South African Airways abandonne Abou Dhabi

aj_south african airways a330

Le ministère des finances sud-africain a approuvé la demande de la compagnie aérienne South African Airways d’abandonner sa liaison entre Johannesburg et Abou Dhabi, inaugurée il y a dix mois.

Depuis ce 1er février 2016, la compagnie nationale sud-africaine a mis fin aux trois vols par semaine qu’elle opérait entre sa base à Johannesburg-OR Tambo et l’aéroport d’Abou Dhabi, un porte-parole expliquant à Moneyweb que la décision avait été prise « dans le cadre de la révision de toutes les routes, avec baisse ou hausse des capacités selon les cas » ; dans ce cas-là, la route n’avait jamais rencontré le succès attendu. Lancée le 29 mars 2015 avec une rotation quotidienne en Airbus A330-200 de 222 places, cette route était proposée en partage de codes avec Etihad Airways – qui y maintient évidemment sa présence, face à la concurrence indirecte d’Emirates Airlines et Qatar Airways. Le ministre des finances Pravin Gordhan souligne dans un communiqué que « contrairement aux conseils, SAA avait insisté pour ouvrir cette route », arguant à l’époque que cela permettrait de conserver des liaisons aériennes entre l’Afrique du Sud et l’Inde ou la Chine. Il souligne qu’après consultations avec le ministère du tourisme, « nous avons décidé qu’il était mieux pour SAA et pour le pays de fermer cette route ». Les lignes elles-aussi déficitaires vers Mumbai et Pékin avaient déjà été fermées.

La compagnie de Star Alliance est en pleine restructuration, mais elle est d’autant plus difficile que planent des accusations de « vols, fraudes et corruption » que ce soit sur les contrats, les achats ou la fermeture de routes telles que celles vers « l’Inde, Pékin ou le Sénégal ». Le sort réservé aux employés de la route d’Abou Dhabi est inconnu, même si le succès apparent de la nouvelle route vers Abuja au Nigeria, inaugurée le 26 janvier, pourrait permettre une augmentation de fréquences et donc d’y recaser éventuellement le personnel.

Hors du continent africain, South African Airways continue de desservir Francfort, Munich, Londres, New York–JFK, Washington, São Paulo, Hong Kong et Perth.

http://www.air-journal.fr/2016-02-01-south-african-airways-abandonne-abou-dhabi-5157401.html

Commentaire(s)

  1. Bonjour Air journal

    Le lien dans votre article ne fonctionne
    Erreur 404😃

    Bonne journée

  2. A quand Paris ?
    il y aurait pas mal de passagers interessés

  3. @A330

    Paris-Johannesburg existe déjà avec AF! Pourquoi chercher ailleurs alors que tu peut soutenir une cie française ?

  4. Avec AF qui a un A380 sur cette ligne, apr sur que les vieux avions de SAA fassent l’affaire surtout qu’AF va reduire ses capacites a cause de la concurrence de LH et BA qui vont sur JNB en A380

  5. Grand Bouquetin

    Réduire ses capacités?? C’est sur ça? J’ai déjà fait 3 A/R CDG-JNB en A380AF c’est plein de chez plein à chaque fois!

  6. AF ne reduira pas sa capacité, AF fait du social en amenant les français aux 4 coins du monde. Même déficitaire, AF ne change rien.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum