Jet Airways : Amsterdam plutôt que Bruxelles ?

air-journal_Jet-Airways-777-300ER

La compagnie aérienne Jet Airways envisagerait de transférer son mini-hub européen, aujourd’hui à Bruxelles, vers l’aéroport d’Amsterdam où son actionnaire Etihad Airways et Air France-KLM sont plus présentes.

Interrogé par le site Lavenir.net, un syndicaliste de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem explique le 7 novembre 2015 que le personnel de la compagnie privée indienne a été informé d’un « possible plan de départ », qui toucherait une trentaine de salariés (et jusqu’à 300 postes indirectement, dans le catering ou les services de bagages notamment). Selon Olivier Van Camp, secrétaire syndicat BBTK (SETCa), la date du 31 mars 2016 a été évoquée lors d’une réunion du personnel, sans plus de certitude ; il avoue ne pas savoir en outre s’il s’agira d’un départ « partiel ou total ». Tous ces détails dépendraient de la procédure d’achats de créneaux horaires à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, qui n’a pas encore été finalisée. Le quotidien De Tijd affirmait de son côté vendredi que Jet Airways a lancé une « procédure de concertation », sans plus de détails. En Inde, Jet Airways confirmait son intention dans la presse locale, expliquant que ce mini-hub était devenu « non viable » d’un point vue économique.

Ce n’est pas la première fois que ce départ de la capitale belge est évoqué. Jet Airways se pose aujourd’hui à Zaventem tous les jours en provenance de Delhi et Mumbai, et y opère des vols quotidiens vers Newark et Toronto – sans oublier les trains Thalys vers Paris-Gare du Nord entre juin et septembre. Elle a signé des accords de partage de codes par exemple avec Brussels Airlines entre ses quatre destinations intercontinentales et Marseille, Toulouse ou Lyon ; et bien sûr avec Etihad Airways, son actionnaire à hauteur de 24% (elle est membre de « Etihad Airways Partners »), mais aussi avec Air France et KLM entre autres. Cette dernière appartient à l’alliance SkyTeam, qui lui offrirait à Schiphol un réseau de correspondances plus grand que celui de la compagnie belge ; rappelons que Jet Airways se pose déjà en direct à Paris-CDG.

Le gestionnaire de l’aéroport de Bruxelles confirme de son côté que la compagnie aérienne « a manifesté l’intention de réévaluer ses activités à Brussels Airport ». En conséquence, il dit examiner « entre autre avec Brussels Airlines et d’autres partenaires Star Alliance, de quelles façons de nouveaux vols vers l’Amérique du Nord et l’Inde pourront être opérés ». Pour le CEO Arnaud Feist, cette décision répond à une logique économique et à l’évolution continue des relations de collaboration dans le secteur aérien : « depuis la fin 2013, il existe une collaboration stratégique entre Jet Airways et Etihad Airways, et la collaboration avec le réseau Star Alliance est réduite. C’est donc en ligne avec les attentes que Jet Airways procède à une réévaluation de ses activité à Brussels Airport », précise-t-il.

L’aéroport de Bruxelles rappelle aussi qu’à l’arrivée de Jet Airways en 2007, il a « considérablement investi afin de permettre à la compagnie aérienne d’effectuer un important nombre de départs et d’arrivées simultanés au moment le plus chargé de la journée ». Ces investissements ont eu comme conséquences « l’élargissement des vols long-courrier de Brussels Airport et la consolidation du réseau Star Alliance, pour devenir le hub préférentiel de différentes compagnies de premier plan au niveau mondial ». Au cours des années suivantes, le réseau intercontinental de Brussels Airport s’est considérablement étendu avec respectivement US Airways, Air Canada, United Airlines (Chicago), Etihad Airways dont les activités ont doublé, Qatar Airways, Thai Airways, Emirates Airlines ou ANA (All Nippon Airways), et le passage de 4 à 8 du nombre d’appareils de Brussels Airlines en direction de destinations lointaines. L’aéroport recherche désormais « différentes options » afin de démarrer de nouvelles routes, poursuit le communiqué, « en particulier avec Brussels Airlines pour étendre ses opérations fructueuses vers New York et Washington par de nouvelles destinations en Amérique du Nord. Brussels Airport s’attend également à ce que Star Alliance et d’autres compagnies aériennes prendront le relais vers l’Amérique du Nord et, directement ou avec escale, vers l’Inde ».

http://www.air-journal.fr/2015-11-09-jet-airways-amsterdam-plutot-que-bruxelles-5153317.html

Commentaire(s)

  1. A quand l’intégration de Jet Airways dans SkyTeam. Cela serait temps, et cela serait aussi le moment, ce mouvement vers le hub de KLM facilitant les choses. SkyTeam est de plus en plus mise en danger (Aeroflot qui s’éloigne Alitalia qui risque de partir sous la pression d’Etihad, etc.), il serait bien qu’elle se « bouge » rapido! et ce d’autant plus que SkyTeam est absent d’Inde, un des marchés – pour ne pas dire LE marché – le plus prometteur de la planète en terme de croissance de volume!

    • Didier

      À partir du moment où Air India intégrait Star Alliance, Bruxelles étant un hub Star Alliance, Jet Airways perdaient pas mal d’atouts à Bruxelles.
      Par contre, son entrée dans Sky Team alors que Etihad est un de ses actionnaires principaux …

    • Trop vrai. Mais c’est l’actionnaire Etihad qui continue et continuera à décider… L’approche risque d’être dans la même veine que pour AZ: je t’aime moi non plus…
      Et si Etihad avait un plan de création d’une 4eme alliance derrière la tête?

  2. Pilote

    Parfait et comme prévu, la voie est libre pour Norwegian. Au moins un service digne de ce nom sera offert dans un rayon de 200 km autour de BRU

  3. AF-KLM c’est Amsterdam où Paris plutôt que Bruxelles c’est sur …

  4. Pourquoi Jet Airways choisit elle Amsterdam plutôt que CDG alors que les créneaux de vols y sont plus faciles à trouver et que sa partenaire Air France y a un réseau encore plus vaste que KLM?

    • Pet

      Ben, pt être qu’il y a moins de concurrence d’AMS que CDG? Pas logique??

    • Koalactus

      Parce que 9W a déjà une liaison sur Mumbai depuis CDG, or elle n’est pas encore présente sur Amsterdam : elle peut donc prendre de grosses parts de marchés sur les vols USA-Inde et Pays-Bas-Inde car KL ne dessert pas beaucoup ce pays (seulement New Delhi). C’est donc pour Jet Airways une opportunité pour :
      – obtenir un monopole sur ces liaisons depuis AMS
      – développer les accords avec AFKL sans pour autant leur faire concurrence
      Bref le deal parfait qui permet en plus d’éviter aux clients de 9W d’emprunter SN, membre de star alliance

    • Peut être...

      ..peut être parceque l’aéroport d’Amsterdam- Schipol va baisser ses taxes de 7% en 2016 puis encore Apres pendant plusieurs années ( c’est prevu, même si les taux de baisse suivants ne sont pas encore connus), quand dans le même temps ADP a reçu le feu vert du gouvernement francais pour des augmentations programmées sur cinq ans de l’équivalent d’en moyenne de l’inflation + 1% ( augmentations non linéaires chaque année mais faisant ca au total)….
      Quand on vous dit que trop de taxes tue les taxes…et décourage les clients…

  5. Ce serait dommage effectivement de voir partir Jet Airways de Bruxelles, c’est l’un des plus gros client de l’aéroport avec 4 vols quotidiens en Airbus A330. Zaventem a beaucoup d’atout et attire énormément de passagers et touristes frontaliers qui décollent de là car les prix des vols et taxes sont moindres que les gros morceaux comme Amsterdam, Frankfurt ou Paris!
    Mais il y a plusieurs points négatifs aussi : Zaventem veut devenir un Hub de Star Alliance mais l’infrastructure ne suit pas, Brussels Airlines n’a pas encore un réseau assez vaste pour séduire les compagnies étrangères et surtout ces foutus riverains qui mettent des bâtons dans les roues au bon développement de l’aéroport!!

  6. Ce que je ne comprends pas c’est la supression du vol Jet Airways BRU-MAA, peit être reviendra-t-il au départ d’AMS? ( AF aussi suprimé MAA depuis CDG) Maintenant il faut passer par BA ou LH pour s’y rendre (heureusement il subsiste des vols FRA-MAA et LHR-MAA).

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum