La marque Emirates vaut 7,7 milliards de dollars

air-journal_Emirates Champagne

La compagnie aérienne Emirates Airlines a vu la valeur financière de sa marque augmenter de +17% l’année dernière pour atteindre 7,7 milliards de dollars, de quoi occuper « la première place de son secteur ainsi que la première place au Moyen-Orient ».

La compagnie des Emirats Arabes unis explique dans un communiqué du 5 février 2016 qu’elle est cette année encore sa marque « à la valeur financière la plus importante selon le dernier classement du Brand Finance Global 500 ». Cette valeur a augmenté de 17% au cours de l’année précédente, la cinquième année consécutive de hausse qui lui permet d’atteindre la 171eme place dans le classement mondial des marques ayant le plus de valeur, « soit 47 places devant la deuxième compagnie aérienne du classement ». Emirates conserve également la première place du même classement pour la région du Moyen-Orient ; elle déclare « conforter sa position solide dans le classement grâce à son engagement à délivrer constamment les meilleurs produits et services du secteur, sur terre comme dans les airs, mais également grâce à sa capacité à rester très attentive aux besoins de ses clients ».

Boutros Boutros, Vice-président d’Emirates en charge du marketing et de la communication institutionnelle a déclaré : « Nous investissons de manière stratégique dans la construction de notre marque et cela se reflète dans tout ce que nous faisons. Nous avons transformé la marque Emirates, non seulement par le biais de nos actions de marketing et de sponsoring, mais surtout grâce à des produits et services de qualité. Nos équipes proposent également à nos clients des nouveautés technologiques, sur terre comme dans les airs. Nous travaillons dur pour identifier, anticiper et répondre aux besoins changeants de notre public international, car nous croyons fermement que ce positionnement nous permettra de continuer à surpasser nos concurrents ». Pour le Président de Brand Finance David Haigh, « Emirates continue de monter en flèche, en voyant sa valeur de marque augmenter de 17% cette année. Les analyses financières montrent qu’Emirates est aujourd’hui plus populaire que jamais. Son image de marque du point de vue des consommateurs est élevée sur tous les points : familiarité avec la marque, considération, préférence, satisfaction et recommandation des clients. La croissance d’Emirates cette année, qui s’est consolidée sur des tendances historiques impressionnantes, laisse présager que la compagnie pourrait devenir, d’ici à 2020, la première entreprise du Moyen-Orient à entrer dans le top 100 de notre classement.”

air-journal_Emirates A380 JetmenL’année 2015 a encore été une année de croissance et d’innovation pour Emirates Airlines, au moment où elle fête ses 30 ans. Durant cette année, Emirates a ouvert 6 nouvelles dessertes, étendant ainsi son réseau à 150 destinations ; pris livraison de 26 appareils, conservant ainsi sa place de premier opérateur mondial du Boeing 777 et du très populaire Airbus A380 (la compagnie dessert actuellement 37 villes dans le monde avec son A380 « équipé d’un salon-lounge à bord, de douches, et de l’une des meilleures suite Pemière Classe du secteur aérien »). En continuant à investir dans les nouvelles technologies et en renouvelant ses sites mobiles ainsi que ses applications, la compagnie a mis en œuvre de nombreuses initiatives pour moderniser l’expérience client et simplifier les trajets des voyageurs. Emirates a également dévoilé la nouvelle version de son système de divertissement à bord ice, qui a récemment remporté pour la onzième année consécutive le Skytrax Award du meilleur système de divertissement à bord, installé dans les derniers 777 et A380 livrés. Les sièges de la Première Classe et de la Classe Affaires disposent des écrans les plus larges du marché, et donc du système ice d’Emirates.

Pour le volet marketing, Emirates Airlines a dévoilé il y a quelques semaines une publicité longtemps attendue, avec l’actrice, réalisatrice et productrice Hollywoodienne Jennifer Aniston. Emirates a également enthousiasmé les fans de football grâce à la “safety video” du Benfica. Enfin, Emirates a repoussé les limites de l’aviation grâce à la formation du duo Jetman à Dubaï. Toutes ces initiatives « ont rencontré un succès mondial sur les réseaux sociaux ». Emirates continue de soigner son image de marque sur les réseaux sociaux, notamment grâce à sa communauté active et engagée, avec une audience qui dépasse les 11 millions d’abonnés sur Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn et Google+. Emirates a récemment battu un record mondial en devenant la première compagnie aérienne à dépasser le million d’abonnés sur Instagram. Emirates est également la première compagnie aérienne au monde à dépasser le cap symbolique des 500 000 abonnés sur LinkedIn.

air-journal_Emirates A380 2 classes expo PNC

 

http://www.air-journal.fr/2016-02-11-la-marque-emirates-vaut-77-milliards-de-dollars-5157903.html

Commentaire(s)

  1. On oublie de dire la façon dont certaines catégories de gens travaillant pour EK sont traitées….comme des esclaves des temps modernes. Cela fait pourtant partie de la marque!! Le bling bling ne devrait pas nous faire oublier la réalité…. tarifs intéressants ou pas…alors boycotons EK, EY, QR jusqu’à ce qu’ils revoient leur copie!

    • Arreter de regarder/voir le monde avec des yeux d’une minorité privilégié de personne (l’occident). La grande majorité des gens ne peuvent avoir cette prétention.
      Pour la majorité des personnes venant d’Afrique, d’Asie centrale, du moyen orient, du sous continent indien, d’asie ou d’amerique du sud un contrat chez EK, EY, QR est largement au-dessus de leurs conditions de travail dans leurs pays.
      Vous vous leur demandé de rester dans une réelle précarité sans aucun filet social au nom de la concurrence envers les majors européennes!
      Nous sommes en 2016, personne est obligé de travailler dans le golfe, et ceux qui le font ont d’excellentes raisons.
      Certe leurs choix ne prend pas en compte des parametres franco-francais tels que « vais je avoir un chomage si je suis viré car ma boite en faillite » ou  » ai-je droit a etre protéger si je me met sur les liste syndicale »…
      par contre leurs choix est motivé par quitter un pays pauvre, sans emploi, sans couverture médical et sans avenir pour un emploi ou on les formes, ils sont logé bien plus comfortablement, ont droit à une couverture médicale et comble de l’esclavagisme ils sont payé 4x plus que dans leurs pays et ils ont le droit de quitter quand ils veulent.

    • ah bon , c pour ça que les pilote de british part chez eu , pour mon prochain voyage ça sera EK EY ou QR .

    • Observateur

      Sur quoi tu t’appui pour prêcher ta bonne parole ? Tu as des rapports de l’OIT ou d’ONG qui pointent du doigt l’esclavagisme dans ces compagnies? Elles ont tout silplement tiré profit d’un emplacement géostratégique favorable et d’un environnement economique efficiant. En tant que client je préfère mille fois voyager avec ces compagnies qu’au sein d’une betallaire de surcroît plus cher.

    • Excusez moi de vous répondre ceci; oui, dans le fond vous avez raison, mais à ce moment là, ne jouons point les hypocrites et boycottont l’INJUSTICE dans sa totalité…. Les grandes multinationales par exemples et autres….. ;). Bonne journée à tous

    • ben76500

      mais alignez vos sources ou vous êtes jaloux car ils vous ont recaller. je connais pas beaucoup de compagnie qui loge leur personnelle direct à doubaï (ou sa banlieu). je connais une certaine compagnie française ou leur personnel en vol (en particulier les pilôtes) se tairais et laisserai supprimé des avantages et bosserai un peux plus tout en revoyant leur gestion de la boite sa permettrai aussi d’arriver à ce chiffre mais les syndicats préfèrent garder leurs avantages digne d’un musée d’histoire naturel mais faut pas trop leur en demander

    • Ecrit-il en pianotant sur son Smartphone fabriqué par de petites mains en Asie…

  2. +1000000000!

    Je suis tout à fait d’accord !

  3. Vincent

    EMIRATES est une compagnie étatique, dont elle porte d’ailleurs le nom : cette marque ne veut donc rien dire.

    Si l’on se réfère par ailleurs à la crise financière secouant actuellement les Emirats, on ne peut pas dire que les nouvelles soient excellentes.

    Les Emirats financent leur compagnie et achètent la paix sociale à coup de pétrodollars, sauf que lorsque les cours dégringolent, c’est la panique, révélant l’extrême fragilité de ces économies.

  4. Je ne suis pas fan d’emirates personnellement mais force est de constater qu’ils mettent le paquet pour réussir

    • Bimbo

      Allez faire un tour sur la crique de Dubai voir les esclaves prendre un peu d’air qd ils ne travaillent pas « au miracle local »
      Effectivement, ils mettent le paquet, au prix de la vie des autres, comme toutes les tyrannies et dictatures.

  5. Hclaudepie

    Expérience vécue lors d’une connexion à Dubaï alors que je me rendais au comptoir d’info des vols en correspondances afin de me faire imprimer ma carte d’embarquement pour mon 2éme tronçon de vol (DXB-NCE):

    Moi -Je salue et j’expose ma demande (en anglais)
    Employé EK -Bonjour Mr (en français)
    Moi -Vous êtes français ?
    Employé EK -Oui je suis de Vénissieux. Je ne voulais pas rester dans ma cité où mon avenir était dealer ou détenu. Alors comme je parle Français, Arabe et Anglais, je suis venu à Dubaï où j’ai trouvé du travail en 10 jours. Je suis correctement payé et mon employeur me loge dans des conditions très favorables.

    Tout ceci est vécu. Et ça synthétise tout le bien que je pense de cette compagnie. Et ma très bonne perception des posts de Ground Ops VP EY, observateur et News de derniére minute…

  6. Airbid

    Brand Finance global 500 (c’est qui celle là ?) pourrait d’abord expliquer comment elle calcule la valeur d’une marque. S’il s’agit de popularité, c’est une valeur purement sentimentale et sans aucune valeur comptable, donc de la littérature.

  7. Airbid

    et j’ajoute que ce n’est pas la tenue des hôtesses qui doit faire monter le thermomètre!

  8. EPL 1986

    Dans d’autres compagnies, ce sont les Pax qui sont traités comme des bulots….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum