Thai Airways ne vendra pas ses Airbus A380

air-journal_Thai Airways A380 Heathrow

La compagnie aérienne Thai Airways a démenti les rumeurs concernant ses six Airbus A380 : ils ne quitteront pas la flotte, et continueront à être déployés depuis Bangkok vers Paris, Londres, Francfort et Tokyo.

Sans doute pour cause de restructuration de sa rivale et voisine Malaysia Airlines, qui cherche à se débarrasser de deux de ses six superjumbos, la compagnie nationale de Thaïlande faisait l’objet depuis plusieurs jours de rumeurs concernant ses propres A380. Son Président Charamporn Jotikasthira a expliqué au Bangkok Post le 5 octobre 2015 qu’il n’en est rien : il n’y a « aucun plan » pour clouer au sol ou sortir de la flotte deux A380, même s’il n’est pas question d’en acquérir d’autres. Cet avion « n’a de sens économique que quand nous remplissons ses 507 sièges », précise-t-il dans son entretien. Configurés pour accueillir 12 passagers en Première, 60 en classe Affaires et 435 en Economie, les A380 sont aujourd’hui utilisés tous les jours vers l’aéroport de Paris-CDG, Londres-Heathrow et Francfort, et deux fois par jour vers Tokyo-Narita (plus cet été tous les jours vers Hong Kong).

Après cinq trimestres consécutifs dans le rouge et l’accumulation d’une dette estimée à 7 milliards d’euros, la compagnie de Star Alliance a lancé en janvier un plan de restructuration visant à « se débarrasser de 20% de graisse et augmenter de 20% les revenus » en un an selon les mots employés par le président en février dernier. Des routes vers Madrid, Moscou, Johannesburg ou Séoul ont déjà été supprimées, Los Angeles et Rome devant suivre cet hiver (fin octobre pour la première, février dans le cas de la capitale italienne) et les capacités réduites sur d’autres, certaines lignes régionales étant en outre transférées vers Thai Smile. La réduction de la flotte se poursuit également : après dix avions vendus en 2014, Thai Airways espérait trouver des acquéreurs pour jusqu’à 22 avions d’ici la fin de l’année ; c’est déjà le cas pour 14, mais elle dans le même temps pris livraison de six Boeing 777-300ER, 787-8 Dreamliner et Airbus A320. L’objectif est de terminer l’année avec 77 avions d’une moyenne d’âge de 7,8 ans (sans compter les vingt A320 de sa filiale low cost Nok Air). Et en juillet, Thai Airways annonçait 1401 suppressions de postes, a priori sur la base de départs volontaires en retraite.

On rappellera au passage les autres angles d’attaque de Thai Airways pour retrouver le chemin des bénéfices : la stratégie commerciale en vue d’améliorer les profits, avec de nouveaux plans marketing pour augmenter les ventes de billets d’avion ; un renforcement du contrôle des coûts y compris opérationnels ; un passage en revue de l’organisation de la compagnie, et enfin une stratégie de portfolio afin de déterminer les unités essentielles et accessoires – et éventuellement se séparer d’avoirs, comme par exemple les participations dans des hôtels.

http://www.air-journal.fr/2015-10-06-thai-airways-ne-vendra-pas-ses-airbus-a380-5151410.html

Commentaire(s)

  1. Je l’avais vu à Kansaï déjà et à HK aussi. Pour HK ce n’est donc peut-etre pas nouveau, je pense..

  2. Pour retrouver le chemin des bénéfices et reconquérir la clientèle, il faut aussi et surtout éviter de se faire abattre en plein vol ou disparaître mystèrieusement dans l’océan.

    • un plus de 3000 h de vol - 6 octobre 2015 à 15 h 52 min
      un plus de 3000 h de vol
      Publié le 6 octobre 2015

      Ne confondez vous pas THAÏ avec MALAYSIAN…..?De plus en ce qui concerne votre jugement sur les 2 pertes de Malaysian , je vous trouve très péremptoire ! Nul n’est à l’abri de ce type d’accidents …. L’histoire de l’aviation en est malheureusement la preuve ….même pour les plus grandes compagnies ( Cf KLM/PANAM à Teneriffe …par exemple…)

    • Vous ne confondez pas Thaï avec Malaisian? De toute façon votre commentaire est ridicule, les dirigeants d’une compagnie ne maitrisent jamais tous les pépins qui peuvent survenir à leurs leurs avions.

    • WHY NOT
      Publié le 6 octobre 2015

      En voilà de la remarque intelligente! Il n’est rien arrivé de tel à Thai Airways; pour Malaysia, la compagnie n’avait pas décidé que l’un de ses avions devrait se manger un missile russe ou ukrainien! Pour le MH370, même si le mal est fait, on ne sait toujours pas les tenants et les aboutissants de l’histoire. Personne ne peut tenir qui que ce soit pour responsable de la disparition du MH370, pour l’instant.

  3. Que vient faire Malaysia Airline dans ce commentaire

  4. Clo2B
    Publié le 6 octobre 2015

    De toutes façon, l’A380 est en quelque sorte, et que ça plaise ou non à certains, un panneau publicitaire volant pour les compagnies qui en possèdent. (et sans doute aussi pour le constructeur)
    Il y a celles qui en ont…et les autres.
    Donc, même si cet avion peut être parfois déficitaire sur certaines destinations, à terme il y a toujours des retombées.
    Ce qui n’est évidemment pas le cas pour d’autres avions couteux comme le 340 ou le 777, qui reviennent à peine moins chers, et qui passent relativement inaperçus…
    Quand aux 330, 787 et autres 350, on attend d’eux seulement qu’ils fassent bouillir la marmite….

  5. 777OLIVIER
    Publié le 6 octobre 2015

    @Clo2B
    Les 340-200/300/500/600 des échecs commerciaux oui donc des avions douteux oui. Mais le 777 est le fer de lance de TOUTES les grandes compagnies aériennes dans le monde. Donc je ne comprend pas votre commentaire.
    Oui le 380 est juste une vitrine technologique et publicitaire mais c’est vraiment tout. Car le succès attendu n’est pas la.
    Donc oui il peu rejoindre la tete haute et avec les avec les honneurs la liste des avions douteux de chez Airbus. Payés avec nos impôts en partie.

    Sachant que son éternel rival le 747 toutes versions confondues bien EST un réel succès. Meme si il est devenu un avion dépassé par les performances du 777-300ER.

    Oui il consomme mais surement beaucoup moins qu’un A380. Juste bon a transporter des PAX et quasiment pas de Cargo.
    Vous n’allez Quand même pas me dire qu’un 777-300Er est moins intéressant économiquement a exploiter ou consomme plus qu’un A380.
    Or on constate que toutes les majors achettent des 777 donc c’est quoi le probleme du 777?

    • Vous n’avez rien compris au message de CLO2B
      Le 777 est banal, et en plus une expérience souvent malheureuse pour le passager de classe Eco.
      L’A380 est attirant (regardez le nombre de personne qui le prenne en photo) et bien plus confortable. Il attire les passagers sur les lignes. Il est très rentable quand il est rempli…
      Et on en reparle dans 20 ans 🙂 quand il y aura plus de 1.000 A380 dans les compagnies aériennes, notamment pour traiter la saturation des grands aéroports.

  6. Koalactus
    Publié le 6 octobre 2015

    Le 77W transporte aussi +ou- 1/3 de passagers en moins que l’A380, donc cela fait une grosse différence quand même, mais mettre 2 A380 sur une route est bien plus intéressant que 3 77W car proportionnellement l’A380 consomme moins qu’un 77W pour des routes très empruntée.

  7. Koalactus
    Publié le 6 octobre 2015

    Et puis niveau marketing les passagers lambda s’en tapent complètement du 77W alors que l’A380 est bien plus attractif et a une bien meilleure image (de plus les accident des 777 MH n’ont pas aidé à sa réputation)

  8. pipou
    Publié le 6 octobre 2015

    Bonne nouvelle pour Thaï.
    Vu le commentaire du boss de Thaïlande airways, on peut supposer que le coefficient d’occupation est très bon concernant le 380…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum