Gabon : lancement de la low cost FlyAfrica.com

air-journal flyafrica

Après le Zimbabwe et la Namibie, le groupe sud-africain FlyAfrica.com lance une nouvelle filiale low-cost au Gabon.

C’est le président gabonais Ali Bongo qui a lui-même annoncé l’arrivée de la low cost panafricaine au Gabon suite à un accord de partenariat entre l’Etat gabonais et le groupe sud-africain : « Nous devons être connectés entre pays partenaires. L’Afrique est notre continent, c’est à nous de jouer« , a-t-il déclaré. Il est vrai que Gabon ne dispose plus de compagnie aérienne nationale depuis la faillite de Gabon Airlines en 2011. « L’extension du réseau de FlyAfrica.com de l’Afrique australe à l’Afrique centrale répond à l’aspiration des chefs d’Etat du continent« , s’est félicité dans un communiqué le groupe FlyAfrica.com, détenu par la société sud-africaine Paramount.

Le siège de Gabon FlyAfrica sera basé à Libreville, la capitale gabonaise. Aucune décision n’est encore prise en ce qui concerne sa flotte, les offres et les dessertes. Mais l’objectif est de proposer des vols low cost à très bas prix, à l’image des filiales au Zimbabwe et en Namibie.

Si les filiales du groupe FlyAfrica.com -Gabon FlyAfrica, Namibia FlyAfrica et Zimbabwe FlyAfrica- sont juridiquement distinctes, elles utilisent le même site internet, qui propose aujourd’hui huit destinations en Afrique australe (Windhoek, Johannesburg, Le Cap, Victoria Falls, Bulawayo, Harare et Lusaka) en attendant l’ouverture des destinations de la filiale gabonaise en Afrique centrale.

http://www.air-journal.fr/2015-08-31-la-low-cost-flyafrica-arrive-au-gabon-5149373.html

Commentaire(s)

  1. « aucune décision sur sa flotte, les offres et les dessertes… » Alors, ça sert à quoi tout ce ramdam? A mon avis, quand on lance une compagnie, on a au moins une avion et une destination… A moins que je sois nul en la matière….

    • En marketing, cela s’appelle du teasing: on annonce le la sortie d’un service ou d’un produit pour créer une attente et ainsi lors du lancement effectif, les « con-sommateurs » ont déjà « salivé » et sont au rendez-vous, ce qui accélère le démarrage des ventes.
      Toutes les sociétés font cela, es grandes comme les petites, les prestigieuses comme les moins prestigieuses. Alors on peut ne pas aimer cela, mais ce n’est en rien du laxisme.
      En politique, par contre, cela s’appelle un effet d’annonce, et parfois l’annonce est le seul événement qui est vérifié.

  2. LSO
    Publié le 31 août 2015

    news peu utile en effet
    ni date, ni flotte ni desserte, on fait comment nous ?

  3. Encore une compagnie africaine qui va disparaître dans peu de temps !

  4. The Joke
    Publié le 31 août 2015

     » l’objectif est de proposer des vols low cost a tres bas prix »…..
    Ca va pas faire beaucoup ca!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum