KLM lance sa huitième route estivale : Astana

air-journal_KLM-A330-200.jpg

La compagnie aérienne KLM va étendre son réseau estival avec l’ajout d’Astana au Kazakhstan qui vient s’inscrire dans le prolongement de sa desserte d’Almaty depuis Amsterdam.

Le nouveau service à destination d’Almaty et Astana, capitale du Kazakhstan  sera opéré quatre fois par semaine (les mardi, mercredi, vendredi et dimanche), à partir du 3 mai prochain. Deux parcours différents sont proposés : deux fois par semaine à partir d’Amsterdam vers Almaty via Astana et retour à Amsterdam (les mardi et vendredi) et deux fois par semaine à partir d’Amsterdam vers Astana via Almaty et retour à Amsterdam (les mercredi et dimanche).

Air-journal-Klm-AstanaLes vols seront opérés en Airbus A330-200, configuré en trois classes différentes : 30 sièges en Classe Affaires, 35 sièges en Economy Comfort (10 cm d’espace supplémentaire, priorité à l’embarquement), et 178 sièges en Classe Economique.

A partir du 3 mai 2016 donc, ce vol triangulaire Amsterdam- Astana-Almaty  partira le mardi et le vendredi d’Amsterdam à 15h10, arrivée à Astana à 0h50, d’où il repart à 2h00 pour une arrivée finale à Almaty à 3h45 heure locale. Le vol retour partira ensuite d’Almaty à 5h10 heure locale, d’arriver à Amsterdam à 8h25.

Dans l’autre sens, le vol Amsterdam-Almaty-Astana partira à partir du 4 mai 2016 d’Amsterdam-Schiphol à 15h10, arrivée à Almaty à 1h40, d’où il repart à 3h05 pour un atterrissage final à Astana à 4h55. Le vol retour partira ensuite d’Astana à 6h10 pour une arrivée à Amsterdam à 8h15.

Cette nouvelle destination estivale s’ajoute à celles déjà annoncées : Salt Lake City, Gênes, Ibiza, Dresde, Southampton, Inverness et Valence.

http://www.air-journal.fr/2016-02-07-klm-lance-sa-huitieme-route-estivale-astana-5157691.html

Commentaire(s)

  1. Webby

    Ouvertures de lignes à foison chez KLM. Attrition et fermetures chez AF. Les personnels de cette compagnie,à force de savamment, systématiquement scier la planche sur laquelle ils sont assis vont la faire tomber… grèves à répétition, manque de motivation, freins des syndicats à chaque nouvelle tâche, etc. etc. A force de ne pas vouloir se réformer, anticiper, prévoir, et dans un monde de plus en plus compétitif, bien évidemment, rogner sur ses privilèges, AF coule et les mesures pour sauver cette compagnie seront « saignantes ». AF est à l’image de la France. Un géant aux pieds d’argile, englué dans une réelle sclérose, aveugle de l’environnement dans lequel il évolue, avec des dirigeants qui ont été incapables de prendre les nécessaires ambitieuses décisions réformatrice. Moralité, le pays, comme la compagnie, est en charpie… Cqfd… et il faudra du sang et des larmes pour s’en sortir, si on s’en sort. La solution serait de tous les virer, et d’en recruter d’autres qui veulent bosser, à nouvelles conditions, sans des privilèges d’un autre temps comme chez Alitalia.

    • Les personnels navigants d’AF pilotes et PNC sont plus productifs que ceux de KLM, d’ailleurs le benchmark réalisé en interne l’indique clairement. Maintenant c’est vrai que toutes charges comprises le personnel AF coûte plus cher que celui de KLM. La différence tenant principalement dans le différentiel de charges sociales (patronales et salariales), les rémunérations nettes (hors charges salariales) étant comparables.

      Pour info de son côté la marine marchande vient d’obtenir l’exonération TOTALE de charges patronales.

      http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/shipping/24333-les-armateurs-obtiennent-le-net-wage

    • le cracoucas

      Vous oubliez une chose. Le chiffre d affaire total de la societe af-klm est pris sur les 2 entités. Af ne coule pas klm. Y a plus de charge d un cote que de l autre uniquement.

      Le coup est haut en france du aux charges.

      La holding calcul au plus juste les investissements. Regardez les 787 et a350 chez klm et pas grand chose chez af.

      Si c est pour mettre plus d avion chez af et perdre quand meme de l argent, il vaut privilegier klm qui augmenteront significativement les recettes… Toujours au detriment d af.

      Pour af la seul strategie de la holding c est de virer le plus de personnes pour eviter le plus de charges possibles

  2. Webby

    « Les personnels navigants d’AF pilotes et PNC sont plus productifs que ceux de KLM » C’est archi-faux et vous le savez bien. Les PNC Af sont régis par des règles d’utilisation datant d’un autre âge… Il faut savoir que même sur un vol long courrier très court du type cdg abj , ils sont censés avoir un temps de repos d’au moins une heure, leurs syndicats et leur hiérarchie n’ont pas compris qu’on était plus en 1970
    Quand on les voit déambuler dans les aéroports avec cet air condescendant je me dis que c’est sûrement grâce à eux que l’on sait qu’il y a de l’eau sur Mars car ils vivent vraiment sur une autre planète.

  3. EPL 1986

    Dans les crew lounge, ils nous expliquent souvent que c’est eux qui ont appris à voler aux oiseaux.

  4. EPL 1986

    Un moustachu de la Compagnie expliquera avec beaucoup de sérieux que ce sont les énarques qui la gouvernent qui vont la couler par leur incompétence…jamais les PNT.

  5. LorenzoCCO

    c’est triste tous ces commentaires. AF avec ses fainéants à l’image du pays ne fera que faire sortir klm pour redevenir indépendante et DL lâchera AF ou Skyteam.. En plus AF se permet de faire grève bientôt et encore une fois. Dehors tous ces fainéants, planqués et syndicalistes, nous ne avons pas besoin de vous pour faite vivre AF… PN ET PS

  6. Vis-à-vis de ses actionnaires à la diète depuis 2008, la responsabilité des dirigeants du groupe AF-KLM est bien de privilégier le développement de KLM (profitable) au détriment de celui d’AF (en perte abyssale depuis l’exercice 2008). Quelques exemples pour illustrer mon propos :
    – La productivité de KLM est très supérieure à celle d’AF : le groupe AF-KLM a perdu plus de 6,3 milliards depuis 2008, sur cette même période KLM déclare avoir toujours été bénéficiaire, on ne peut qu’imaginer le montant des pertes d’AF car le groupe ne publie pas les résultats de chacune de ses 2 filiales principales (surement pour éviter la honte aux syndicats AF)
    – Contrairement aux syndicats AF, les syndicats KLM sont des syndicats responsables : depuis l’origine de la compagnie en 1919 les pilotes KLM n’ont fait qu’une seule journée de grève et par exemple ils ont intelligemment autorisé Transavia-NL à ouvrir des bases à l’étranger. La première base ouvre à Munich au mois de mars. En France cela nous a valu une grève historique du SNPL pour un cout de 500 millions d’euro.

  7. Cherchez l’erreur…

    DELTA: pas de syndicat, des embauches, une croissance, des profits, des services performant, des innovations (un exemple parmi tant d’autres: une flotte de plusieurs centaines d’appareils déjà équipée du WiFi, toute la flotte long-courrier équipée de sièges lit inclinables à 180°, etc.), une stratégie d’alliance ambitieuse, une stratégie de conquête, une anticipation des besoins (l’achat d’une raffinerie).

    KLM: des syndicats responsables, des embauches, moins de grèves, des réformes, une extension du réseau.

    AF: des syndicats totalitaires et archaïques, un personnel pléthorique (un ratio personnel/passagers transporté/flotte très en défaveur d’AF par rapport à DELTA, Lufthansa, British, etc.), des licenciements, des grèves en veux-tu en voilà, une image désastreuse, des produits médiocres et qui arrivent bien en retard, un service très inégale, une inéluctable réduction de la voilure…

    CQFD…. TOUT EST DIT!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum