Iberia annonce son retour à Tokyo, en attendant Shanghai

air-journal_Iberia IAG A330-200

La compagnie aérienne Iberia reprendra à l’automne la route de l’Asie, avec une liaison entre Madrid et Tokyo pour la première fois depuis 18 ans. Des vols vers Shanghai seront également mis en place l’hiver prochain.

A partir du 18 octobre 2016 sous réserve d’approbations gouvernementales, la compagnie nationale espagnole proposera trois vols par semaine entre sa base à Madrid-Barajas Adolfo Suarez et l’aéroport de Tokyo-Narita, opérés en Airbus A330-200 242T tout neuf pouvant accueillir 19 passagers en classe Affaires et 269 en Economie. A l’horaire d’hiver, les départs sont programmés mardi, vendredi et dimanche à 12h20 pour arriver le lendemain à 9h35, les vols retour quittant le Japon lundi, mercredi et samedi à 11h20 pour atterrir à 17h20 (du 18 au 30 octobre, départ de et arrivée à Madrid une heure plus tard). Iberia sera sans concurrence sur cette route, aucune compagnie japonaise ne desservant l’Espagne; elle a lancé hier une offre promotionnelle à partir de 612 euros l’aller-retour. Elle n’avait pas desservi la capitale japonaise depuis 1998, passant l’époque par Moscou.

Pas encore de détail sur la route de la compagnie de l’alliance Oneworld reliant Madrid à Shanghai-Pudong, si ce n’est que trois rotations hebdomadaires en A330-200 seront mises en place durant la prochaine saison hivernale. Les négociations avec les autorités chinoises sont en cours, y compris sur l’octroi des créneaux de vols dans l’aéroport chinois déjà saturé. Là encore, Iberia sera sans concurrence, ni Madrid ni Barcelone n’étant reliées à Shanghai (Air China dessert toutefois la capitale espagnole depuis Pékin, Beijing Capital Airlines depuis Hangzhou, et Cathay Pacific les rejoindra en juin depuis Hong Kong).

Le PDG de la filiale du groupe IAG Luis Gallego explique dans un communiqué qu’elle a « toujours voulu être une compagnie globale. Avec ces routes vers Tokyo et Shanghai, nous faisons un pas dans cette direction, tout en rapprochant notre pays des deux grandes puissances économiques et touristiques que sont le Japon et la Chine ». Iberia rappelle que l’Espagne est une attraction majeure pour les touristes japonais, dont le nombre entre janvier et septembre était en hausse de 27% par rapport à 2014 ; c’est encore mieux depuis la Chine, où sur la même période le nombre de visiteurs a explosé à +66%.

Ces deux premières routes vers l’Asie font suite aux annonces de nouvelles liaisons long-courrier vers San Juan en mai prochain et vers Johannesburg à partir d’aout, et au lancement l’année dernière de lignes vers Medellin, Cali ou La Havane. Elle avait annoncé en juillet 2015 un ambitieux plan d’expansion, mentionnant également le lancement d’ici 2017 de routes vers Doha, Toronto, Guadalajara, Managua, Brasilia ou Asuncion. Une expansion rendue possible grâce la mise en œuvre réussie du Plan de Futuro, avec des améliorations conséquentes sur les coûts et les performances de son activité.

Rappelons qu’Iberia a reçu fin décembre le premier des treize Airbus A330-200 242T commandés pour elle par le groupe IAG. Ils doivent tous être livrés d’ici mars 2018 ; les seize A350-900 attendus lui seront remis entre 2018 et 2021. Elle opère également huit A330-300, ainsi que sept A340-300 et dix-sept A340-600.

 

 

http://www.air-journal.fr/2016-01-19-iberia-annonce-son-retour-a-tokyo-en-attendant-shanghai-5156774.html

Commentaire(s)

  1. Il ne reste plus qu’a relancer Washington, et le tour de force sera complet…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter