Le bel été de l’aéroport de Lyon

air-journal_Lyon futur terminal 1 ext

L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry a battu un nouveau record de trafic en août, et enregistre sur les deux derniers mois une croissance de +4,2% par rapport à l’année dernière avec 1.703.099 passagers accueillis.

Dans son communiqué du 24 septembre 2015, l’aéroport lyonnais annonce qu’après le record de trafic atteint en juillet (+5%), il a « continué son envolée » en août (+3,4%). Le trafic international ne cesse de croitre avec +7,7% en cumul sur les deux mois d’été. Sa part de marché atteint ainsi 72,2 % du trafic total. Cette année, les voyageurs ont été séduits notamment par l’Espagne avec une croissance de 12,7% sur Barcelone et 35,3% sur Madrid. Des bons scores vers la ville madrilène encouragés par l’ouverture au printemps de six fréquences supplémentaires opérées par la compagnie aérienne low cost Iberia Express. Toujours en Europe, on compte parmi les destinations à succès de cet été : Amsterdam (+22,7%), Londres (+13,1%), Héraklion (+12,6%), Athènes (+13,1%) ou encore Rome (+38,6%) et Dublin (+17,4%). Ces deux dernières ont vu leur nombre de liaisons augmenter au départ de Lyon, avec respectivement les compagnies Vueling (5 vols par semaine) et Aer Lingus (une liaison désormais quotidienne).

L’Afrique du Nord reste dynamique malgré l’effondrement du trafic depuis janvier vers la Tunisie (-13,3%). Les destinations algériennes connaissent en effet, une belle croissance (+7,8%). Sur l’été, la liaison Lyon-Alger performe avec + 41,3%, une hausse qui s’explique notamment par l’ouverture début juillet, de nouvelles fréquences (4 par semaine) par Transavia.com et Tassili Airlines en complément de celles déjà proposées par Air Algérie et Aigle Azur. Dubaï, l’Islande ou encore Montréal affichent également de bons résultats avec respectivement +14,8%, +1,6% et +1,1%.

Sur les deux mois estivaux, le trafic national ne suit pas cette tendance haussière et recule de -3.9% (-1,2% en cumul depuis janvier), largement influencé par la baisse de l’offre proposée par le groupe Air France. Des transversales affichent de bons chiffres telles que Nantes (+4,4%), Lorient (+41%) et Bordeaux (+1,9%).  Enfin, la Corse est bien la destination française de l’été au départ de Lyon, avec une croissance observée sur l’ensemble des dessertes : Ajaccio (+3,5%), Bastia (+15,9%), Figari (+27,7%) et Calvi (+7,7%).

Ces bons résultats estivaux reflètent la tendance observée depuis le début de l’année : depuis janvier, 5,92 millions de passagers ont été accueillis à Saint-Exupéry, ce qui représente une hausse de +2,7% comparée aux huit premiers mois de 2014.

http://www.air-journal.fr/2015-09-25-le-bel-ete-de-laeroport-de-lyon-5150834.html

Commentaire(s)

  1. Ah les gens comprennent que la Grèce n’est pas une destination dangereuse et que c’est le moment d’y aller. c’est cool

  2. il ne me semble pas que la photos corresponde a St EX ??

  3. czl

    Waow, quelle performance pour le LYS-ALG !!!!

  4. Vincent

    Et qui va profiter de la gestion de ce magnifique aéroport ? Pas la France en tout cas, les socialos sont en train de brader le pays !

  5. Boeing 777-300er

    Le gouvernement privatise les aéroports comme…en Grèce. Vraiment lamentable l’UMPS au service de Bruxelles et des loups de la finance.

  6. aldo

    vivement l’arrivée de quatar arways et de air canada
    il n’y a que les lignes opérée par air france qui reculent
    qui non contente de supprimer des lignes bloque toujours l’ostention de slot par les
    autres compagnies pour privilegier son hub parisien
    ils n’ont rien compris au film vivement la privatisation

    • Boeing 777-300er

      Il y a aussi Turkish Airlines qui permet de rejoindre l’Asie avec une escale à Istamboul. Autant, je souhaite que de nouvelles compagnies s’installent à Lyon, autant je suis opposé à l’idée de voir les compagnies du Golfe car celles ci sont subventionnés ce qui fait qu’elles tirent les prix vers le bas et que leurs avions sont pleins à craquer. Car le système du hub a une faiblesse majeure: c’est le passager paie le vol long courrier mais pas le vol moyen courrier. C’est pour cette raison que le passager « point à point » paie son billet au prix fort s’il vole sur une compagnie majeure d’Europe (British Airways, Air France, Iberia, KLM, Lufthansa) Cela a permis le développement rapide des compagnies à bas coûts qui ne font que du point à point. Sans le développement du système des hubs en Europe, ces compagnies ne se seraient jamais développer aussi rapidement. C’est pour cette raison que le secteur court/moyen courrier est déficitaire alors que le long courrier est bénéficiaire chez les compagnies européennes. Alors, j’ai du mal à comprendre comment les compagnies du Golfe arrivent à tirer les prix aussi bas alors que le trafic des voyageurs ayant pour destination finale les hub des compagnies du Golfe est faible par rapport aux capacités qu’elles mettent sur ces lignes. Alors les compagnies du Golfe sont subventionnés un point c’est tout !
      P.S: AF doit enrichir d’urgence son offre en province si elle veut renflouer son secteur moyen courrier car ça me fait mal au cœur de voir que des compagnies étrangères comme EasyJet (qui emploie du personnel français sous contrat français mais qui ne paient pas d’impôt en France mais au Royaume Uni à part pour easyJet Switzerland qui paie ses impôts en Suisse à cause des lois suisses justement !) de les voir accroitre leur offre en province.

    • Ce que vous ne voulez pas comprendre, c’est que seule Air Canada sera une « avancée » pour LYS.
      Les Compagnies du Golfe ne vous offriront rien de nouveau. Vous serez obligé de transiter par un HUB quoiqu’il advienne…
      Essayez de réfléchir plus loin que le bout de votre nez.

      Quant à Air France, elle réduit toujours ses capacités sur le point à point Métropole l’été, afin de pouvoir gonfler ses capacités sur d’autres lignes à dominante loisirs.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum