Volotea relie Strasbourg à Nice et Toulouse

air-journal_volotea 717

La compagnie aérienne low cost Volotea a inauguré deux nouvelles liaisons à Strasbourg, vers Nice et Toulouse. Une occasion pour faire le point sur sa troisième base française, où elle propose désormais 12 destinations.

Depuis le 26 novembre 2015, la spécialiste espagnole du vol pas cher propose quatre vols par semaine sur les deux routes au départ de l’aéroport de Strasbourg-Entzheim, un rythme qui deviendra quotidien pendant les fêtes de fin d’année avant de retomber en janvier – dans les deux cas en concurrence directe avec HOP! Air France. La ligne vers Nice-Côte d’Azur est proposée jusqu’au 2 septembre, et celle vers Toulouse-Blagnac jusqu’au 4 septembre. Volotea propose désormais 12 destinations au départ de l’aéroport alsacien, vers Bordeaux, Nantes, Montpellier, Biarritz, Ajaccio, Bastia, Marseille, Figari, Toulouse et Nice, et en Italie vers Palerme et Olbia.

La troisième base française de la low cost après Bordeaux et Nantes a été inaugurée le 10 avril dernier, Volotea se disant convaincue depuis son arrivée à Strasbourg le 2 juillet 2012 « du fort potentiel de développement économique et démographique de cette région ». Elle y a depuis transporté plus de 450.000 passagers, dont environ 136.000 l’année dernière ; elle prévoit pour cette année d’en accueillir plus de 220.000, un volume qui représente environ 20% du trafic total de l’aéroport de Strasbourg. Sa quatrième base ouvrira ses portes à Toulouse en mars prochain.

En 2016, Volotea sera présente dans 17 aéroports en France, desquels elle exploitera 87 lignes. Sur l’ensemble de son réseau, elle opérera plus de 38.000 vols via 196 lignes et vers 72 destinations dans 13 pays (France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie, Moldavie, Portugal, Malte et Royaume Uni). Sa flotte se compose de 19 Boeing 717, configurés en une seule classe de 125 sièges, et accueillera en février quatre Airbus A319 de 150 sièges. Les deux modèles d’avions « sont réputés pour leur fiabilité et leur confort, grâce à un espacement de 30 pouces entre chaque siège », rappelle la compagnie lancée en avril 2012 à Venise-Marco-Polo et qui se présente comme « la compagnie aérienne des moyennes et petites villes européennes ». Depuis sa création, Volotea a transporté plus de 6 millions de passagers dans toute l’Europe ; elle en vise plus de 2,5 millions en 2015.

http://www.air-journal.fr/2015-11-27-volotea-relie-strasbourg-a-nice-et-toulouse-5154163.html

Commentaire(s)

  1. werner

    Et maintenant encore un vol Strasbourg – Orly pour remplacer Hop à partir de fin mars.

    • Il faudrait déjà obtenir des créneaux à Orly. En attendant elle peut faire Strasbourg – Paris-Beauvais …
      Pour être sérieux Volotea n’inaugurera jamais la ligne Strasbourg-Orly car elle n’a rien à alimenter Orly et que pour du point à point sur ce genre de vol le TGV est + compétitif.
      Après je ne dit pas que Volotea n’ira jamais à Orly. S’il y a du beurre à faire sur cet aéroport avec un avion moins gros qu’un A320/B737, je me doute pas qu’ils vont tenter.

    • Volotea ne s’intéresse pas plus à ORY qu’à CDG, qui ne versent pas de chèque de bienvenue (bien au contraire!). Et difficile de rentabiliser une ligne SXB/ORY face au tgv. V7 va plutôt chercher à développer des lignes non desservies ou en concurrence avec Hop. NCE est l’exemple type en sous-offre et mauvais horaires dont ils pourraient bien, à terme, sortir Hop. À suivre.

  2. Je ne suis pas, à la base, pour le AirFrance bashing, mais force est de constater qu’Air France abandonne une fois de plus les passager Strasbourgeois, jugés non rentables, sur un axe majeur. Je me réjouis donc de voir une nouvelle compagnie en concurrence directe sur une bonne partie des lignes actuellement proposées par AF. Une bonne leçon!

    • Comprenez bien qu’AF n’a pas la même structure de coûts que Volotea. Le jour où la direction de la compagnie, l’état et les syndicats l’auront compris, AF pourra se battre.

    • @JULIENS :
      Strasbourg a voulu son TGV a tout prix, ben maintenant ils l’ont, cela signifie l’arrêt des vols vers la capitale.
      Et pour info, Air France relie déjà Strasbourg à Toulouse par exemple, plusieurs fois par jour.

      Donc votre message est totalement inepte : vous dites qu’AF abandonne les strabourgeois et que cette même compagnie va être concurrencée par Voloteo au départ de Strasbourg. Faudrait savoir…

  3. SXB

    Maintenant que les principales villes françaises sont relié
    Merci à Volotea enfin de s’ouvrir à l’Europe.
    L’hiver l’offre est inexistante.
    L’été ça se limite à Deux destination en Italie.
    Certe, le lancement vers Ibiza et Palma a été une cata mais vu l’implantation à ce jour il y a de quoi construire une véritable offre Europe. vers l’Allemagne par ex.et vers l’espagne

    • Les vols Strasbourg-Allemagne seraient trop concurrencés par ceux au départ de Baden-Baden (vols intérieurs avec les fréquences qui vont avec). A Baden-Baden il n’y a pas de vols vers la France … surtout maintenant qu’elle est bien desservie au départ de Strasbourg.
      Pour ce qui est de l’Espagne, Vueling a aussi fait une tentative … abandonnée depuis. De plus les vols vacances vers l’Espagne sont déjà en nombre intéressant à Baden-Baden. Quand Volotea pense à une ligne au départ de Strasbourg elle voit ce qui est déjà proposée à SXB … mais aussi à Baden-Baden pour estimer au mieux le remplissage possible des avions.

    • CHARLITODU67

      Entièrement d’accord ! La seule ligne vers l’Espagne depuis SXB est Madrid, en CRJ 100… Donc en période estivale elle pourrait lancer Malaga, Séville, Barcelone, Palma… Et bien sûr renforcer l’Italie (Hop supprime Rome également) et le Royaume-Uni (plus aucun vol pour ce pays, meme plus Londres, à partir de mars…) ou encore l’Allemagne (Berlin marcherait au top et Vienne en Autriche également) alors espérons que volotea s’internationalise !

    • @SXB : Mais quel blabla…
      Si aucune compagnie n’ouvre l’Europe au départ de SXB l’hiver, c’est qu’il n’y a pas de marché.
      Point barre.
      Arrêtez de prendre SBX pour le coeur de l’Europe… Si administrativement cela se défend, il faut croire qu’il n’existe pas un grand marché et qu’économiquement, ça ne tient pas la route.

  4. OK pour les vols domestiques mais a l’international Volotea ne fait pas grand chose supprimant meme la liaison vers Venise pour l’ete 2016
    La base fait le minimum
    Il y aurait tant de lignes a exploiter depuis Strasbourg(rome,Venise,Barcelone,Budapest,Athenes etc)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum