Volotea ajoute quatre destinations à Nantes

air-journal_volotea b717

La compagnie aérienne low cost Volotea lancera au printemps prochain quatre nouvelles liaisons à Nantes, vers Alicante, Corfou, Fuerteventura et Faro. Sa base proposera alors 24 destinations dans huit pays.

Dans son communiqué du 7 octobre 2015, la spécialiste espagnole du vol pas cher précise que l’aéroport de Nantes-Atlantique sera relié à partir du 2 avril 2016 à Corfou en Grèce, avec un vol par semaine tous les samedis et deux du 24 juin au 4 septembre (les mercredis et samedis). Dubrovnik en Croatie sera desservie à partir du même jour avec un vol par semaine tous les samedis, et deux du 24 juin au 4 septembre (les mercredis et samedis). Volotea desservira Faro au Portugal à partir du 3 avril, avec un vol par semaine tous les dimanches et deux du 24 juin au 4 septembre (les jeudis et dimanches). Enfin Nantes sera reliée à Alicante en Espagne à partir du 27 mai, avec deux vols par semaine tous les lundis et vendredis.

En 2016, la compagnie proposera donc 24 destinations au départ de l’aéroport Atlantique, dont six en France (Ajaccio, Bastia, Figari, Montpellier, Perpignan, Strasbourg), cinq en Italie (Naples, Olbia, Palerme, Pise et Venise), sept en Espagne (Fuerteventura, Ibiza, Malaga, Palma de Majorque, Tenerife, Valence et Alicante), deux en Croatie (Split et Dubrovnik), et une en Allemagne (Munich), en République Tchèque (Prague), au Portugal (Faro) et en Grèce (Corfou). La compagnie enregistre un taux de ponctualité égal à 78,5% à Nantes. Volotea a également obtenu la 8e position dans le top 10 des meilleures compagnies aériennes selon l’étude annuelle d’eDreams réalisée à partir des avis de 90 000 voyageurs.

Depuis juin 2012, Nantes est la première des trois bases françaises de la compagnie avec Bordeaux et Strasbourg, aéroport à partir duquel Volotea a transporté environ 1 100 000 passagers. Volotea « est notamment convaincue que la région propose une offre touristique riche et variée qui attire à la fois les Français et les Européens ». En France, la compagnie sera présente l’année prochaine dans 17 aéroports, desquels elle exploitera 88 lignes.

En 2015, Volotea aura opéré plus de 27 000 vols en Europe grâce aux 19 Boeing 717 dont elle dispose.

http://www.air-journal.fr/2015-10-08-volotea-ajoute-quatre-destinations-a-nantes-5151536.html

Commentaire(s)

  1. 25 destinations et non 24: + Gran Canaria

  2. Publié le 8 octobre 2015

    Et au niveau précarité des employés ca donne quoi?! De l’ignorance?!
    Avec de tels tarifs, on peut se poser pleins de questions sur la rémunération de leurs employés, mais bcp de monde adorent cautionner ce système pervers, tant qu’ils ne sont pas touchés eux mêmes

    • Tout le monde est d’accord là dessus je pense. Mais, il ne faut pas nier que l’élasticité aux prix est très importante pour le consommateur, et notamment dans l’aérien. En un mot, moins c’est cher, mieux ça marche et la notion de prix l’emporte souvent sur d’autres critères.
      Mais s’il convient de ne pas cautionner le système, alors il faut être logique et le faire sur l’ensemble de ses achats et pas uniquement parce que cela touche à certaines corps de métiers (A voir la provenance de nos textiles, téléphones, chaussures, voire voitures…).
      C’était la pensée macroéco du café des sports. Bonne journée 🙂

    • Rm
      Publié le 8 octobre 2015

      Ah ouais et ça a donné quoi de sur payer chez Air France : des gens comme vous, un centralisme parisien (malgré le succès des low cost en Province vous essayiez toujours de vous persuader qu’il n’y a pas de marché en dehors de Paris! je me marre), agressivité lors de réunion,…vous voulez que je continue?
      Allez Flo retournez dans votre cocon coupé des réalités

  3. Etrange tout de même: les compagnies Françaises perdent de plus en plus de laison sur le sol Français et on du mal a etre rentable et a recevoir le support de l’Etat. Volotea et vueling 2 compagnies basées en Catalogne elles font preuves d’un grand essors en France (croissance plus importante que Easy Jet et Ryanair

  4. A380MSN001
    Publié le 8 octobre 2015

    Fiscalité étrangère + contrat au diapason du marché + loyer imbattable sur les B717. Carlos Munoz n’en est pas à son coups d’essai pour faire du pas cher et ça marche!
    A noter que bcp de ces lignes sont exploitées en partie par des Tour Opérateurs très content d’avoir des départs de province

  5. Oui, enfin dans l’aérien comme dans d’autres secteurs aujourd’hui, il y a ceux qui veulent bosser et bossent….et les autres!!
    Beaucoup d’entreprises françaises s’en sortent aussi, tant en France qu’à l’international, celles qui ont intégrées la nouvelle donne du marché et qui ne s’enferment pas dans les revendications des sempiternels acquis sociaux…datant de la moitié du siècle dernier.
    Que le meilleur gagne!!!

  6. Kilmarnock
    Publié le 8 octobre 2015

    19 avions dans le leur flotte avec tout les vols qu’ils effectuent c’est quand même pas beaucoup ^^

  7. Publié le 8 octobre 2015

    Quand on a un CDB+OPL non « francais » payé moins de 2000€ par mois, une PNC c’est 750€ ! Apres concernant la securité, il faut voir les PNT en stop a 23H et ca repart a 7h30 ou 8H, là je sais pas ou est le repos équipage !

    Apres tu les exemptes de taxe d’aeroport pour 1 2 ou même 5 ans et ca prospere,,, jusqu’a quand ? aucune idées !

  8. patrick
    Publié le 8 octobre 2015

    Financièrement ils ont gagner à quelque chose les patrons de Volotea d’ou vient l’argent en plus c’est pas 1 ou 2 voir 3 boeing 717 mais 19 ? Bizarre tout ça !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum