Cigognes 1, Singapore Airlines 0 (vidéo)

air-journal_Singapore Airlines cigognes

Un avion de la compagnie aérienne Singapore Airlines a dû faire demi-tour peu après son décollage, après avoir percuté des cigognes qui ont endommagé son fuselage

Le Boeing 777-200ER de la compagnie nationale singapourienne avait décollé le 17 aout 2015 de l’aéroport d’Istanbul-Atatürk, transportant 255 passagers et 14 membres d’équipages vers sa base à Singapour-Changi. Mais alors qu’il gagnait de l’altitude, il a percuté un vol de cigognes, endommageant son radome et le réacteur gauche. Les pilotes ont fait demi-tour et demandé un atterrissage d’urgence dans la ville turque, atterrissage qui s’est passé sans problème 70 minutes après le départ. Personne n’a été blessé dans l’incident, mais un oiseau était encore encastré dans le nez de l’avion quand il s’est finalement immobilisé, preuve de la violence de l’impact. Le bord du réacteur droit était également endommagé, ainsi que d’autres parties du fuselage et de l’aile.

Singapore Airlines a dû envoyer un autre avion à Istanbul, les passagers passant la nuit dans un hôtel avant de reprendre leur voyage.

http://www.air-journal.fr/2015-08-21-cigognes-1-singapore-airlines-0-video-5148849.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 21 août 2015 à 11 h 14 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 21 août 2015

    Une fois de plus , comme sur l’Hudson river , le risque aviaire ( petit et gros) se termine sans dommage pour les passagers . Bravo les pilotes et solides les machines …

  2. Twintair
    Publié le 21 août 2015

    En vol.. tout est possible.!..
    Face à l’insolite.. le High-Tech des avions de ligne, et la compétence des pilotes h/f..

  3. Publié le 21 août 2015

    Bonjour,
    Petite question qui va paraitre simplet pour certains.
    Mais qui va payé les réparations? la compagnies? leur assurances? ou l’aéroport qui normalement doit tous faire pour évité que ce genre d’incident arrive?

  4. Un birdstrike quoi…

  5. Publié le 21 août 2015

    et personne ne pense aux malheureuses cigognes, il n est pas dit dans l article a quel niveau de vol l incident s’est produit, la distance avec l aéroport n ‘est pas non plus citée. si cela a eut lieu près de l’aéroport , la responsabilité sera à imputer à ce dernier , dans le cas contraire c’est ce qu l’on appel la force majeur , donc aucun responsable , ce sera à SQ de payer la note.

  6. LSO
    Publié le 21 août 2015

    bien vu ERIC
    en espérant qu’elles ne viennent pas de France !

  7. Personne ne sait si la cigogne avait mis son clignotant ..

  8. stephane007
    Publié le 21 août 2015

    des nouvelles du volatil? Il va bien?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum