Un A380 pour British Airways, pas de CSeries à Toronto-City

air-journal_British-Airways-A380-touchdown

La compagnie aérienne British Airways a pris possession de son dixième Airbus A380 ,les deux derniers commandés étant attendus en 2016. Au Canada, le nouveau gouvernement a décidé de ne pas revenir sur l’accord qui bloque l’extension de l’aéroport de Toronto-City Billy Bishop, et donc la possibilité pour les Bombardier CSeries d’y atterrir.

Le dixième des douze superjumbos commandés par la compagnie nationale britannique s’est posé le 10 novembre 2015 à 20h55 à l’aéroport de Londres-Heathrow. L’Airbus A380 MSN192, immatriculé G-XLEJ, est configuré comme les autres pour accueillir 469 passagers dont 14 en Première sur le pont supérieur, 97 en classe Affaires (sur les deux ponts), 55 en Premium sur le pont supérieur et 303 en Economie (sur les deux ponts) ; il est équipé de réacteurs Rolls-Royce Trent 900. British Airways déploie ses A380 cet hiver vers Hong Kong, Johannesburg, Los Angeles, Miami, San Francisco et Washington ; Vancouver s’ajoutera à cette liste en mai prochain. Les deux derniers A380 de la compagnie de l’alliance Oneworld doivent être livrés l’année prochaine, et elle possède des options sur sept exemplaires supplémentaires. Elle avait mis en service le premier en juillet 2013.

Airbus avait livré fin octobre 173 des 317 A380 commandés fermes, dont dix à Air France, quatre à Asiana Airlines, neuf à British Airways donc, cinq à China Southern Airlines, 67 à Emirates Airlines, cinq à Etihad Airways, dix à Korean Air, quatorze à Lufthansa, six à Malaysia Airlines, douze à Qantas, six à Qatar Airways, dix-neuf à Singapore Airlines et six à Thai Airways.

air-journal_aeroport Toronto Billy BishopAu Canada, le nouveau ministre des Transports Marc Garneau  a confirmé qu’il ne remettra pas en cause l’accord tripartite qui interdit aux avions à réaction de se poser à l’aéroport de Toronto-City Billy-Bishop. Et donc en particulier aux Bombardier CSeries, que la compagnie Porter Airlines se disait prête à commander. Situé sur une île tout près du centre-ville de Toronto, l’aéroport Billy Bishop ne peut physiquement accueillir à ce jour que des avions turbopropulsés. Porter Airlines, qui y assure la quasi-totalité des vols, avait essayé depuis avril 2013 de convaincre les autorités locales et fédérales de changer les règles qui y interdisent l’atterrissage d’avions à réaction. Annonçant une commande ferme de seize CS100 plus 18 options, la compagnie y avait mis une seconde condition : l’allongement de la piste de 168 mètres à chaque bout, afin de permettre l’atterrissage des nouveaux avions – un gain qui ne peut se faire que sur l’eau. Mais elle avait échoué devant l’opposition oppositions locales sur le niveau sonore comme sur l’environnement – et celle d’Air Canada qui voulait conditionner l’expansion de l’aéroport à l’obtention de créneaux supplémentaires (elle ne se pose à Billy Bishop qu’en provenance de Montréal).

L’espoir de Porter Airlines avait été relancé fin octobre avec l’annonce par le gouvernement provincial du Québec qu’il va investir 1 milliard de dollars dans le programme CSeries de Bombardier, en graves difficultés financières. Porter n’a pas encore réagi officiellement à l’annonce du ministre, pas plus que le gestionnaire de l’aéroport Billy Bishop.

air-journal_Porter-Airlines-CS100

http://www.air-journal.fr/2015-11-13-un-a380-pour-british-airways-pas-de-cseries-a-toronto-city-5153530.html

Commentaire(s)

  1. Sylvain

    Trent 900 sur le 380!
    Le 700 c’est les 330;-)

  2. C’est bidon, le Cseries fait moins de bruit que le Q400, encore des paranos incompétents…

    • …il faut élargir votre point de vue en raisonnant en termes plus généraux:
      S’il est vrai que Porter souhaitait n’utiliser que des CSeries dont le niveau sonore peut être inférieur à celui de turbo prop, ce qui est interdit sur cet aéroport ce sont TOUS les réacteurs…lever l’interdiction revient à autoriser TOUS les réacteurs ( ayant des capacités d’att.&décol. sur ce terrain)…De ce fait D’AUTRES compagnies que Porter utilisant D’AUTRES réacteurs que le CSerie pourraient y venir…avec des appareils bien plus bruyants que le CSeries…Mais n’autoriser QUE le CSerie n’est pas possible non plus juridiquement,pour cause de discrimination envers les autres constructeurs/compagnies qui ne manqueraient pas de réagir par des procédures juridiques…
      Les options ne se résument donc qu’en jet engines or not jet engines….

  3. YTZ gardera donc encore quelques temps son charme unique avec son approche magnifique en turboprop.
    Le récent tunnel complétant le bac a malgré tout enlevé un peu de sa spécificité à cet aéroport un peu désuet mais séduisant.

  4. Le dixième des douze superjumbos commandés par la compagnie nationale britannique s’est posé le 20 novembre 2015 à 20h55
    il s’est posé dans le futur apparemment

  5. 777OLIVIER

    @lemeilleurtarrifauboutduclic

    Ok il fait peut être moins de bruit mais qui va payer les travaux d’allongement de la piste?

    Ensuite un CS100 au décollage une fois que le pilote met les gaz ça doit quand même faire plus de bruit qu’un Q400 ou un ATR non ?

    C’est un peu comme Air France qui a configuré ses 777-300ER des lignes COI à 468 PAXet en demandant à ADP de renforcer les pistes atterrissage d’ailleurs qui a une idée sur l’origine du financement des travaux ?

  6. pipou

    Étrange que BA ne passe pas de nouvelle commande de 380?
    Vu la flotte de 747 qu »elle possède, il va bien finir penser à les renouveller un jour (au moins en partie et au moins en partie les remplacer par des 380)…

    • @pipou
      D’une part BA remplace une partie de ses 747 par des 777 ou 787 plus petits (changements de fréquences, baisse du trafic du fait de la concurrence, etc.)
      D’autre part, vu le carnet de commandes de l’A380 qui n’est pas pris d’assaut, BA peut attendre le dernier moment pour affermir ses options sur l’A380 en fonction de ses besoins

  7. J’adore vos « expertises » sur l’adoption ou de tel modèle d’avion sur telle destination..(380, ridicule, 320, trop court,..).
    Vous vous sentez peu pas un peu merdeux dans l’affaire???
    Vous pouvez nous d’écrire votre parcours professionnel???

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum