ANA se pose à Bruxelles, signe avec Brussels Airlines

air-journal_ANA All Nippon Airways 787_9

La compagnie aérienne ANA (All Nippon Airways) a inauguré hier une nouvelle liaison entre Tokyo et Bruxelles, sa dixième destination en Europe. Et elle a signé un accord de partage de codes avec Brussels Airlines, donnant à ses passagers l’accès sous code NH à 29 autres aéroports dans le vieux continent et au Proche-Orient.

Depuis le 25 octobre 2015, la compagnie privée japonaise propose un vol quotidien entre sa base de Tokyo-Narita et l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, opéré en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 46 passagers en classe Affaires, 21 en Premium et 102 en Economie (un 787-9 devrait être utilisé à deux reprises en novembre). Les départs sont programmés à 11h15 pour arriver à 15h15, les vols retour quittant la Belgique à 20h50 pour atterrir le lendemain à 16h10. ANA est sans concurrence directe sur cette route abandonnée il y a quinze ans, Sabena ayant opéré quatre rotations hebdomadaires jusqu’au 28 octobre 2001 – une semaine avant sa fermeture. Zaventem ne dispose à ce jour que de quelques liaisons vers l’Asie avec Hainan Airlines depuis Pékin, Jet Airways depuis Mumbai ou Delhi, et Thai Airways depuis Bangkok, sans oublier Emirates Airlines, Etihad Airways et Qatar Airways.

« Cette nouvelle liaison directe unique entre le Japon et la Belgique joue un rôle important dans la stratégie d’ANA, qui vise à développer un vaste réseau international de destinations. Dans ce cadre, l’horaire de vol a été établi de manière à offrir aux passagers les meilleures correspondances à Brussels Airport avec les partenaires d’ANA et Brussels Airlines dans le réseau Star Alliance », a précisé Shinya Katanozaka, président et CEO d’ANA Holdings dans un communiqué. L’arrivée d’ANA « est le résultat de longues négociations entre les deux pays », explique Brussels Airport, dont le CEO Arnaud Feist a déclaré que ce vol direct « crée des centaines d’emplois directs et indirects dans notre aéroport et autour de lui, encourage le tourisme entre notre pays et le Japon et ouvre aux entreprises belges une importante nouvelle liaison pour des produits d’exportation belges tels que le chocolat et les produits pharmaceutiques ».

Bruxelles est la sixième destination d’ANA en Europe, après Paris-CDG (deux vols par jour cet été depuis Haneda et Narita, ce dernier étant supprimé avec l’ouverture de Bruxelles), Londres-Heathrow (quotidien depuis Haneda), Francfort (deux quotidiens depuis Haneda), Munich (quotidien depuis Haneda) et Düsseldorf (quotidien depuis Narita).

aj_brussels airlines tailsLe partage de codes unilatéral avec Brussels Airlines a été mis en place également hier : les passagers d’ANA peuvent désormais réserver sous code NH les vols effectués par la compagnie belge entre Bruxelles et Bâle-Mulhouse, Lyon, Nice, Genève, Barcelone, Berlin-Tegel, Billund, Birmingham, Bologne, Copenhague, Edimbourg, Göteborg, Hambourg, Hanovre, Lisbonne, Londres-Heathrow, Malaga, Manchester, Milan-Malpensa, Oslo, Prague, Rome, Stockholm, Tel Aviv, Turin, Varsovie, Venise et Vienne.

http://www.air-journal.fr/2015-10-26-ana-se-pose-a-bruxelles-signe-avec-brussels-airlines-5152534.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter