaire(s)

  1. fcb
    Publié le 13 août 2015

    De grâce, arrêtez de faire référence à Samoa Air qui se doit d’utiliser le poids réel des passagers de par les appareils qu’ils utilisent…. Cesna 172, avion d’aeroclub s’ il en est et autres trapanelles du même acabit…. NE pas peser les pax serait suicidaire surtout avec la densité de l’air dans ces régions tropicales qui affecte grandement les performances des avions….. Comparez ce qui est comparable!

  2. chiefpilot
    Publié le 13 août 2015

    Encore faudrait il savoir se servir d’un ordi et rentrer les bons chiffres et ne pas faire une erreur de 100 tonnes avec un triple 7

  3. Bonjour
    Tout à fait d’accord avec FCB.
    Les petites compagnies dans le pacifique, Hawaii (Je nommerais Mokulele Airlines)utilise des Cessna Grand Caravan et pèse les passagers et bagages avant embarquement. C’est surprenant la première fois mais normal pour la bonne réalisation des vols d’en moyenne 30 minutes.
    Aloha

  4. ce qui n’est pas normal , c’est de voir qu’une personne qui pese 130 kg , son épouse qui fait à peine moins …… et ses deux enfants qui sont à plus de 100 kgs chacun puissent embarquer tranquillement et que pour ma part , pesant 80 kg ( normal) je sois obligé de payer 123 € d’excédent de bagages, (j’avais 3 kgs d’excédent ).

    j’ai eu les boules avec les bouboules

    • Airbid
      Publié le 13 août 2015

      On vous comprend , il y a de quoi !
      Par ailleurs l’Ouzbekistan n’est pas menacé par l’obésité , loin de là.

    • MAB
      Publié le 13 août 2015

      Les personnes de 130 kg ne sont pas moins « normales » que vous. C’est de la discrimination ce que vous dites, alors ainsi il faudrait faire un tarif spécial pour ceux qui pèsent 130 kg ? et votre supplément pour excédent bagage est tout à fait normal… ce sont les règles, il faut les respecter.

      • Publié le 13 août 2015

        Discrimination, respecter les règles … tout de suite les grands mots ! Jacques ne conteste pas le surplus bagage en lui-même. Il fait juste un parallèle entre le surplus bagage et la différence de poids des passagers et ne demande pas à ce que les passagers plus lourds que lui payent un surplus. Comme en aéronautique c’est le poids passager + bagages qui compte la remarque de jacques n’est pas déplacée.

        • MAB
          Publié le 13 août 2015

          @Beber : Jacques dit que « ce n’est pas normal » que ces personnes embarquent « tranquillement » alors que lui paie, il veut donc dire que ce qui est normal est qu’ils n’embarquement pas tranquillement, c.-a-d qu’ils doivent soit payer comme lui paie, soit personne ne paie.
          En ce qui concerne le mot discrimination, je visais en 1er lieu le fait qu’il dise que lui qui pèse 80 kg est normal, sous-entendant que ces passagers ne le sont pas…

      • fcb
        Publié le 13 août 2015

        Ca yest! Le lobby des gros se réveille! Alors puisque tu déformes tout on va te mettre les sous titres…. As tu déjà entendu parler du poids standard dans l’aérien? Vas sur le net, rencarde toi et reviens palabrer…..!

        • MAB
          Publié le 13 août 2015

          @FCB : tout d’abord nous nous ne tutoyons pas. Ensuite, je ne pense pas que Jacques parle d’un de ces vols avec des Cessna où le poids est mesuré sur place, puisque si les passagers dont il parle présentaient un danger, il n’auraient pas embarqué, alors qu’il dit « embarquer tranquillement ». Donc votre remarque sur le poids standard ne sert à rien (la prochaine fois, lisez bien les commentaires…)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum