Cathay Pacific: bénéfices multipliés par six au premier semestre

air-journal_Cathay Pacific A350-900_01

Le groupe Cathay Pacific a enregistré au premier semestre un bénéfice de 230 millions d’euros, sur un chiffre d’affaires en recul de -0,9%. Son trafic passager en juillet a gagné +6,9%, mais le trafic cargo reste plat.

Les résultats semestriels dévoilés le 19 août 2015 par la compagnie aérienne chinoise Cathay Pacific et ses filiales sont « considérablement meilleurs » que ceux de la même période l’année dernière, avec des coefficients d’occupation élevés dans l’activité passage du groupe « reflétant une forte demande pour la classe Economie ». Si la demande dans les marchés de fret avait commencé à croitre à l’été 2014, elle s’est ralentie au deuxième trimestre ; les filiales et sociétés associées ont fourni une « contribution améliorée », et les profits ont été nettement plus hauts principalement grâce à la baisse du cours du pétrole.

Dans le détail, le revenu passager de Cathay Pacific et sa filiale régionale Dragonair a reculé de 0,8% au premier semestre ; les capacités en hausse de +6,4% « reflètent l’ouverture de routes vers Boston et Zurich et des augmentations de fréquences sur d’autres lignes » au départ de l’aéroport de Hong Kong, tandis que le coefficient d’occupation a gagné 2,3 points à 85,9% sur la période. Mais le groupe explique que « la concurrence, une réduction significative de la surcharge carburant, des fluctuations sur le marché des changes et le fait qu’un grand nombre de passagers ne faisaient que prendre des correspondances à Hong Kong » ont entrainé une pression sur le rendement, qui a perdu 9,3% à 60,4 cents de dollar de Hong Kong. Et si la demande pour la classe Economie était forte sur les routes régionales comme intercontinentales, la demande pour les classes premium était « robuste sur le moyen-courrier mais plus faible que prévu sur certaines liaisons long-courrier ».

Côté activité cargo, le revenu du groupe a baissé de -2,5% au premier semestre, la demande s’étant affaiblie au deuxième trimestre : les capacités pour les deux compagnies ont progressé de 8,9%, et le taux de remplissage a pris 0,9 point à 64,1%. Mais la concurrence, les surcapacités dans le secteur et la réduction de la surcharge carburant ont entrainé une chute de 11,1% du rendement.

Au mois de juillet, Cathay Pacific et Dragonair ont transporté 2,984 millions de passagers, un nombre en hausse de +6,9% par rapport au même mois en 2014. Le coefficient d’occupation a gagné 1,4 point à 87,0%, sur des capacités en SKO ayant progressé de +6,2%. Sur les sept mois de l’année, le trafic du groupe est en hausse de +8,5% sur des capacités gagnant +6,4%. Selon la directrice générale Revenue Management Patricia Hwang, le rendement est là aussi resté sous pression, quelques routes long-courrier font toujours état d’une faible demande pour les classes premium, et le trafic vers la Corée du Sud reste faible en raison de l’épidémie de MERS qui y a sévi.

Pour le fret, les 147 545 tonnes transportées en juillet ne représentent qu’une augmentation de +0,5% par rapport à juillet 2014 (taux de remplissage à 61,8%, -2,9 points). Sur les douze derniers mois en revanche, le groupe fait état d’un trafic cargo en hausse de 6,5% sur des capacités en hausse de +8,5%, avec un revenu tonne kilomètre ayant gagné 9,0%.

http://www.air-journal.fr/2015-08-22-cathay-pacific-benefices-multiplies-par-six-au-premier-semestre-5148823.html

Commentaire(s)

  1. C’est toujours un plaisir de voyager avec cette compagnie !

  2. YEEES ! un A350 ! Quel bel avion. Sans doute le meilleur avion de transport de passagers de tous les temps. Une compagnie des plus réputée a choisi le meilleur avion du meilleur constructeur. Quel bon choix. Heureusement CP n’a pas choisi uniquement que du Boeing 🙂
    (Désolé j’ai pas fait bcp de faute de grammaire/orthographe…)

  3. Publié le 22 août 2015

    PNC Cathay au TOP !!
    Ceci explique cela…
    Plusieurs vols effectués sur l’Australie !
    Pendant ce temps, une grande compagnie nationale remplace ses A380 par des B777 sur CDG Hongkong…
    Si Orly (slots) n’était pas inféodé à AF, le MC/AF (navettes etc…) aurait disparu depuis belle lurette…
    Merci ADP et le Cohor…:))

    • Publié le 22 août 2015

      Hong Kong est tout aussi inféodé à Cathay, en témoigne le récent rejet de demande de license de Jetstar Hog Kong (Qantas/China Eastern) pour des motifs douteux, sans aucune transparence, mais suite au lobby extrême de Cathay…

  4. La bonne blague l’usurpateur !

    Tout les pilotes du monde savent que c’est le 777-300ER le meilleur avion de tout les temps et bientôt le 777X

    • FRED LA MARMOTTE - 22 août 2015 à 15 h 24 min
      FRED LA MARMOTTE
      Publié le 22 août 2015

      et les PNT AF, les plus prétentieux et mauvais…

    • MAB
      Publié le 22 août 2015

      Vous n’êtes pas pilote ?
      Quant à votre père, il n’a piloté ni A350 puisque AF n’en a pas encore reçu, ni un 777X, puisqu’il n’ai pas sur le marché.
      Alors ne me dites pas qu’il vous l’a dit, puisque comment peut-il juger sans avoir essayé les autres appareils ?

      Vos commentaires sont toujours aussi pertinents, réfléchis et soucieux du détail…

    • Les pilotes ne peuvent encore rien savoir du 777X puisqu’il n’existe pas encore.

    • Pauvre nul, le 777X (en plus le X fait prototype) c’est comme l’A330NOE a savoir une veille cellule avec des nouveaux moteurs et une nouvelle voilure donc pas grand de nouveau contrairement aux B878 età l’A380 et l’A350 donc le confort de ces deux derniers sont largement supérieur à votre soit disant machine à tout défoncer qui n’est en fin de compte qu’une version américanisé et agrandit de l’A300B à savoir le premier biréacteurs à fuselage large aux monde

  5. Publié le 22 août 2015

    C’est juste impressionnant… Une compagnie qui, non seulement, brille par sa qualité de service, mais également par ses résultats financiers !
    Cumuler les 2 c’est quand même rare pour une compagnie aérienne, exemples :
    les compagnies américaines (Delta, American Airlines) aux bénéfices colossaux, mais une qualité de service catastrophique. A l’inverse, des compagnies comme Garuda Indonesia qui peinent à décoller au niveau financier, mais dont la qualité de service n’est pas à prouver.

    PS : qu’on ne mentionne pas Emirates ou Etihad, car je trouve que la qualité de service y est très irrégulière.

  6. Père Denis
    Publié le 22 août 2015

    Compagnie Apres compagnie, a chaque publication de résultats, qu’il y ait des bénéfices ou pas, à la lecture des communiqués explicatifs des compagnies le constat d’une constante s’impose: la baisse de la recette unitaire sur LC….tout comme les moindres demandes globales en Affaires ( ralentissement économique plus ou moins généralise de l’Amerique nord et sud à l’Asie ) et des surcapacités en Eco …tout cela entraîne une baisse des prix qui affecte tout les transporteurs et dans toutes les cabines!
    Alors bien sur comme dit l e proverbe ( que l’on prétend africain,mais je n’en sais rien…): « Quand les gros maigrissent,les maigres meurent »…. Prélude a du grabuge à venir pour certains si la tendance demeure,voire s’amplifie??? L’hiver pourrait être long et froid, voire éternel dans certains cas…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum