Six mois de prison ferme pour un pilote d’airBaltic contrôlé positif à l’alcool

air-journal_airBaltic CS300

Le co-pilote letton d’un vol airBaltic vers la Crète, contrôlé positif à l’alcool a été condamné à six mois de prison ferme. Deux PNC ont quant à eu écopé de 45 et 60 jours pour les mêmes raisons. Le commandant de bord sera lui jugé le 17 septembre prochain.

Le co-pilote de ce vol d’airBaltic  du 8 août dernier, entre l’aéroport d’Oslo et la Crète, avec 109 passagers à bord, avait été contrôlé positif peu avant le décollage, avec 1,35 g. d’alcool par litre de sang, soit 7 fois la limite autorisée fixée à 0,2  gramme. Le Tribunal l’a condamné lundi dernier à 6 mois de prison ferme, mettant en avant le nombre de passagers à bord dont la vie était en danger, la longueur du vol et le fait qu’il savait que ses autres collègues avaient bu eux aussi. Deux hôtesses de l’air testées positives ont été également condamnées à 45 et 60 jours de prison.

Quant au commandant de bord, 50 ans, testé positif avec 0,54 gramme, et actuellement en détention provisoire, il ne sera jugé que le 17 septembre prochain, car il conteste certaines charges pesant sur son sort. Tout cet équipage avait été dénoncé anonymement aux autorités et le vol annulé.

Le co-pilote a admis devant la Cour avoir « perdu le contrôle » de la situation. Il a expliqué qu’ils ont commencé à boire deux bouteilles de whisky vers 15 heures la veille (le 7 août) et s’étaient mis d’accord pour arrêter à 20 heures. Il a confié avoir perdu la notion de la quantité d’alcool absorbée en raison de la fatigue avec trois vols consécutifs ayant précédé cette ivresse collective. Malgré cela, il était encore en train de boire de la bière le lendemain à 2 h du matin, soit quatre heures avant le décollage prévu. Il avait d’abord été requis 8 mois de détention mais la Cour a fait preuve de relative clémence, le co-pilote ayant plaidé coupable pour l’ensemble des charges pesant sur lui.

La compagnie airBaltic, qui prône une tolérance zéro en la matière, a mis à pied les quatre navigants pris en flagrant délit et a déclaré vouloir les licencier. Dans le sillage de ces arrestations, la compagnie aérienne a lancé une enquête et a introduit des alcootests obligatoires pour tous les pilotes et le personnel ayant un rôle « essentiel pour la sécurité ».

Plus tôt cette année, un pilote britannique a été condamné à neuf mois de prison, après avoir piloté un avion d’affaires depuis l’Espagne à destination de Norwich avec une méchante gueule de bois, suite à une beuverie de trois jours consécutifs.

http://www.air-journal.fr/2015-08-23-six-mois-de-prison-ferme-pour-un-pilote-dairbaltic-controle-positif-a-lalcool-5148924.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 23 août 2015 à 19 h 11 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 23 août 2015

    Boire ou piloter , il faut choisir !
    Sanction normale pour des CDB et PNT irresponsables ….. Les compagnies Russes ont de le côté remis les pendules à l’heure sur les alcoolémies des anciens équipages de l’AEROFLOT et compagnies annexes du temps de l’x URSS ….

  2. « Ils ont commencé à boire 2 bouteilles de whisky à 15h ». Quel que soit le métier, lorsque quelqu’un « se met à boire » pour la seule finalité de boire, c’est qu’il a un sérieux problème avec l’alcool. Pilote ou pas, il convient de l’écarter immédiatement de l’entreprise. A plus forte raison s’il a un métier ou l’alcool risque de mettre en danger la vie des autres (comme dans le cas présent).

  3. UN PLUS DE 3000H DE VOL.. doit être pilote AF.. donc un commentaire qui ne sert à rien.. car il y en a qui pilote et qui sont bourrés et savent piloter.. et du autres chez AF qui savent même pas piloter sobre !!!

  4. Twintair
    Publié le 23 août 2015

    No Comment.!..
    Tolérance Zéro, en sécurité..

  5. Gian
    Publié le 23 août 2015

    Si les contrôles inopiné se fait plus souvent, je forte crainte que beaucoup des avions reste cloué au sol!

  6. Publié le 24 août 2015

    Et les equipages (sobres) qui enchainent 6 jours x10h de boulot, ou 5 jours x 12h, un coup levés à 4h du mat, ou posés à 1h du mat dans la même semaine… Vous trouvez ca plus rassurant ?

  7. @lorenzo

    Apparement certains ne desaoulent jamais. J ai du m y reprendre a 3 fois pour vous comprendre

  8. mnbee
    Publié le 24 août 2015

    +1 DKL !

    PROBLEME RAREMENT SOULEVE HELAS …

  9. s’il faudrait boire à chaque fois qu’on est fatigué, on serait tout le temps bourré ! pas de pitié !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum