Fraport s’empare de 14 aéroports grecs

©ChristosV

©ChristosV

La vente à Fraport, opérateur de Francfort, de quatorze aéroports régionaux a rapporté lundi à la Grèce 1,234 milliard d’euros, alors que le pays poursuit sa campagne de privatisations comme promis lors de l’obtention du troisième plan de relance en juillet dernier.

Dans son communiqué du 15 décembre 2015, l’opérateur aéroportuaire allemand annonce que le consortium formé avec la société grecque Copelouzoz (Fraport y est « clairement » majoritaire) a obtenu le droit pour 40 ans « d’utilisation, de gestion, de développement et d’exploitation » de ces aéroports : Aktio (PVK), Kavala (KVA), Thessalonique (SKG), et dans les îles Corfou (CFU), Chania/La Canée (CHQ), Kefalonia/Céphalonique (EFL), Kos (KGS), Mytilène (MJT), Mykonos (JMK), Rhodes (RHO), Samos (KGS), Santorin (JTR), Skiathos (JSI) et Zakynthos (ZTH). Fraport devra en outre payer un loyer annuel de 22,9 millions d’euros, et s’est engagé à investir un total de 330 millions d’euros d’ici 2020. Tout cela entrera en vigueur à la fin des concessions en cours, à l’automne 2016 : c’est à ce moment que Fraport devra régler la facture de 1,2 milliard d’euros. L’Etat grec restera propriétaire des aéroports.

L’agence grecque de privatisation Hellenic Republic Asset Development Fund avait retenu en aout dernier la candidature du consortium emmené par Fraport pour la privatisation des 14 plateformes régionales. Elle figurait parmi les exigences des créanciers de la Grèce tout comme celle de ports tels que le Pirée, de biens immobiliers ou du gestionnaire des chemins de fer ROSCO, en échange du troisième plan de relance, d’un montant de 85 milliards de dollars. Les deux parties avaient en fait abouti dès novembre 2014 à un protocole d’accord, mais il avait été remis en cause par le gouvernement d’Alexis Tsipras en janvier lors de l’arrivée au pouvoir de Syriza.

Les 14 aéroports concernés par la privatisation ont accueilli l’année dernière 22 millions de passagers, dont 77% sur des liaisons internationales ; le trafic devrait y dépasser 23 millions de voyageurs cette année.

http://www.air-journal.fr/2015-12-16-fraport-sempare-de-14-aeroports-grecs-5155214.html

Commentaire(s)

  1. L’actionnariat de Fraport est en partie public. Sachant que ces milliards seront donnés aux créanciers de la Grèce dont l’Allemagne figure en bonne place. On peut donc dire que tous ces euros vont juste prendre des vacances en Grèce, qui n’est guère plus un État désormais.

  2. Avec une gestion allemande, cela risque de moins être le souk en Grèce… du moins espérons-le!

  3. Koalactus

    La gestion allemande ça veut rien dire (cf Vlokswagen)

  4. Mav31

    A 120 millions l’aéroport c’est pas cher…

  5. Je souhaite à beaucoup de Compagnies Aériennes françaises de dégager le bénéfice annuel de VW..même après amande USA..

  6. EPL 86

    La zone fret à Athènes mériterait aussi de lourds investissements…les grecs privilégient trop le Pirée au détriment du fret aérien.

  7. Probablement parce que le Fret maritime est aux mains des Armateurs Nationaux, d’une part, mais que le Fret Aérien, bien que plus rapide, est beaucoup plus cher, d’autre part..

    • Surtout qu’en bateau on a accès à toutes les petites îles … Alors qu’en avion non.
      Alors quitte à charger un bateau au final pour livrer une petite ile, autant le faire au pirée ou tu à la place de stockage et l’infrastructure pour le transport.

  8. Ou comment se payer sur la bête….
    Cette accord va priver l’Etat Grec de recettes importantes et encore aggraver le déficit, c’est incompréhensible comme stratégie pour sortir le pays de sa dette. Enfin si, ça l’est, et c’est encore pis !
    On prive l’Etat de ces pépites.
    On laisse les dettes au Public et le profit, on le donne au Privé.
    AU moins, c’est fait au grand jour, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

  9. ig

    Et dire que les Allemands voulaient mettre la Grèce en dehors de l’Europe. Ils sont entrain de faire leurs emplettes pour garantir l’argent prêté. Et nous les Français on regarde le train passer au n’auront que nos yeux pour pleurer.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum