Volotea : programmes d’hiver à Nantes, Bordeaux et Strasbourg

air-journal_Volotea fleet

La compagnie aérienne low cost Volotea a dévoilé hier ses programmes de vol pour la saison hivernale dans ses trois bases françaises, les aéroports de Nantes, Bordeaux et Strasbourg. L’offre vers les Canaries, Prague, Venise et sur certaines routes intérieures sera renforcée.

Jusqu’au 21 avril 2016, la spécialiste espagnole du vol pas cher proposera à l’aéroport de Nantes-Atlantique un vol tous les dimanches à destination de Fuerteventura, un ou deux vols par weekend à destination de Ténériffe, deux à trois vols par semaine à destination de Prague ou deux à quatre vols par semaine vers Venise, ainsi qu’entre deux et sept rotations hebdomadaires vers Strasbourg et entre trois et sept à destination de Montpellier. Volotea propose cet été 21 destinations au départ de Nantes, dont six en France, sept en Espagne, cinq en Italie, une en Allemagne, une en République Tchèque et une en Croatie. Depuis le lancement de ses opérations à l’aéroport Atlantique en juin 2012, elle a transporté plus de 780.985 passagers. En 2015, la compagnie propose plus de 550.000 sièges au départ de Nantes

A Bordeaux-Mérignac, Volotea proposera un programme similaire cet hiver, avec un vol tous les dimanches à destination de Fuerteventura, un ou deux vols par weekend à destination de Ténériffe, deux à trois vols par semaine à destination de Prague, deux à six vols par semaine vers Venise, ainsi qu’entre trois et sept rotations hebdomadaires vers Strasbourg. La low cost propose 21 destinations au départ de l’aéroport de Bordeaux : 6 en France (Ajaccio, Bastia, Brest, Figari, Strasbourg et Toulon), 5 en Italie (Naples, Olbia, Palerme, Pise et Venise), 6 en Espagne (Fuerteventura, Ibiza, Malaga, Palma de Majorque, Tenerife et Valence) et 1 en Allemagne (Munich), en Croatie (Dubrovnik), en Grèce (Corfou) et en République Tchèque (Prague). Depuis le lancement de ses opérations sur la capitale bordelaise en avril 2012, Volotea a transporté plus de 621.000 passagers depuis/vers l’aéroport de Gironde, dont 250.000 pendant la seule année 2014.

Enfin dans sa troisième base française à l’aéroport de Strasbourg-Entzheim, inaugurée le 10 avril dernier, Volotea mettra en place jusqu’au 21 avril 2016 de deux à quatre vols par semaine à destination de Marseille, de deux à sept vers Nice et de deux à six vers Toulouse (plus dont 2 à 7 vols par semaine à destination de Nantes et 3 à 7 vols par semaine à destination de Bordeaux). Depuis le 2 juillet 2012, date à laquelle elle a effectué son premier vol entre Strasbourg et Ibiza, la compagnie a transporté plus de 290 000 passagers au départ la capitale alsacienne. Elle y propose 11 destinations dont 8 en France (Bordeaux, Nantes, Montpellier, Biarritz, Ajaccio, Bastia, Marseille, Figari), et 3 en Italie (Palerme, Olbia et Venise). Volotea a transporté l’année dernière environ 136 000 passagers à Strasbourg, et prévoit plus de 220 000 passagers en 2015 grâce à l’ouverture de sa nouvelle base ; ce volume de passagers devrait alors représenter environ 20% du trafic total de l’aéroport Entzheim.

Se présentant comme la compagnie aérienne des capitales régionales européennes, Volotea opère aujourd’hui 157 routes vers 67 villes européennes (10 pays : France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie et Moldavie). Elle a effectué plus de 25 000 vols grâce aux 19 Boeing 717 de 125 places dont elle dispose. En France, la low cost est présente dans 16 aéroports, depuis lesquels elle opère 70 lignes.

Volotea a transporté 1,746 millions de passagers en Europe en 2014, et s’est fixée comme objectif 2,4 millions pour 2015. La compagnie a dépassé la barre des 5 millions de passagers européens le 7 mai dernier et s’apprête à franchir celle des 6 millions.

http://www.air-journal.fr/2015-08-19-volotea-programmes-dhiver-a-nantes-bordeaux-et-strasbourg-5148740.html

Commentaire(s)

  1. Et pour l’été, quelles seront les nouveautés d’après vous ?

  2. Airbid
    Publié le 19 août 2015

    Fermer des destinations pour en ouvrir d’autres, genre Ryanair en plus petit.

  3. Un joli développement pour une compagnie qui vise les capitales régionales entre elles. Un seul type d’avion le DC9 pardon le 717, d’occase certes mais un bon avion qui a une capacité adapté pour ces liaisons. Et pour les faire tourner des destinations loisir, un bon mix.

  4. BOeing 777-300er - 19 août 2015 à 22 h 59 min
    BOeing 777-300er
    Publié le 19 août 2015

    Air France aurait dû positionner davantage Transavia sur la province. Encore une opportunité ratée.
    R.I.P AF

    • Publié le 22 août 2015

      Transavia n’a pas encore une flotte assez importante pour se développer dans beaucoup d’aéroports de Province. Elle se concentre d’abord sur Paris, puis Lyon/Nantes.
      Quant à TLS, MRS et NCE, ce sont des bases AF. Il faudra donc, a priori, un nouvel accord avec le personnel pour permettre à TO de se développer dans ces 3 aéroports.

  5. wernersxb
    Publié le 20 août 2015

    Dans le cadre de Strasbourg une majorité de lignes en concurrence avec HOP.
    Donc aucune valeur ajoutée pour les vols d’affaires de la région.
    L’aéroport de Strasbourg a visiblement abandonné ce créneau. Il est vrai que vu la proximité de Basel-Mulhouse voir de Francfort ce n’est pas une mince affaire.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter