Air France-KLM : trafic en hausse de 1% en aout

air-journal_air france klm transavia

Le groupe Air France-KLM a vu son trafic progresser de 1,0% le mois dernier à 7,3 millions de passagers, auxquels il faut ajouter les 1,4 millions de voyageurs accueillis par la filiale low cost Transavia (+3,6%).

L’activité passager réseau des compagnies aériennes Air France, KLM et HOP! a été marquée en août 2015 par une stricte gestion des capacités » et une croissance du trafic et du coefficient d’occupation : le trafic en PKT a augmenté de +2,2% sur des capacités en SKO en hausse de +1,4%, le coefficient d’occupation gagnant +0,8% à 89,8%. Ce coefficient atteint 90,9% sur le long-courrier (+0,7%) avec un trafic en PKT à +2,9% sur des capacités en SKO à +2,2%. En revanche le court et moyen-courrier voit son trafic reculer de -0,7% sur des capacités en baisse de -1,8% ; le coefficient d’occupation gagne +0,9% à 84,9%. La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse comparée à août 2014.

Les résultats de la low cost Transavia sont de nouveau marqués par la poursuite du développement rapide de la filiale française (passagers transportés en hausse de 21%), mais en partie compensés par une baisse des vols charter au départ des Pays-Bas. Le trafic en PKT a progressé en août de +1,1% sur des capacités en SKO en hausse de +1,3% ; le coefficient d’occupation baisse de -0,1% à 92,7%.

En considérant les quatre compagnies du groupe, le nombre de passagers transportés à progressé de +1,4% à 8,7 millions ; le trafic en PKT gagne +2,1% sur des capacités en SKO en hausse de +1,4%, pour un coefficient d’occupation à 90,1% (+0,7%).

Enfin Air France-KLM « poursuit la restructuration » de l’activité cargo : baisse de 31% des capacités tout-cargo par rapport à août 2014, et recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change « en nette baisse » comparée à août 2014. Le trafic en TKT a reculé le mois dernier de -8,9% sur des capacités en TKO à -7,6%, le taux de remplissage perdant -0,8 points à 57,9%.

http://www.air-journal.fr/2015-09-14-air-france-klm-trafic-en-hausse-de-1-en-aout-5150322.html

Commentaire(s)

  1. Pour équilibrer les comptes il faut soit dépenser beaucoup moins, soit gagner beaucoup plus, soit un mélange des deux…
    Côté augmentation des recettes, il faut soit faire payer plus chaque client a nombre de clients égal, soit augmenter fortement le nombre de clients…
    Faire payer plus chaque client suppose soit des prix en hausse pour tous, ce qui n’est pas possible pour AF, car pour tous les transporteurs en ce moment les recettes unitaires sont à la baisse pour tous, soit de changer la nature de la clientèle en transportant moins de client- bas revenus ( touristes super eco…) et plus de clients à haute recette ( Affaire): mais faut il encore que le produit délivré soit à tous les niveaux a minima égal et plutot supérieur en permanence à celui des concurrents., Pas simple pour AF…
    Pour augmenter fortement le nombre de clients et donc les recettes, compte tenu que les avions d’AFKL sont tous aujourd’hui archi pleins,il faut soit des avions plus gros et en nombre, soit de nombreuses nouvelles lignes, soit augmenter les fréquences sur beaucoup d’axes : exactement le contraire de çe qui est fait..justement d’ailleurs d’ailleurs car de telles augmentations de capa,si la clientèle ne vient pas et en nombre, ne sera qu’une fuite en avant entraînant elle meme qu’une dégradation supprime de la recette…donc,impossible pour AF…
    On le voit, pour AF, toutes les voies vers un gros surplus de revenus sont des impasses…

    Alors pour équilibrer les comptes, il ne reste plus que l’autre plateau de la balance à travailler: baiser,baisser et encore baisser les couts!!!
    C’est indispensable, c’est urgent, et c’est douloureux…
    Mais il n’y a p,us d’autres chemins possible aujourd’hui…

    • Vincent

      C’est oublier qu’à AIR FRANCE, il faut composer avec les camarades syndiqués !

      Bref, un mammouth voué à disparaître, à moins d’une prise de conscience collective !

  2. « La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse comparée à août 2014 ». Mais en baisse de combien??? Un chiffre (clef, essentiel) qui n’est jamais communiqué. Peu importe l’augmentation du volume de passagers transportés si la recette unitaire chute mois après mois… Bref, l’avenir à court et moyen terme n’est pas rose pour AF qui s’enfonce petit à petit dans une sclérose qui va obliger la direction à tailler encore plus dans le gras! On a véritablement l’impression que les années Gourgeon ont été littéralement perdues, gâchées avec une succession d’errance et de retard pris. Si AF s’était soucié un peu plus tôt de regagner les passagers haute contribution, elle aurait pu peut-être limiter les dégâts. Et encore, c’était s’en compter la folie suicidaire de la caste des Pilotes de ligne qui continue de scier la branche sur laquelle ils sont assis, entraînant avec eux toutes les autres catégories de personnel…. Affligeant!!!

    • The Joke

      Si si ,ce chiffre est communiqué a l’occasion des publications financières trimestrielles.

      • Et pourquoi alors que toutes les informations sont dûment chiffrées, ne pas chiffrer mensuellement celui de la Recette Unitaire??? Ben voyons!

        • The Joke

          Je ne sais pas pourquoi le chiffre de la recette unitaire n’est pas donné mois par mois…cela aurait il d’ailleurs un véritable intérêt de donner mensuellement janvier2015/ janvier 2014 puis fevrier2015/fevrier2014 et ainsi de suite….
          Les publications financières avec force détails est une obligation boursière …
          On peut parfois s’interroger d’ailleurs sur la volonté de tout connaître en chiffre quasi réels alors que parfois des chiffres en tendance sont bien plus utiles…Mais l’essentiel reste que ces chiffres soient connus en temps et en heure par ceux qui sont concernés.

  3. +1 pour PH Gourgeon qui, a mon sens, n’a pas su appuyer les transformations nécessaires et n’avait pas de leadership / vision claire sur l’avenir.

    Et d’accord aussi sur le ‘dépenser moins’. Le taux d’occupation est très correct, donc il n’y a plus qu’une solution! faire le tri chez les cadres, et aussi faire le tri et ronger sur les PNT ! ( les PNC et personnels au sol ayant déjà bcp donné.)

    Quand on voit que les low-costs commandent des coups de 100 avions à la fois, et que AF n’a que 25 + 25 A350 / 787 dans le backlog, (AF a-t-il des commandes en 320 en cours? ) on se dit que le rapport de force va être complétement écrasant dans 5-10 ans !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum