Embraer dans le rouge malgré de bonnes commandes

Embraer E-Jets E2

Embraer a présenté des résultats financiers trimestriels dans le rouge, la perte de près de 110 millions de dollars étant principalement due à la dépréciation du real par rapport au dollar. Son carnet de commandes affiche pourtant 146 commandes depuis le début de l’année, soit plus de deux fois le nombre d’avions livrés (68).

Les pertes de l’avionneur brésilien, troisième au monde derrière Boeing et Airbus, sont à 109,7 millions de dollars dix fois plus importantes que celles enregistrées au troisième trimestre 2014 (10,7 millions). Embraer explique dans son communiqué du 27 octobre 2015 que ce résultat s’explique notamment par un « mélange de pertes dues au change de 24,2 millions de dollars et à l’augmentation de dépenses dues aux impôts de 164,4 millions de dollars », soit 113% de plus qu’à la même période l’année dernière ; le real s’est déprécié de 28% par rapport au dollar américain pendant ces trois mois. Les revenus d’Embraer sont eux en hausse de +3,6% à 1,28 milliards de dollars par rapport au deuxième trimestre, grâce en partie aux 51 livraisons de la période (dont 21 avions commerciaux) ; rappelons qu’au deuxième trimestre, l’avionneur avait enregistré un bénéfice de 129,3 millions de dollars.

Côté commandes et livraisons, Embraer a plutôt le sourire : 20 commandes fermes pour les E-Jet, dont les 19 E175 destinés à SkyWest pour être exploités sous la marque Delta Connection, et 51 livraisons dont 20 E175 et un E195. Depuis le début de l’année, Embraer a enregistré 146 commandes fermes pour ses avions commerciaux E-Jets, et en a livré 68. La valeur de son backlog (530 avions restant à construire dont 267 de la nouvelle génération E2) atteint désormais 22,8 milliards de dollars, contre 20,9 milliards de dollars à la fin 2014.

 

http://www.air-journal.fr/2015-10-29-embraer-dans-le-rouge-malgre-de-bonnes-commandes-5152696.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300ER

    Le Brésil est vraiment dans une merde pas possible ! J’ai du mal avec ces histoires de taux de change, ça m’échappe.
    P.S. : Je suis au lycée.

  2. LSO

    bombardier également dans la merde à cause du C SERIES
    investissement étatique confirmé pour cette dernière après l’échec des négoc avec airbus group.

  3. Flagoo

    Avec la baisse de l’Euro par rapport au dollar, les prix Airbus et Dassault sur le marché mondial sont aussi devenus plus compétitifs donc cela n’aide pas Embraer et Bombardier…

  4. malick

    Peut être qu’ils veulent profiter de ça pour faire des licenciements massifs afin de réaliser encore des bénéfices comme le font d’autres.Je rigole. En fait ça ne veut rien dire ces pertes car tout bon comptable qui vend en dollar approvisionne son compte pour compenser les effets de change.Qu’on nous raconte pas n’importe quoi, de grâce!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter