Emirates Airlines renforce encore plus Phuket

air-journal_emirates 777-300ER

La compagnie aérienne Emirates Airlines proposera finalement cet hiver deux vols quotidiens entre Dubaï et Phuket, au lieu de onze par semaine comme annoncé début septembre. Des rotations qui viennent s’ajouter aux six quotidiennes vers Bangkok pendant la haute saison hivernale.

Cette nouvelle hausse de fréquence annoncée le 21 septembre 2015 est justifiée par la compagnie des Emirats Arabes Unis comme une « réponse à une très forte demande » sur la route vers l’aéroport de Phuket, destination touristique du sud de la Thaïlande. Les nouvelles rotations seront comme les autres opérées en Boeing 777-300ER pouvant accueillir 8 passagers en Première, 42 en classe Affaires et 310 en Economie. Elles permettront à Emirates Airlines de proposer dès le 1er décembre les horaires suivants : départs tous les jours à 12h45 (arrivée 21h50), les lundi, mercredi et dimanche à 20h05 (arrivée le lendemain à 5h10) et les mardi, jeudi, vendredi et samedi à 22h55 (arrivée le lendemain à 8h00). Les vols retour quitteront la Thaïlande tous les jours à 0h50 (arrivée à Dubaï à 4h30), les lundi, mardi et jeudi à 7h10 (arrivée 11h00) et les mercredi, vendredi, samedi et dimanche à 9h30 (arrivée 13h20).

Emirates Airlines est en concurrence indirecte sur cette route avec Etihad Airways et Qatar Airways, l’aéroport de Phuket accueillant également depuis l’Europe des vols directs d’Aeroflot (Moscou), Condor (Francfort), Swiss via Edelweiss (Zurich), Finnair (Helsinki) ou Transaero (sept aéroports russes) tandis que Thai Airways y propose des vols directs saisonniers vers Copenhague et Stockholm.

« En réponse à la demande grandissante, nous mettons en place une seconde liaison quotidienne de Dubaï vers Phuket. Elle offrira plus de flexibilité aux voyageurs du sud de la Thaïlande ainsi qu’un large choix de connexions sur tout le Moyen-Orient, l’Europe et l’Amérique. Par ailleurs, l’actuelle expansion de l’Aéroport International de Phuket offre à Emirates l’opportunité de soutenir la mobilité locale mais également l’industrie du tourisme thaïlandaise » commente Thierry Antinori, Vice-Président et Directeur commercial d’Emirates Airlines dans un communiqué. « Ce service complète l’offre existante de six vols quotidiens de et vers Bangkok. De plus, notre récent accord de vols en partages de codes avec Bangkok Airways permet une connexion facilitée entre les différentes destinations d’Asie du sud-est et Dubaï, fournissant ainsi une expérience de voyage facilitée » ajoute Thierry de Bailleul, Directeur général France d’Emirates Airlines. Cet hiver, entre quatre et six vols par jour vers Bangkok-Suvarnabhumi sont assurés en Airbus A380.

La compagnie rappelle que ses trois vols quotidiens (deux le jeudi) vers Paris-CDG sont assurés par l’emblématique A380, tandis ses vols quotidiens vers Nice-Côte d’Azur et ses cinq rotations hebdomadaires vers Lyon-Saint Exupéry sont assurés en 777. Ils relient les trois villes à près de 150 destinations sur six continents. Emirates SkyCargo prend également une part active dans le cadre des exportations françaises vers le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie et l’Australie-Nouvelle-Zélande. A bord de ses 239 appareils, Emirates propose un confort et un service primé délivré par des équipages représentant plus de 130 nationalités.

http://www.air-journal.fr/2015-09-22-emirates-airlines-renforce-encore-plus-phuket-5150698.html

Commentaire(s)

  1. A380

    oh non encore des avions vides qui voler !!! :)))
    A bon entendeur …..

    • ce commentaire est très pertinent (ironie…) et non les avions de emirates ne sont pas vides loin de la…cette est ligne est rentable car alimentée par le hub de dubai par des passagers venant d’Europe et afrique de l’ouest souhaitant payer moins cher leurs billet mais volant dans des conditions différentes que du charter… en outre l’augmentation des vols corresponds à une véritable attractivité de la ligne avec une forte demande de clients ayant la volonté de payer moins cher pour 2h/4h de voyages en plus

      • Clo2B

        En fait,personne n’a prétendu que les avions d’Emirates volaient vides, mais avec ce type d’avion, il n’est pas certain que le seuil de rentabilité soit toujours atteint pour autant…

        • Boeing 777-300er

          Les avions d’Emirates ne volent pas vides (sauf parfois en Inde). Justement, ses avions sont pleins à craquer car EK, comme ses deux autres voisines (ou rivales) bradent ses prix (Paris-Bangkok à 500 A/R en plein mois d’août c’est du jamais vu !) ce qui assure des avions pleins. En vendant à perte, Emirates assure sa survie et son expansion grâce aux subventions de l’Émirat de Doubaï (qui lui même bénéficie de dotations énormes de l’État Émirati pendant que celles de nos communes sont en baisse) qui souhaite créer des emplois à Doubaï dans le secteur de l’aérien et d’assurer à celle-ci d’avoir une image de « ville monde » ou de « carrefour des civilisations » ce qui est de plus en plus vrai. Cette image permettra à Doubaï de se démarquer de d’autres mégapoles (Londres et Paris, civilisation européenne; Bombay et New Dehli, civilisation indienne; Shanghaï et Hong Kong, civilisation chinoise; Tokyo, civilisation japonaise, etc…). Pareil pour Abou Dhabi, Doha et bientôt Mascate.

  2. 6 vols par jour DXB-BKK (2600 sièges/sens/jour).
    4 DOH-BKK (1750 sièges/sens/jour).
    4 AUH-BKK (1480 sièges/sens/jour).

    Soit un total de 5830 sièges/sens/jour.

    Les 5 majors européennes (LX/LH/BA/AF/KL) : 1430 sièges/jour/sens (219/241/275/468/425)

    Je veux bien croire que Bangkok soit une jolie destination, mais pas au point de mettre de si grandes capacités. Sauf à être dans une stratégie de cannibalisation du marché Europe-Asie (& particulièrement Asie du Sud Est).

    • Alain45

      L’article concerne Phuket et non Bangkok.
      D’autre part, la plupart des touristes achetant un vol pour Bangkok se déplacent ensuite dans les autres régions de la Thaïlande et même dans les pays voisins non ou peu desservis depuis l’Europe.(LAOS, Cambodge, Birmanie, etc….).
      La Thailande a accueilli 24 millions de touristes en 2014….ce qui laisse un fort potentiel (si on reprend votre calcul sur 1 an, cela ne fait que 2 millions de sièges).
      46 millions de passagers en aéroport en 2014 et 51 millions en 2013.
      De plus les avions ne transportent pas que des passagers mais du fret !

  3. Seuil de rentabilité atteint? Chez Émirates? Si si..et plutôt bien.
    En revanche et puisque nous sommes au seuil de rentabilité atteint, demandez-vous plutôt chez nous si c’est le cas??
    Ah oui !!! Il paraît qu’ils sont satisfaits de Castres et Agen..

    • Clo2B

      Justement, ‘on peux se demander si une compagnie devant payer son carburant,son personnel, ses charges et ses impôts autrement qu’Emirates arriverai, elle, à être rentable sur cette ligne, c’est bien ça la question…

      • Emirate paie ses charges, son personnel, et son carburant…les taxes sont certes moins cher mais autrement le reste des couts sont similaires…Ce ne sont pas des esclavagistes…(bien sur que ramené au taux horaire les salaires du staff est inférieurs à un salarié Français….mais ce n’est pas une référence à prendre) et vous savez quoi les salariés peuvent même prendre 5 semaines de congés

    • Evoquer Agen et de Castres, donc de HOP!, dans un article concernant Emirates pour des vols vers Dubaï il fallait y penser !!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum