Le 3 janvier 1923 dans le ciel : Vol à voile : Thoret tient l’air plus de 7 h !

air-journal-joseph-juste-thoret

Histoire de l’aviation – 3 janvier 1923. En ce mercredi 3 janvier 1923, l’actualité aéronautique est marquée par l’établissement d’un nouveau record en matière de durée en ce qui concerne le vol à voile, à savoir un vol réalisé sans avoir recours à un moteur, mais seulement en jouant habilement avec les courants d’air.

C’est le lieutenant de nationalité française Juste François Joseph Thoret qui est à l’origine de cet exploit, ce dernier étant parvenu à détrôner son compatriote Alexis Maneyrol, auteur d’un vol de 3 heures et 22 minutes, le 21 octobre 1922, qui était jusqu’alors le record du monde à battre et qu’a largement surpassé l’aviateur Thoret en ce début d’année 1923.

Avec un appareil biplan d’apprentissage signé Hanriot, type 14, à moteur Gnome Rhône affichant 80 chevaux de puissance et un poids total de plus de 600 kilogrammes, Thoret est parvenu à rester dans les airs, moteur éteint, 7 heures et 3 minutes. Une performance qu’il a réalisée à Delouatt, dans le cadre d’un voyage d’études, portant sur le régime des vents à Biskra.

 

http://www.air-journal.fr/2016-01-03-le-3-janvier-1923-dans-le-ciel-vol-a-voile-thoret-tient-lair-plus-de-7-h-5154506.html

Commentaire(s)

  1. EPL 1986
    Publié le 3 janvier 2016

    Sans convection possible au mois de janvier, il a du tenir en faisant du vol d’onde et en partant d’assez haut.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter