British Airways pose son Boeing 787-9 Dreamliner à Delhi

air-journal_British Airways 787 Dreamliner new

La compagnie aérienne British Airways a effectué hier son premier vol intercontinental commercial en Boeing 787-9 Dreamliner, entre Londres et Delhi.

Depuis le 26 octobre 2015, le 787-9 de la compagnie nationale britannique est déployé sur cinq des 14 rotations hebdomadaires entre sa base à Londres-Heathrow et l’aéroport de Delhi-Indira Gandhi. Ses départs sont programmés tous les jours sauf mardi et vendredi à 19h30 pour arriver le lendemain à 9h10, les vols retour quittant l’Inde tous les jours sauf mercredi et samedi à 11h10 pour se poser à 15h10 (les deux autres rotations hebdomadaires restent opérées jusqu’en mars en 777-200ER, tandis que le premier vol quotidien est opéré en 747-400). British Airways est en concurrence sur cette route avec Air India, Jet Airways et Virgin Atlantic.

Les 22 787-9 commandés par la compagnie de l’alliance Oneworld sont configurés pour accueillir 8 passagers en Première, 42 en classe Affaires, 39 en Premium et 127 en Economie (216 sièges au total), alors que ses huit 787-8 en comptent 214 en trois classes (35+25+154) – l’aménagement des douze 787-10 attendus n’étant lui pas précisé. Leur arrivée à Delhi « est preuve de son engagement en Inde où elle est présente depuis 90 ans », écrit British Airways dans un communiqué. Elle rappelle qu’outre Delhi, elle y dessert Mumbai deux fois par jour, et Chennai, Hyderabad et Bangalore par des vols quotidiens en 787-8.

British Airways a beaucoup communiqué sur la Première classe présente dans le 787-9 (contrairement au 787-8 donc), « plus calme et intime » avec seulement huit places, des rangements plus grands, un siège ottoman, des prises électriques, une télécommande en forme de smartphone pour le système de divertissement en vol (qui permet d’afficher deux sources différentes, comme un fil sur le grand écran et la carte du vol sur la télécommande), un miroir sur la porte d’un nouveau casier… Le 787-9 a en outre des sièges plus larges en classe Economie, et un système de divertissement modernisé à toutes les places.

British Airways devrait ensuite déployer ses 787-9 vers Mascate via Abou Dhabi tous les jours à partir du 5 novembre, puis vers Kuala Lumpur le 5 décembre, vers Austin le 5 février 2016 et vers San José en Californie le 4 mai prochain.

air-journal_British Airways 787-9 Premiere 2

http://www.air-journal.fr/2015-10-27-british-airways-pose-son-boeing-787-9-dreamliner-a-delhi-5152592.html

Commentaire(s)

  1. LSO

    siège plus large en Y, bien vu BA ! une compagnie soucieuse du bien être des prolos.

  2. Si aller en Inde est un voyage exceptionnel,alors que c est un pays assez proche et bon marché, comment qualifier un voyage en oceanie ou dans des destinations comme le japon, Rio ou Buenos Aires…
    Le choix de New Delhi pour l utilisation d un nouvel appareil est étrange de la part de BA.

    • The Joke….

      Le choix de BA pour envoyer son 787 n’est pas si étrange si on veut bien voir et accepter le fait que BA souffre assez fort de  » l’effet GulfSisters » sur ses réseaux UK-Asie du Sud Est et UK-Inde : il y a quelques temps BA avait deux rotations quotidiennes en 747-400 sur DEL:Puis il a fallu réduire la voilure et les capacités et on est passé de 2X747 a 1X747+1X777-200 (même pas un 77-300!)..mais il faut descendre encore l’offre de sièges sur la ligne…D’où le 787-9 qui est chez BA la taille d’avion « juste en dessous »….

      • Simple bon sens

        Oui: tres juste……ou l’on voit que BA n’est pas immune de l’effet des Golfeuses, contrairement à ce que certains ici pensent!!!

        • Ou alors s’agit-il d’optimisation

          1) de revenus : On réduit la capacité pour écrémer, dès lors, on s’assure un RSKM supérieur pour un avion dont le CSKM est inférieur, ce qui engendre ainsi une rentabilité accrue

          2) de flotte : Positionnement des avions à plus large capacité sur des routes moins concurrencées pour ainsi maintenir un RSKM satisfaisant

          Il s’agit là d’un simple exercice mathématique.

          Après, on crie au loup sur tel ou tel concurrent, et pourtant, BA ne s’est presque jamais aussi bien portée, et la concurrence au Royaume Uni est autrement plus féroce qu’en France..

  3. Pharyde

    British Airways et l’ensemble du groupe IAG vous souhaitent leurs plus sincères condoléances.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter