Sharm el-Sheikh boudée par British Airways, easyJet etc.

aj_aeroport roissy stop

Les compagnies aériennes britanniques British Airways, easyJet et Thomson Airways entre autre ne feront pas leur retour à Sharm el-Sheikh avant plusieurs semaines, certaines en début d’année prochaine, suite au crash de Metrojet dont il est quasiment certain qu’il a été causé par une bombe placée à bord. Des dizaines de milliers de vacanciers sont affectés.

British Airways a annoncé la suspension jusqu’au 14 janvier 2016 de tous ses vols vers l’aéroport de Sharm el-Sheikh au départ de Londres-Gatwick, suite à des discussions avec le gouvernement. La reprise des vols ne devrait se faire qu’une fois les mêmes autorités consultées, et les assurances nécessaires données sur la sécurité de l’aéroport égyptien. Les passagers ayant déjà réservé des billets d’avion vers la station balnéaire ont été contactés ; ils peuvent réclamer un remboursement total, ou modifier leur réservation pour une date ultérieure ou pour une autre destination.

Même justification pour la low cost easyJet, dont la suspension est programmée pour l’instant jusqu’au 6 janvier sur les cinq routes vers Sharm el-Sheikh (au départ de Londres-Gatwick, Luton et Stansted, de Manchester et de Milan-Malpensa). Les offres commerciales sont similaires, avec en outre des propositions alternatives de vacances comme « les îles Canaries, Chypre, Malte ou le Maroc ». De leur côté Thomson Airways ne suspend ses 15 routes pour l’instant que jusqu’au 9 décembre, Thomas Cook Airlines ses dix liaisons que jusqu’au 10 décembre, et Monarch Airlines ses quatre lignes jusqu’au 19 décembre.

Depuis la désintégration en plein vol le 31 octobre de l’Airbus A321 de Metrojet, qui transportait 217 passagers et 7 membres d’équipages sur le vol charter 7K-9268 entre la station balnéaire et Saint Petersburg, l’aéroport de Sharm el-Sheikh a enregistré des suspensions de vols en particulier de la part des compagnies russes Aeroflot, Rossiya et Ural Airlines (plus les nombreux vols charters d’Orenair, Nordwind ou UTair). Ce vendredi matin, il devrait accueillir entre autres les avions d’Egyptair, Pegasus Airlines, Germania, Edelweiss Air, Royal Jordanian, Air Arabia Jordan ou Iraqi Airways.

http://www.air-journal.fr/2015-11-27-sharm-el-sheikh-boudee-par-british-airways-easyjet-etc-5154185.html

Commentaire(s)

  1. Vincent

    Le temps de faire le ménage à l’aéroport de Sharm el-Sheikh, voire aux compagnies d’assurer elles-mêmes la sécurité à l’embarquement.

  2. Changhaï, pas Shanghai ! - 27 novembre 2015 à 13 h 02 min
    Changhaï, pas Shanghai !

    Euh ça s’écrit Charm El Cheikh. Sharm el Sheikh, c’est en Anglais. « Sh » est un ANGLICISME !

  3. Pourquoi la photo d’un Airbus Aer Lingus????

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter