Quatre Airbus A321 de plus pour Finnair

air-journal_airbus a321 sharklets finnair

La compagnie aérienne Finnair va prendre quatre Airbus A321 en leasing chez BOC Aviation, avec des livraisons prévues au premier semestre 2017.

La compagnie nationale de Finlande annonce le 30 décembre 2015 avoir signé un protocole d’accord avec la société de leasing singapourienne BOC Aviation (filiale de la Bank of China) portant sur quatre A321, pour une durée minimum de huit ans. Ils seront configurés pour accueillir 209 passagers en une classe, à l’instar de cinq A321 déjà en service dans la flotte de Finnair (six autres avec 196 sièges n’ont pas encore été modifiés). La compagnie basée à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa avait déjà annoncé en novembre la location avec équipage de deux A321 pour mai prochain, en attendant l’arrivée des quatre appareils concernés par le contrat d’hier.

Finnair avait débuté le renouvellement de sa flotte par le long-courrier, les premiers des 19 A350-900 commandés devant remplacer d’ici 2017 ses cinq A340-300. Elle depuis annoncé la densification de tous ses monocouloirs (y compris neuf A319 et dix A320) pour faire face à une demande croissante sur les vols alimentant depuis l’Europe cette activité long-courrier, mais aussi le remplacement des plus petits appareils par des avions plus grands. Dans ce cadre, elle va se séparer en janvier et février de trois avions de sa filiale Nordic Regional Airlines (un ATR 72-500 et deux Embraer 170), ainsi que au premier semestre 2016 d’un A340 destiné à être cannibalisé; pas de détail sur les acheteurs, mais Finnair précise que les contrats et protocoles d’accord concernant ses quatre ventes « n’auront pas d’impact significatif sur ses bénéfices et pertes ».

air-journal_Finnair A350-900 1st take offRappelons que la compagnie de l’alliance Oneworld a mis en service ses deux premiers A350-900 sur un total de 19 attendus. Elle a en outre annoncé la semaine dernière avoir conclu avec GE un protocole d’accord de sale and leaseback sur deux A350, les sixième et septième devant rejoindre sa flotte en juillet 2016 et février 2017 ; cette transaction d’environ 265 millions d’euros inclut la location des deux avions pour 12 ans, avec option de prolongation. Si tous les délais de livraison sont tenus, Finnair espère avoir cinq A350-900 en service au début du deuxième trimestre 2016, sept à la fin de l’année prochaine et onze fin 2018 ; les derniers exemplaires sont attendus d’ici la fin 2023.

http://www.air-journal.fr/2015-12-31-quatre-airbus-a321-de-plus-pour-finnair-5155880.html

Commentaire(s)

  1. Dis donc, elle a le vent en poupe cette compagnie. Forcément dans l’alliance One World, le développement est présent. 🙂

  2. Cf. air Berlin.... - 31 décembre 2015 à 10 h 16 min
    Cf. air Berlin....

    qui est dans OW et ne voit pourtant pas l’ombre du début d’un quelconque développement….
    Comme quoi OW n’est pas une raison  » forcément »!!!!!!!!

    Faut approfondir vos réflexions avant de poster!

  3. LSO

    en attendant une prochaine commande d’A320 neo.
    bravo, une des meilleures compagnies européennes !

  4. Des

    Lors de l’ouverture de sa FAL en Chine, celle fine devait assembler que des appareils destinés aux compagnies aériennes chinoises

    • Pour info...

      …désolé de cet interruption..je continue donc:
      …et cet accord avait une durée de vie limitée..À son renouvellement,les Chinois ont exigé et obtenu que maintenant les appareils produits en Chine puissent aussi aller à des compagnies chinoises de leasing et que ces dernières ne seraient pas limitées quant aux nationalités de leurs clients…
      C’est ainsi que Finair,louant ses avions auprès de BOC, compagnie chinoise de leasing,mettra en ligne des avions Aurbus  » made in China »….

  5. bravo pour cette location d’a321 suplémentaire pourquoi ne pas ouvrir une ligne réguliere et a l’année hensilki lourdes

    • Peut être parceque... - 31 décembre 2015 à 17 h 47 min
      Peut être parceque...

      ..l’immense majorité des finlandais, des scandinaves en general et de tout ceux qui viennent d’Asie n’est pas catho et n’ont rien à faire de Lourdes et son business éhonté……Quite à aller dans ce coin sud ouest de France, Biarritz a sûrement plus de potentiel!!!

      Ou alors, c’est parceque les dirigeants de Finair ne croient pas , eux, aux miracles!!!!

  6. « PEUT ÊTRE PARCEQUE »…faudrait peut-être comprendre l’ironie, hein.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter