Pegasus Airlines en 2015: 22,34 millions de passagers

Air-journal_Pegasus Asia-B737

La compagnie aérienne low cost Pegasus Airlines a confirmé sa croissance l’année dernière avec un total de 22,34 millions de passagers transportés, en hausse de +13,2% par rapport à 2014 – un nouveau record historique.

La spécialiste turque du vol pas cher précise dans son communiqué du 1er février 2016 qu’elle a accueilli l’année dernière sur son réseau intérieur 13,81 millions de passagers, soit une croissance de +15,4%. Grâce à « une croissance enregistrée 1,1 fois plus rapide que la moyenne du secteur en Turquie sur les vols intérieurs », la low cost accroît sa part du marché national évaluée à 28,3%. Sur le réseau international, 8,52 millions de passagers ont choisi Pegasus pour rejoindre leur destination, soit une progression de +9,8% par rapport à 2014. Elle enregistre sur ce secteur « une croissance 2,1 fois plus rapide que la moyenne des compagnies aériennes turques » et augmente ainsi ses parts de marché, soit 9,8% en 2015. Les capacités de Pegasus Airlines en SKO (Sièges Kilomètres Offerts) ont progressé l’année dernière de +14,7%, et elle a enregistré 274.923 heures de vol (block hours) sur l’année avec un coefficient moyen de remplissage de 79%.

Directeur Général de Pegasus Airlines, Sertaç Haybat a commenté ses résultats : « bien que l’année ait apporté son lot de challenges suite aux questions liées à la gestion du trafic aérien ou au climat géopolitique notamment, nous la concluons sur un bilan positif puisque plus de 22 millions de passagers nous ont fait confiance. En passant le cap des 20 millions de passagers pour la première fois en 2015, Pegasus franchit une nouvelle étape. Au nom de l’ensemble de la Famille Pegasus, je tiens à remercier sincèrement l’ensemble de nos passagers qui en choisissant Pegasus nous permettent de confirmer notre croissance malgré un contexte moins favorable en 2015. En 2016, nous parions sur une nouvelle croissance grâce notamment aux nouvelles destinations qui devraient s’ajouter à notre réseau actuel et nous permettre de transporter toujours plus de passagers en leur offrant encore plus de vols à des prix abordables ».

Selon les données officielles communiquées, du 1er janvier au 31 décembre 2015, Pegasus a opéré 90.010 vols sur son réseau national et 62.203 vols vers l’ensemble de son réseau international, soit  une progression de 14,2% sur l’année pour un total de 152.213 vols. En 2015, elle a ajouté à son réseau international Irbil, Kutaisi (Géorgie), Londres-Gatwick, Oslo et Zapoijya (Ukraine), ainsi que Kars, Kastamonu et Ordu-Giresun à son réseau national. Pegasus relie aujourd’hui 103 destinations dans 40 pays dont 33 en Turquie et 70 dans le reste du monde.

http://www.air-journal.fr/2016-02-02-pegasus-airlines-en-2015-2234-millions-de-passagers-5157450.html

Commentaire(s)

  1. LA « specialiste turque du vol pas cher » (cf deuxieme paragraphe) grimpe vite et bien. A quand un base en France 😉 ?

  2. Même les turcs ont de meilleures performances qu’Air France. IL FAUT SE REVEILLER.

  3. Pourquoi « même les turcs »? La date de la création de Turkish Airlines est 1933, celle d’Air France aussi. Le savoir-faire de tenir et faire grandir une compagnie aérienne semble équivalent. Qu’est-ce qui vous étonne dans cela ? L’expérience date presque 90 ans. D’ailleurs, Sertaç Haybat est un ancien de Turkish.

  4. ig

    Pegasus n’est pas vraiment une low cost. Les services à bord sont certes payants mais il est possible de faire des vols avec correspondance sans avoir à récupérer ses bagages. Il m’est aussi arrivé d’avoir été recasé sur le vol suivant car j’avais manqué ma correspondance à cause de la neige à Paris, et sans le moindre supplément. Compagnie par ailleurs très ponctuelle.

    • Flagoo

      Pour ma part, voyage cauchemardesque à l’aller comme au retour en août 2015, avec correspondance à Istanbul SAW non assurée et obligé de dormir dans la salle d’embarquement bien qu’ayant réclamé une chambre d’hôtel ou une salle au calme ! Au retour 3h de retard sans un rafraîchissement ni explication et correspondance loupée à Orly avec un TGV, sans aucune assistance à l’arrivée. J’étais en solo mais il y avait des familles « logées » à même enseigne. Inutile de dire que personnes ne reprendra cette compagnie parmi les dizaines de voyageurs ces jours-là… :(

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter