Espagne : nouvelle grève du contrôle aérien fin septembre

aj_controleur

Un syndicat de contrôleurs aériens espagnols appelle à deux journées de grève de 12 heures le 26 septembre et le 3 octobre, en rétorsion aux sanctions imposées à des collègues de Barcelone suite à une grève de 2010.

L’Union Syndicale des contrôleurs aériens (USCA) a appelé à deux journées de grève, qui doivent se dérouler de 6h00 à 18h00 les samedis 26 septembre et 3 octobre 2015, contre la société Enaire qui avait infligé des amendes à 61 contrôleurs basés en Catalogne. Quelques 175 employés avaient été poursuivis pour « sédition » et actes de sabotage, suite à leur mouvement de début décembre 2010 quand ils avaient déclenché une grève surprise entrainant la quasi-fermeture de l’espace aérien espagnol, affectant plus de 300 000 passagers. Ils avaient aussi été suspendus sans salaire pendant un mois, et l’un d’eux avait été licencié ; mais tous les tribunaux leur avaient donné raison quand ils avaient porté plainte contre ces sanctions, estimant selon l’USCA qu’il n’y avait eu ni désobéissance ni abandon de poste par ces contrôleurs. Rappelons que le gouvernement de l’époque avait alors invoqué l’état d’urgence et appelé l’armée en renfort, le trafic ne redevenant normal que trois jours plus tard.

Un mouvement de grève similaire de ces mêmes contrôleurs début juin avait eu un impact minimal sur les programmes de vols dans les aéroports espagnols.

 

 

http://www.air-journal.fr/2015-09-16-espagne-nouvelle-greve-du-controle-aerien-fin-septembre-5150448.html

Commentaire(s)

  1. Excellent les contrôleurs espagnol (Dont les installations et formations on grandement étaient financés par l’Europe NDLR) se permettent de faire grève. Leurs niveau d’anglais étaient tellement bas qu’ils étaient surnommés les « SayAgains » car c’était le principal collationnement formulé lors des échanges avec les pilotes étrangers. Ils ont également la réputation d’être extrêmes favorable envers les pilotes de vueling et Iberia pour les priorités d’attribution de niveau de vol et d’approche en faisant des choix « arbitraires » et sans prise en compte de critères opérationnels

  2. LSO

    quel intérêt de faire grêve étant donné que la justice leur a donné raison ?…

  3. c comme les pilotes d’air France aux US.. qui sont surnommés les « keskidi ».. quand on voit le niveau d’anglais.. c pas étonnant !!!

  4. et non sayagain et the joue.. ce sont des faits avérés.. quand ces petits pnt qui ne sont bons qu’à faire du pilotage automatique et rien d’autres.. laissent leur fréquence ouverte.. ceci n émane pas de moi.. et de plus le niveau OACI est donc bien bas.. ou adapté spécialement pour AF

    • Et donc votre liens prouve quoi ? Il y a eu en 2005 en équipage long courrier qui comprenait pas le contrôle aux usa et qui a laisser sa radio com ouverte (jai lu en diagonale)
      1 l’accent dans certains etat US est juste chaud a comprendre si pas pratiqué régulièrement (je vous invite a faire un vol local a Austin ou des écoutes de bandes vous verrez c’est funky
      2 Si l’équipage était composé d’un « vieux » captain pas à laise en anglais alors oui il du galérer a comprendre.
      3 Je suis plus rassuré par un pilote qui à une connaissance de ses limites et qui exprime clairement sa non compréhension (l’atc aplliquant ainsi des procédures particulères/ un meilleur soin dans capacité d’expriession), qu’un pilote sure de lui et appliquant une instruction mal comprise de l’ATC…
      . Les erreurs, grave ou moins grave : ca arrive à tout le monde (AF y comprit)alors oui une radio resté ouverte c’est une erreur de débutant mais croyez moi ca n’arrive pas que chez AF et vous qui apparemment travaillé dans un CCO (Air Corsica??) vous devez en voir en des vertes et des pas mures sur vos ASR….car oui l’humain faits et fera toujours des erreurs (par négligence méconnaissances fatigues ect…) il est de notre devoir de contrôler et limiter les risques de nos actions (ou inaction) par notre vigilance et nos maintiens de compétences…mais je divague..

    • Pour info je ne travaille pas chez AF (et ne suis pas PRO AF non plus ) mais le bashing gratuit et hors sujet est agaçant. Par contre je trouve ca pathétique des cadres dont la formation et les installations ont grandement était financé par l’Europe (donc la France) et dont les compétences et professionnalisme (j’entend par la le favoritisme fait aux compagnies espagnole pour garantir indirectement le moins de retard possible aux dépends des compagnies étrangères) ont était souvent remise en questions par les utilisateurs de leurs service et

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum