Air Mauritius renforce Kuala Lumpur et ses bénéfices

air-journal_air mauritius A330-200

La compagnie aérienne Air Mauritius ajoutera cet hiver des vols supplémentaires entre Port Louis et Kuala Lumpur en Malaisie. Elle affiche d’autre part au deuxième trimestre un bénéfice de 5,6 millions d’euros en très forte hausse.

Du 22 décembre 2015 au 13 janvier 2016, la compagnie mauricienne proposera une quatrième rotation hebdomadaire entre Port Louis-Sir Seewoosagur Ramgoolam et l’aéroport de Kuala Lumpur, opérée en Airbus A340-300 pouvant accueillir 34 passagers en classe Affaires et 266 en Economie. Ce vol décollera le mardi à 22h20 pour arriver le lendemain à 9h30, avec retour de Malaisie mercredi à 12h35 pour se poser à 15h35. Les trois autres rotations restent opérées en A330-200 (départ lundi, mercredi et vendredi à 20h40, retour de Kuala Lumpur à 14h05). Air Mauritius est sans concurrence sur cette route, qui est prolongée une fois par semaine vers Singapour.

La compagnie a d’autre part dévoilé « le meilleur résultat de ces dernières années pour un deuxième trimestre », le bénéfice net de 5,7 millions d’euros étant en nette progression par rapport à celui du deuxième trimestre de l’exercice précédent (0,6 millions d’euros). Air Mauritius ajoute que le chiffre d’affaires a aussi connu une croissance de +5,1% pour le trimestre par rapport à 2014, pour passer à 131,1 millions d’euros. Elle a offert un nombre plus important de sièges (+4,5%) et a transporté 382 600 personnes pendant cette période, en enregistrant ainsi une croissance de 11,7% du nombre de passagers et de 6,1 points du taux de remplissage – qui a atteint 80,4%. La compagnie souligne que ce résultat « est meilleur que prévu eu égard au contexte difficile dans lequel opère la compagnie », et précise que l’effet du hedging (couverture des prix du pétrole) effectué l’an dernier à hauteur de 8,3 millions d’euros est comptabilisé dans ce résultat net ; hors hedging, les profits auraient été de 14 millions d’euros. Le résultat net du trimestre « n’a pas pu bénéficier pleinement’ de la baisse du prix du carburant : les conséquences du hedging et le taux euro/dollar trop faible – à 1,11 – ont grandement réduit les effets positifs d’un pétrole à 56,2 dollars le baril au deuxième semestre (contre 107,9 dollars pendant la même période de l’exercice précédent).

Grâce aux profits de ce trimestre, les comptes d’Air Mauritius montrent une amélioration des résultats du premier semestre : le résultat net négatif est cette fois de -4,2 millions d’euros, par rapport à un net négatif de -6,4 millions pour l’exercice précédent. Ces résultats « confirment donc le redressement des comptes » de la compagnie, qui cadre avec une tendance à l’amélioration des principaux indicateurs (capacité, passagers transportés, chiffre d’affaires et taux de remplissage). Air Mauritius explique qu’elle a obtenu ces résultats « dans un contexte de concurrence de plus en plus féroce avec l’arrivée de plusieurs transporteurs exploitant les mêmes marchés touristiques » : l’arrivée de plusieurs compagnies aériennes ces deux dernières années a créé une pression continue sur les prix des billets. Air Mauritius « résiste grâce à une gestion plus rigoureuse de ses coûts et aux efforts soutenus pour un meilleur rapport qualité/prix », qui lui permettent d’augmenter ses recettes et de défendre ses parts de marché grâce aux initiatives prises par la compagnie. Elle s’attend à ce que le contexte dans lequel elle évolue reste difficile, avec la volatilité du prix du carburant et du taux de change euro/dollar ainsi que la concurrence accrue. Dans ce contexte, Air Mauritius « évolue vers un nouveau paradigme avec de nouveaux pôles de croissance – un renforcement de la desserte régionale et l’utilisation de fortes perspectives qu’offre Singapour comme porte d’entrée vers l’Asie ».

 

http://www.air-journal.fr/2015-11-17-air-mauritius-renforce-kuala-lumpur-et-ses-benefices-5153691.html

Commentaire(s)

  1. Nico777

    Tout le monde va à Kuala…sauf AF qui soit disant y perd de l’argent…bizarre.

    • LSO

      vous n’en avez pas marre de parler d’AF ?
      si la ligne est fermée c’est bien qu’il y a un souci de rentabilité.

      • Vincent

        AF étant notre compagnie nationale, il est logique que le sujet revienne régulièrement, même en hors sujet.

        • PE

          Oui sauf que là, c’est complètement à côté de la plaque !! Si AF ne dessert plus KUL, c’est que cette liaison n’était pas du tout rentable (à cause de la concurrence des Gulf sisters entre autres)et la fréquence (seulement 3 rotations hebdomadaires) ne permettait pas d’être compétitive ; AF ne laisse malgré tout pas du tout le champ libre à ses concurrents puisque KLM dessert KUL. Enfin, peut-être que tout le monde dessert KUL mais Malaysia Airlines ferme également pas mal de routes au départ de KUL…

    • Boeing 777-300ER

      Je pense que 50 % des passagers AF ne partaient pas de CDG. Alors elle a préférer laisser sa sœur KLM faire le job là-bas. Si l’Asie du Nord reste encore rentable, l’Asie du Sud-Est et l’Inde ont été véritablement siphonné par les compagnies du Golfe bien mieux situées pour ce genre de destination. Ce qui explique en partie la faillite de Malaysia Airlines et de Thai Airways. Seul Vietnam Airlines s’en sort encore grâce à un marché intérieur important (90 millions de paersonnes quand même !), Singapore Airlines grâce à une gestion rigoureuse et un maintient strict de la qualité de service qui la place au dessus des compagnies du Golfe niveau service ainsi que le hub de Singapour qui draine une clientèle Affaire très importante comparé à la Thaïlande et à la Malaisie où les voyageurs loisirs dominent qui plus est saisonièrement.
      Donc AF pas si bizarre que ça. De plus, LH a aussi abandonné la route FRA-KUL pour les mêmes raisons.

  2. Air france n est pas la compagnie Nationale de tout le monde. Moi par exemple c est swiss d autre qui lise air journal et qui n habite pas en France n auront pas AF comme compagnie nationale

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter