Grève de pilotes à Air France : pas d’impact sur le trafic

aj_pilote_air-france

La grève de trois jours des pilotes du syndicat Alter n’a comme prévu pas d’impact perceptible sur les vols de la compagnie aérienne Air France.

Contrairement à la CGT qui a annulé son appel à la grève pour la fin du mois, le syndicat non représentatif de pilotes a maintenu son mouvement, prévu pour durer du 10 au 13 janvier 2016, afin de protester contre les sanctions disciplinaires imposées à deux de ses membres suite aux violences du CCE d’octobre. Les deux pilotes n’ont pourtant écopé jeudi dernier en conseil de discipline que de la sanction minimale, quinze jours de mise à pied sans solde, et peuvent encore introduire un recours gracieux. Ils étaient accusés d’avoir facilité l’entrée des manifestants dans la salle du comité central d’entreprise (CCE) lors des débordements du 5 octobre 2015 au siège d’Air France. Le syndicat Alter annonçait dès vendredi qu’il n’allait « pas arrêter la compagnie, mais il y aura de petits désagréments ». Les deux plus grands syndicats de pilotes, le SNPL et le SPAF, ne s’étaient pas associés au mouvement.

Rappelons qu’Air France a convoqué vendredi un Comité central d’entreprise extraordinaire, durant lequel elle devrait présenter un « projet de croissance ambitieux » que les syndicats considèrent déjà comme un changement de stratégie – et de climat. Il a pour ordre du jour « une information sur la situation de l’entreprise, ses perspectives et son projet de développement », et sera l’occasion de « reprendre le dialogue social dans un esprit positif dès le début de l’année 2016 pour évoquer les perspectives et retrouver une stratégie de conquête ». Suite à l’échec des négociations sur Perform 2020, la compagnie de l’alliance SkyTeam avait présenté un plan B prévoyant de supprimer 2987 postes ces deux prochaines années, dont un millier déjà actés pour 2016 via un plan de départ volontaires (PDV). C’est la deuxième phase de ce plan B qui serait abandonnée ; Air France avait depuis l’automne répété que tout accord signé avec les syndicats de pilotes la conduirait justement à abandonner la deuxième phase.

http://www.air-journal.fr/2016-01-11-greve-de-pilotes-a-air-france-pas-dimpact-sur-le-trafic-5156387.html

Commentaire(s)

  1. Ben76500

    Les revanchards sont de sortie, au moin les ecoute les propositions

  2. Vincent

    La grève, fléau français ! ! !

    Et à part faire grève, arrivent-ils aux salariés d’AIR FRANCE de travailler ?

    Travailler ? Mon Dieu ! Restons corrects, ne prononçons pas des mots dont ils ignorent le sens !

  3. CALIFORNIA974

    Qu’on les foutte à la porte ces PNT/ALTER , qu’ils aillent travailler ailleurs pour voir si l’herbe est plus verte …..

    • Franckie V

      Le problème c’est qu’ils sont de plus en plus gourmands !! ils feraient mieux de commencer a ouvrir les yeux !! les pauvres cela va faire mal quand viendra le moment du réveil…. Si tout le monde est autant « contre AF » c’est simplement parce que c’est dieux du ciel sont hautains et pédants …

  4. 15 jours de mise à pied.. pour ça.. ça devrait être la porte… tout simplement..

  5. Pas d’impact sur les opérations mais le mal est fait. Combien de voyageur (d’affaires, ceux qui paient le plus) ont changé / annulé leurs vols sur AF aujourd’hui…? Moi je l’aurais fait.
    Un FB Platinum de plus en plus dubitatif…

  6. Arrêter cette chasse aux sorcières de jaloux, aigris!!!

  7. Serpico

    Vite les TOP GUN du site, à la rescousse des camarades grévistes de la CASTE, humiliés par l’échec de leur caca nerveux, un de plus cela dit !

  8. Fred le Corse

    Alter pour info les bulots est un syndicat minoritaire, on pourrait comparer avec Sud, des iluminés suivis par eux même!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum