Insolite : à qui appartiennent ces trois B747 à Kuala Lumpur ?

air-journal-boeing-747-cargo-kuala-lumpur-1

Mais à qui appartiennent ces trois Boing 747-200 cargo à l’abandon sur le tarmac de l’aéroport de Kuala Lumpur (Malaisie) ?

Les autorités aéroportuaires de Kuala Lumpur ont carrément passé une annonce dans les colonnes du Star, le premier quotidien national, pour retrouver le propriétaire des trois jumbos, le priant de se manifester rapidement. A défaut, les trois B747 seront confisqué et vendus.

Selon les immatriculations des appareils publiées dans l’annonce (TF-ARH, TF-ARM et TF-ARN), les B747 ont été mis en service par Air Atlanta Icelandic, une compagnie islandaise spécialisée dans le transport de fret. Mais un porte-parole de la compagnie a affirmé qu’elle les a revendus il y a déjà quelques année : « Ce ne sont pas nos avions, nous les avons vendu en 2008« .

Swift Air Cargo, une compagnie malaisienne dirigée par Blue Peterson, un ancien pilote de ligne américain, a revendiqué la propriété des trois appareils. Blue Peterson explique que les autorités aéroportuaires de Kuala Lumpur ont refusé à maintes reprises de reconnaître Swift Air Cargo comme le propriétaire des trois Boeing, en dépit des documents présentés. Un malentendu entre les deux parties ?

air-journal boeing 747 cargo kuala lumpur

http://www.air-journal.fr/2015-12-11-kuala-lumpur-a-qui-appartiennent-ces-trois-b747-cargo-5154987.html

Commentaire(s)

  1. LSO

    un seul est cargo semble t’il

  2. Et ils sont garés la bas depuis quand ?

  3. Je les avais mal garé là… je viens les récupérer asap!!!

  4. Des avions qui atterrisent tout seul
    Des avions qui decolent et qui disparaissent
    Bcp de mystères à KUL
    Moi je n’ai pas eu de problèmes à KUL
    Merci SQ

  5. Air Atlanta Icelandic a longtemps été l’utilisateur de ces avions, loués à diverses compagnies dont MAS Kargo et Saudia : ce sont des -200F totalement obsolètes, l’autorité islandaise de l’aviation les a radiés des registres d’immatriculation

    le leaser a du faire une croix dessus, les frais sont supérieurs à la vente en vrac

    ils sont donc orphelins, ce n’est pas un gag

    • un plus de 3000 h de vol - 11 décembre 2015 à 18 h 28 min
      un plus de 3000 h de vol

      C’est sûr que les pièces détachées éventuellement récupérées à la casse si démolition…coûteuse ,(électronique , train d’atterrissage et vérin de flap ,de ne couvriront pas les impayés de frais de Parking à KUL … quelques centaines de milliers de dollars …Le transport aérien s’est tellement banalisé que maintenant on abandonne son avion même 747 cargo comme le pékin moyen abandonne sa voiture au coin d’une rue …..

    • Il n’empêche que juridiquement ils ont toujours un propriétaire qui est tenu de les évacuer (y compris si besoin en pièces détachées) après avoir payé son stationnement.
      Tout comme on n’abandonne pas une voiture dans la rue parce qu’elle est irréparable.
      On peut quand même se demander comment KUL airport a pu perdre trace de la cie exploitante depuis leur arrivée…

  6. FRED LE CORSE

    hallucinant quand meme

  7. une idée : le leaser les immatricule au nom de sociétés dans le Delaware (tiens, cela me rappelle un prédateur bien connu)

    les avions n’ayant plus de valeur la société  »propriétaire » de cet avion (x 3 donc) est sans objet et est fermée

    par un tour de passe passe ils deviennent orphelins et les factures de stockage n’ont plus de  »client »

    l’exploitant, Atlanta, ne s’en sert plus depuis des années

  8. Brumos

    Il y a bien à CDG un L1011 immatriculé aux Émirats parqués depuis une bonne dizaine d’année après un QRF vol.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum