Embraer livre deux Embraer E195 à Tianjin Airlines

air-journal_Tianjin Airlines E190-E2

L’avionneur brésilien Embraer a annoncé avoir livré les deux premiers jets E195 à Tianjin Airlines, le client de lancement pour ce modèle d’avion en Chine. Ces deux appareils font partie de l’accord de vente que Tianjin Airlines avait signé à l’occasion de la visite du président chinois Xi Jinping au Brésil, avec Embraer en 2014, pour 20 E195 et 20 de la version remotorisée E190 E2.

« L’industrie de l’aviation régionale de la Chine vient de décoller et deviendra la plus robuste dans le monde dans la prochaine décennie », a déclaré Paulo Cesar Silva, président et chef de la direction, Embraer Aviation. « Embraer est heureux de participer à cette transformation et à améliorer la connectivité avec notre avion de transport régional. Nous espérons également que l’avion entrant E195 aidera à optimiser la structure de la flotte de nos clients et à créer plus de valeur pour Tianjin Airlines. »

Tianjin Airlines est le plus gros client dans la région Asie-Pacifique d’Embraer, a quant à lui rappelé le président de Tianjn Airlines, mais aussi leur « premier centre de service autorisé en Chine ».

Actuellement, Tianjin Airlines exploite la plus grande flotte d’Embraer E190 (45 avions) en Chine, desservant principalement les lignes principales et secondaires des lignes régionales.

http://www.air-journal.fr/2015-12-27-embraer-livre-deux-embraer-a-tianjin-airlines-5155696.html

Commentaire(s)

  1. chiefpilot

    Je suis très étonné qu’Embraer livre des Embraer , je m’ attendais a ce qu’ils livrent des Airbus ou des Bombardier

  2. EPL 86

    Un peu la silhouette du Mercure qui était une superbe machine à faire voler d’après de Marmier, Chief Pilot chez IT.

    • Oui,bof....

      Le Mercure etait peut être une superbe machine à faire voler pour un pilote…mais pour l’avoir utilisé pendant des Annees et des Annees sur  » la compagnie des lignes intérieures françaises  » ( le seul et unique client et exploitant de cet avion, d’ailleurs!), ,vu côté passager, le Mercure a toujours été pour moi un avion pénible…et pour plein de raison : je ne sais pas si l’isolation acoustique dans la cabine sur les avions d’ IT etait celle standard prévue par le constructeur Dassault ou s’il s’agissait d’une version minimale achetée par I T ( pour des vols dans un pays de Max 1h30 de côté comme disait sa pub,cela pouvait suffir…un peu à l’image de l’argument d’aujourd’hui: pour des vols courts des cabines très denses et serrées sont acceptables), mais c’était un avion extrêmement bruyant en cabine…les réacteurs étaient encore de la première génération, tres bruyants et sous les ailes: aucun avion MC ou presque ( sauf B737) n’avait cela a la époque, tous avaient les réacteurs bruyants montés à l’arrière, colles au fuselage…Je me souviens privilegier quand je le pouvais les vols en Caravelle 12 plutot que ceux en Mercure..Infiniment plus confortables..
      De plus, je ne suis pas pilote donc ce que je vais peut être exprimer quelque chose sans utiliser les bons mots techniques, mais les approches jusqu’à l’att etaient tres pénibles sur Mercure, en comparaison des diverses Caravelle et d l’A 300 qu’utilisait IT car à chaque ajustement des gaz par les pilotes, et c’était quasi permanent en approche surtout s’il y avait un tout petit peu de vent,il se produisait une sorte de basculement avant-arrière de la cabine autour de l’axe des ailes…à vous donner une sorte de mal de l’air au fil des dizaines de basculement lors d’une seule approche…horrible….
      Sans compter que cet avion grimpant et descendant assez vite en vario ( comparaison sur les Caravelle IT du temps encore!) le systeme pressurisation -dépressurisation sans doute pas si automatique ou en tout cas pas assez dans la finesse m’était les oreilles à rude épreuve….
      Non, vraiment, un avion galère pour moi que j’ai toujours chercher à éviter au maximum…hélas pas toujours possible…Au fond de moi j’ai ete bien content qu’il ne se soit jamais vendu à quiconque…mais l’honnêtete intellectuelle m’oblige à dire que le B737-200 de Boeing ( la seule version en ligne alors de cette machine) n’était pas mieux…
      Je préférais alors voyager sur les Caravellé, les DC 9, le B 727 et autres BAC 1-11 et Hawker Trident …..tellement plus confortables ( sauf les 3/4 derniers rangs près des réacteurs!!!)

  3. EPL 86

    La faible surface alaire du DC 9 nécessitait une vitesse plus élevée lors des approches

    Le 727 était un vrai plaisir à piloter, il était posé dès que la piste était en vue.

  4. C’est vrai, le 727 était vraiment fabuleux et j’en garde vraiment d’excellentsympa souvenirs..
    C’est vrai également pour le confort acoustique du Mercure mais ormis le 727, tous les avions de cette génération n’étaient pas vraiment mieux lotis. La Caravelle était aussi assez bruyante mais nous ne nous plaignons pas vraiment à l’époque, c’était comme ça, même niveau « confort »..
    Vous souvenez-vous des charmantes hôtesses (à l’epoque) vous offrant des bonbons avant le décollage et l’atterrissage??
    Une autre époque..
    Je me souviens également de deux vols en 707 (à l’arrière) ou ce n’était pas le Top non plus.
    Le 300 à été un saut qualitatif énorme pour les pax’s et le 320 également pour les vols domestiques..
    Et je ne parle pas des tout nouveaux modèls..
    Ceux qui n’ont pas connu cette époque (fin des années 60 et années 70’s) dans l’aerien ne peuvent vraiment se plaindre aujourd’hui du pseudo inconfort des triples 7 ou autres….vraiment!!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter