Finnair: des coupes sombres vers la Russie

air-journal_Finnair E190 new

La compagnie aérienne Finnair va faire des coupes sombres dans son réseau vers la Russie, annulant dès le mois prochain une route entre Helsinki et Nizhniy Novgorod. Deux autres seront suspendues entre janvier et avril prochain, reliant sa capitale à Kazan et Samara.

Ces trois routes de la compagnie nationale de Finlande avaient été inaugurées l’été dernier, et étaient opérées par les Embraer 190 de 100 places par sa filiale Nordic Regional Airlines (ex Flybe Nordic). Mais la crise en Russie, due aux sanctions occidentales et à la chute du cours du pétrole, a un impact non négligeable sur le transport aérien. A compter du 1er septembre 2015, Finnair mettra donc fin à ses trois rotations hebdomadaires entre Helsinki-Vantaa et l’aéroport de Nizhniy Novgorod, une route pourtant sans concurrence ; seules Lufthansa et CSA Czech Airlines proposent dans la cinquième ville russe des vols directs depuis ou vers l’Europe.

La liaison Helsinki – Kazan de la compagnie de l’alliance Oneworld, opérée elle aussi trois fois par semaine, sera suspendue du 19 janvier au 28 avril 2016. Finnair est là encore sans concurrence directe, mais le principal aéroport du Tatarstan est relié à l’Europe par Turkish Airlines (Istanbul) et par Vueling (Barcelone).

Enfin Finnair suspendra du 20 janvier au 25 avril 2015 les trois vols opérés chaque semaine entre sa capitale et l’aéroport de Samara-Murumoch. CSA, Lufthansa (jusqu’au mois prochain) et Vueling y sont également présentes, tandis que Transaero Airlines y propose une route vers Barcelone.

En annonçant en juin 2014 les routes vers ces « trois centres régionaux proéminents sur les berges de la Volga », Finnair rappelait via son directeur commercial Allister Paterson que la Fédération Russe « est le principal partenaire économique de la Finlande après l’Union Européenne, la Finlande étant considérée par de nombreux Russes comme un pays favorable pour les affaires comme le tourisme ». Les nouvelles routes devaient l’aider à répondre à la demande « pour les passagers russes vers l’ensemble du réseau européen de Finnair, via le hub compact d’Helsinki, et encourageront peut-être les Finlandais et les Européens à visiter ces trois villes historiques ». Elle dessert encore dans le pays St Petersburg, Moscou-Sheremetyevo et Ekaterinbourg ; son accord de partage de codes avec S7 Airlines permettant des connexions via Domodedovo vers Novossibirsk, Rostov ou Ufa entre autres.

http://www.air-journal.fr/2015-08-17-finnair-des-coupes-sombres-vers-la-russie-5148641.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter