EasyJet renforce Nantes, Lyon et Toulouse

air-journal_easyJet_A320_250th

La compagnie aérienne low cost easyJet annonce quatre nouvelles routes en France : Nantes sera reliée à Bristol pendant l’été et à Lisbonne toute l’année, tandis que des lignes saisonnières relieront Lyon à Pise et Toulouse à Pula.

Du 24 mars au 27 octobre 2016, la spécialiste britannique du vol pas cher proposera deux vols par semaine entre Nantes-Atlantique et l’aéroport de Bristol : les départs sont programmés lundi à 19h15 (arrivée 19h30) et jeudi à 16h55 (arrivée 17h10), les vols « retour » quittant l’Angleterre lundi à 16h25 (arrivée 18h45) et jeudi à 14h05 (arrivée 16h25). EasyJet sera sans concurrence sur cette route, proposée à partir de 37 euros TTC (aller simple sur la base de deux personnes). A partir du 15 avril et pendant toute l’année cette fois, la low cost opèrera trois rotations hebdomadaires entres Nantes et Lisbonne-Portela, avec départs lundi, mercredi et vendredi à 14h15 (arrivées 15h20) et « retours » du Portugal à 10h45 (arrivée 13h45). TAP Portugal et Transavia France sont déjà présentes sur cet axe.

EasyJet annonce justement dans un communiqué qu’elle a atteint les 3 millions de passagers à Nantes, qu’elle dessert depuis 2008. Avec quatre destinations françaises, elle y est la 2ème compagnie pour les vols intérieurs (Bâle-Mulhouse, Lyon, Nice et Toulouse), son réseau comptant six destinations internationales (Genève, Liverpool, Londres-Gatwick, Porto et dorénavant Lisbonne et Bristol). En huit ans, easyJet « a développé un réseau permettant de connecter Nantes à l’Europe et à la France, là où l’offre ferroviaire est moins pertinente », et avec 3 millions de passagers transportés « soutient l’économie locale de Nantes et sa région, tant pour le tourisme loisirs que pour le tourisme d’affaires avec 21% de passagers d’affaires en moyenne à Nantes ». Selon François Bacchetta, directeur général d’easyJet pour la France, « densifier le maillage de notre réseau depuis et vers Nantes s’inscrit dans notre stratégie française où nous avons la chance de pouvoir voler à la fois vers l’Europe et en domestique. Nous sommes heureux de constater que depuis près de 10 ans les Nantais sont de plus en plus nombreux à voler avec nous et plébisciter les destinations easyJet ».

A l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry, easyJet opèrera du 1er juillet au 29 aout deux vols par semaine sans concurrence vers Pise-Galileo Galilei : les départs sont programmés lundi et vendredi à 16h50 (arrivée à 189h10), les vols « retour » quittant l’Italie à 15h05 (arrivée à 16h20). Cette route est la quarantième proposée par easyJet à Lyon.

Enfin du 3 juillet au 28 aout, la low cost reliera Toulouse-Blagnac à Pula deux fois par semaine, avec départ jeudi à 7h00 (arrivée 8h50) et dimanche à 11h40 (arrivée 13h30) et retours de Croatie jeudi à 9h25 (arrivée 11h20) et dimanche à 14h05 (arrivée 16h00). Toujours pas de concurrence pour easyJet qui porte à 27 le nombre de routes opérées à Toulouse.

EasyJet, qui se présente comme la première compagnie aérienne européenne en termes de réseau et la deuxième en France, rappelle qu’elle lancera au printemps son programme de fidélité Flight Club « destiné aux voyageurs d’affaires, aux propriétaires de résidences secondaires ou aux couples longue distance ». Ce programme permet de nombreux avantages comme une garantie prix bas (10% de réduction si le passager trouver moins cher dans les 48 heures), une garantie meilleur prix, le changement de vol sans frais, le changement gratuit du nom de la réservation ou un centre d’appel dédié.

http://www.air-journal.fr/2016-01-22-easyjet-renforce-nantes-lyon-et-toulouse-5156911.html

Commentaire(s)

  1. La Croatie n’était pas proposée en 2015 en vols réguliers au départ de Toulouse. En 2016 EasyJet va desservir Dubrovnik et Pula (2 vols hébdo pour chacune) et Volotea Split (1 à 2 vols hebdo) au départ de Blagnac. La demande va t’elle suivre ? on verra à la fin de l’été.

  2. Ouverture de Pise à Lyon qui correspond en fait aux créneaux qu’Easyjet ne pourra pas utiliser pour La Rochelle. Aventure en terrain glissant car il s’agit d’une réouverture, la ligne ayant été desservie en 2012, mais fermée depuis. Verdict comme à Toulouse, à la fin de l’été.

    • Idem à Toulouse. EasyJet a annoncé un certain nombre de nouvelles lignes à TLS (Croatie, Minorque, Berlin, etc)… qui ne font en fait que compenser la fermeture d’autres (Bruxelles, Maroc, etc). L’art de la communication par EZY … mais peut on reprocher à EZY d’être réactive ?

    • Max69

      Réouverture, c’est vrai ; et saisonnière, comme l’étaient toutes les ouvertures de lignes par Easyjet au départ de Lyon depuis quelques années .
      De toutes façons, cette liaison très touristique me nécessite pas une ligne à l’année, et c’est logique… mais 2015/2016 a marqué pour la compagnie orange un retour vers plus de dynamisme, et en liaisons régulières : entre décembre 2015 et avril 2016, elle a ouvert ou va ouvrir Naples, Budapest, Amsterdam, Lisbonne, Faro, Copenhague…
      Là aussi, espérons que les passagers seront au rendez-vous : ces liaisons (sauf Amsterdam desservie par AF/KLM , et Lisbonne par TAP) sont des nouveautés à Saint-Exupéry , qui en avait bien besoin !

  3. et encore des lignes de perdues, heureusement qu’Easy recrute des pilotes en France . Allez Hop, mettez vous à l’anglais pour les prochains recrutements . C’est cynique mais c’est pourtant ce qui est en train de se passer, et depuis longtemps . On ne peut pas se révolter contre ces low cost, elle vont là où il y a à manger et on lui offre sur un plateau d’argent .

  4. Bonjour, je suis un voyageur très fréquent sur la ligne TLS-BRU qui ferme fin mars 2016. Les vols sont à chaque fois presque complets. J’ai envoyé un mail à la compagnie (qui explique que c’est pour des raisons opérationnelles) et j’ai posé la question à des membres d’équipages ainsi qu’à Aviapartner qui eux sont dans l’incompréhension… Il évoque tout de même l’arrivée de Ryanair en novembre prochain à TLS et les frais d’aéroport en cas de dépassement d’horaires à BRU. Je suis sceptique car les autres vols EZY à destination de BRU ne sont pas annulés… Qu’en pensez-vous? Est-ce pour mettre la pression à aéroport de Toulouse? EZY a t-il signé un accord avec Brussels Airlines qui récupère le monopole à BRU sur cette ligne? Est-ce un problème à BRU? Personnellement, je ne pense pas que le coefficient de remplissage soit le problème… Merci d’avance

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter