TAM Airlines aura six Airbus A350-1000 et une classe Premium

air-journal_TAM Airlines A350-900 1er volB

Le groupe LATAM Airlines a révélé la semaine dernière une conversion partielle de sa commande d’Airbus A350-900, six des 27 exemplaires commandés fermes pour la compagnie aérienne TAM Brazilian Airlines étant remplacés par six A350-1000. Une classe Premium fera en outre son apparition dès l’année prochaine.

Dans un communiqué du 18 décembre 2015 commentant la livraison du premier A350-900 destiné à la compagnie nationale brésilienne, le groupe latino-américain a annoncé avoir converti « en septembre de cette année » six commandes pour le modèle plus grand, l’A350-1000, « en raison de sa capacité supérieure ». José Zaidan Malus, vice-président Flotte et Moteurs de LATAM, explique « être toujours très attentif au contexte, ajustant le plan de renouvellement de la flotte afin d’obtenir une allocation optimale des avions à chaque marché ». Il rappelle que les A350XWB ont pour mission d’être un des principaux appareils déployés vers les Etats-Unis et l’Europe, « la combinaison d’un fuselage plus large, de matériaux composites avancés et d’une cabine unique en son genre apportant une expérience de voyage plus plaisante et des opérations plus efficientes ».

La compagnie brésilienne de l’alliance Oneworld a d’autre part annoncé que son quatrième A350-900, attendu en juin prochain (six exemplaires doivent être livrés en 2016) sera le premier appareil de sa flotte équipé d’une classe Premium « Economy Plus »: il accueillera alors 30 passagers en classe Affaires, 63 en Premium et 246 en Economie (339 sièges), alors que la configuration initiale de l’A350-900 comporte 348 places (30 sièges en Affaires et 318 en Economie). Le nombre d’A350 qui en disposera n’est pas précisé.

TAM Airlines attend donc désormais six A350-1000 et 21 A350-900 (elle a aussi posé cinq options), la dernière livraison étant prévue en 2021. L’entrée en service de l’A350-900 est prévue le 25 janvier entre la base de TAM Airlines à Sao Paulo-Guarulhos et l’aéroport de Manaus-Eduardo Gomes sur un des trois vols quotidiens. Il partira en mars vers Miami, hub de sa partenaire d’alliance American Airlines, puis le 4 avril vers Madrid (hub d’Iberia).

Les A350-1000 totalisaient fin novembre 175 commandes fermes, passées par Qatar Airways (37 exemplaires), United Airlines (35), Cathay Pacific (26), Etihad Airways (22), British Airways (18), Japan Airlines (13), Asiana Airlines (10), Air Lease Corp. (5) et Air Caraïbes (3).

http://www.a350xwb.com/delivery/tam/

http://www.air-journal.fr/2015-12-24-tam-airlines-aura-six-airbus-a350-1000-et-une-classe-premium-5155586.html

Commentaire(s)

  1. Ou la on sait pas trop si c’est une bonne affaire finalement a configuration bi-classe egale l’a350-900 pese 12 tones de plus que le boeing 787-9 qui est un veritable A350-900 killer!!!
    Physics is a bitch plus lourd donc cosomme plus. Pour du composite c’est quand meme etonant les choix d’optimisaton de poids chez airbus donnent pas tout a fait les memes resultats !!
    Choix etonant de TAM conu pour son prgamatisme economique qui n’a pas opté pour le 787.
    Preuve une fois de plus du positionement ambigu de l’A350-900 en particulier vis a vis de l’A330-NEO dont les performances sont tres proches car configures egalement a moyene densite sur des trajets vers l’europe d’environt 11h.
    Etonant encore car l’A350 est presente comme un chalenger pour une monte en capacite du 777-8x qu’il attaque par le bas le 787-10 avec qui il est en frontal !

    • BEN

      L’A350 a un diamètre supérieur au 787. Toutes choses egales par ailleurs, il est donc forcement un peu plus gros et lourd qu’un 787.
      A configuration identique, c’est donc ensuite le choix de la compagnie de favoriser soit le poids un peu plus faible (787), soit le confort un peu plus grand des passagers en largeur (350) : La rentabilité d’un choix sur l’autre dépend de la propension de la clientèle visée à payer plus ou pas pour le confort supplémentaire.

    • Ce choix surtout la preuve... - 24 décembre 2015 à 10 h 00 min
      Ce choix surtout la preuve...

      ..des limites de votre compréhension des choses et de vos systemes de pensée subordonnant perpétuellement tout uniquement à la différence de poids, selon le système binaire noir- blanc/ plus ou moins lourd…..il y a d’autres facteurs de choix qui vous échappent totalement …ou que vous vous obstinez toujours à prendre en compte …

    • http://philippineairspace.blogspot.nl/2015/12/pal-selects-a350-900.html?m=1

      Tableau comparatif a350 b787
      Plus de 9% de conso en moins par passager pour le 350.
      Qui est le killer:’D

    • Le concurrent d’A359 est le 787-10. En ce moment, c’est plutôt le A359 avec ses 590 commandes qui « écrase » le 787-10 avec ses quelques 164 commandes. L’A350-1000 (175 commandes) est lui en concurrence avec le 778 (53 commandes) !

      Le concurrent de 789 était le A358 qu’Airbus a mis au placard parce qu’elle n’était pas prêt à le livrer à temps sans affaiblir ses finances. Elle a préféré proposer l’A330 néo pour ceux qui ne sont pas prêt à se payer le 789.

      Quant à TAM, la question à se poser est plutôt pourquoi Boeing ne lui a pas proposé un contrat en or pour acheter ses dreamliners…Est-ce qu’Airbus lui a fait une remise qu’elle ne pouvait pas refuser ? Et puis, il y a aussi des considérations politiques (les contrats ont été validés à l’époque où Sarkozy était proche de Lula et en échange de quoi ?).
      À long-terme avec la fusion complète de LAN et TAM, il ne serait pas surprenant que Boeing reprenne l’avantage sur le long-courrier….

  2. Le 787, cette cafetière fumante incarnerait donc le rôle de « Killer » de 350???
    Ahahahahahahahahah!!!!

    • @  » 787, cette cafetière fumante » : arrêtez avec cela car cela fait plus d’un an que les problèmes de conception du B787 n’ont plus lieux! Si cela es votre argument dîtes le à ceux qui ne connaissent pas l’actualité aéronautique.
      Le B787 est un bel avion et un bel outil économique pour les compagnies aérienne.
      Quant à l’A350, il l’est également et pour moi il a l’avantage d’être esthétiquement mieux réussi que le B787!
      Quant à savoir qui est le mieux, chaque compagnie a ses propres exigences!

  3. lechavenois

    Une compagnie aérienne évolue dans un marché ultra concurrentiel et pour être pérene, elle doit être rentable. Elle n’échappe donc pas aux lois du marché.
    .
    Pour un bien manufacturé au dela de ses qualités intrinsèques,sa valeur va dépendre de la disponibilité de l’offre. Actuellement sur le marché des avions, l’offre est rare par rapport à la demande: « ce qui est rare est cher ». Donc le prix d’un avion sera très influencé par sa disponibilté en terme de livraison.
    Comme le temps c’est de l’argent, combien est prête à débourser, une compagnie, pour être livrée aux dates qui respectent son business plan ? Si elle a de l’argent elle aura le produit qu’il lui convient en temps et en heure, mais si elle n’a pas les moyens suffisant au regards de ses concurrents, elle devra arbitrer : soit elle se tourne vers un bien moins adapté à son besoin mais disponible, soit elle attend son tour pour être que lui soit livré le bien qui correspond parfaitement à ses besoins.
    .
    Le choix d’une compagnie pour un type d’avion dépend avant tout de la rentabilité escomptée. Et le prix d’acquisition se construira en prenant en compte un très grand nombres de facteurs ( économiques, techniques, financiers, mais aussi politiques, sociologiques et éthiques) qui sont difficilement appréhendables pour le profane que je suis.

  4. Filoustyle

    TAM a je pense des A320 en moyen courrier non? Ben voilà la communauté des cockpits idée astucieuse d’Airbus sur toute leur gamme que Boeing n’a pas,
    pour avoir voyagé sur un 787 et uniquement vue l’autre intérieur et extérieur , le 350 il déchire comparé au « nightmareliner ».

    • Il fu un temps.... - 24 décembre 2015 à 14 h 35 min
      Il fu un temps....

      Il y a longtemps, bien avant l’existence même d’Airbus…,cette communiste des cockpits existait chez Boeing avec la lignée B707, B727, B737.. et meme B 757… Puis Boeing l’a oubliée…..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum