SriLankan Airlines maintient Paris, supprime Rome

air-journal_SriLankan A330 300

La compagnie aérienne SriLankan Airlines annonce un « redéploiement de ses ressources » grâce à l’arrivée des nouveaux Airbus A330-300 : les vols vers Paris et Francfort seront maintenus, mais ceux vers Rome seront supprimés dès la fin avril.

Alors que début janvier il était question de supprimer la plupart des lignes long-courrier déficitaires vers le vieux continent, y compris celle vers l’aéroport de Paris-CDG, la compagnie nationale du Sri Lanka met en avant une « flotte complétée » par ses nouveaux A330-300 pour expliquer l’ajustement des opérations sur les lignes et destinations les plus rentables, « en réponse au contexte très compétitif du monde aérien ». Dans un communiqué du 15 février 2016, elle précise qu’elle continue à opérer quatre vols par semaine entre sa base à Colombo-Bandaranaike et la capitale française, tandis que vers Francfort une cinquième rotation hebdomadaire sera introduite à partir de juillet. Londres-Heathrow reste sa destination européenne la mieux desservie, avec neuf vols par semaine. Mais « afin de pouvoir augmenter la capacité offerte sur ses lignes les plus rentables », sa liaison entre Colombo et Rome sera interrompue à partir du 1er mai 2016 ; cette route est actuellement opérée trois fois par semaine, sans concurrence directe.

La compagnie de l’alliance Oneworld reste « la seule à opérer des vols non-stop entre l’Europe et le Sri Lanka », mais Colombo est également desservi par Emirates Airlines, Etihad Airways, Qatar Airways, Air India, Jet Airways, Oman Air, Kuwait Airways – et Turkish Airlines. Elle se targue d’apporter à ses passagers « un produit de qualité avec ses Airbus A330-300 dotés des technologies les plus récentes » ; et avec son solide réseau de compagnies partenaires et plusieurs accords de vols en partage de codes, SriLankan Airlines « continuera toutefois à développer son rayonnement en Europe et dans le continent nord-américain ».

Air-journal_SriLankan hotessesD’autre part, la fréquence des vols augmentera significativement sur les destinations du Moyen Orient, avec des vols quotidiens vers Riyad et six vols hebdomadaires vers Djeddah, au départ de Colombo. SriLankan dessert sept destinations au Moyen Orient – dont Abu Dhabi, Dubaï, Doha, Dammam et Koweït – avec un total de 42 vols par semaine sur cette région. Depuis 2013, l’Inde reste le marché le plus vigoureux en termes d’apport touristique au Sri Lanka, et la présence de SriLankan est significative dans le sous-continent avec 88 vols par semaine vers sept destinations, sans oublier le marché des Maldives, avec des liaisons entre Colombo et Malé à raison de 26 vols hebdomadaires. En 2015 la Chine occupait la deuxième position en termes de touristes. L’Extrême Orient représente un marché important pour la compagnie, qui continue à évaluer son potentiel de développement dans cette région. SriLankan Airlines a introduit récemment trois liaisons hebdomadaires sur la ligne directe Colombo – Guangzhou, et opère des vols vers Pékin, Shanghai, Canton et Kunming avec un total de 18 fréquences par semaine sur ces destinations, sans oublier ses 3 fréquences hebdomadaires entre Colombo et Hong Kong. SriLankan propose également au départ de Colombo, 19 vols par semaine vers Singapour, ainsi que des vols biquotidiens à destination de Kuala Lumpur et Bangkok.

On notera que la presse locale mentionne des rumeurs de plus en plus fortes sur deux accords de partenariat qui seraient signés avec Qatar Airways d’une part, et le gouvernement des Maldives de l’autre – ce dernier pour avoir plus de routes vers ou depuis l’Europe passant par Malé. Aucune confirmation officielle à ce jour, mais le plan de restructuration Red-to-Black vise un retour aux bénéfices en trois ans : ses derniers profits remontent à 2008, quand elle était en partie gérée par Emirates Airlines…

Rappelons que SriLankan Airlines étudie toujours le sort à réserver aux Airbus A350-900 attendus. Les quatre appareils achetés en propre à Airbus (commande ferme confirmée en juillet 2013) pèsent trop lourd dans les finances et elle « n’en a pas besoin ». Le cas des trois A350-900 qui seront pris en leasing chez ILFC (dont deux attendus cet été) n’est pas évoqué, pas plus que l’existence de discussions pour modifier la commande ou la date à laquelle des décisions seront prises.

air-journal-srilankan-airlines-a330-300

http://www.air-journal.fr/2016-02-17-srilankan-airlines-maintient-paris-supprime-rome-5158196.html

Commentaire(s)

  1. Emirates a380

    Je vais partir a colombo l’ete prochain et j’avais le choix entre cette compagnie et emirates et finalement j’ai choisis emirates pour son confort.

    • nico777

      Et bien c’est nul. Désolé mais je l’ai déjà prise 2 fois et avec leurs nouveaux appareils ils sont au niveau d’Emirates. Dommaaaaaage!

    • Vincent

      Il est certain qu’il est plus confortable de prendre un vol EMIRATES de 20 h avec escale qu’un vol direct de 10 h avec SRI LANKAN !

      En cherchant bien, vous devriez même trouver un vol EMIRATES avec 6 ou 7 escales : la grande classe !

  2. nico777

    AF devrait acheter des sièges sur cette ligne/compagnie…ça maintiendrait la ligne directe sur le Sri-Lanka, et ce serait une nouvelle destination pour la compagnie francaise sans contrainte d’appareil. Que du bénéf.

    • Pet

      Exact,
      Ils ont un service de très bon niveau et le confort des nouvelles cabines est ok.
      Rien ne remplace le vol direct, sf pour ceux qui comptent leurs tronçons de vol ( miles, passion etc..)
      Le px en direct est compétitif, évite un stop éculé, et évite les pertes de temps.
      Judicieux qu’AF prenne des sièges.

      • Shogun

        Oui, enfin, ces commentaires sur les « vols directs » ne valent en l’occurrence que pour les Franciliens. Parce que pour un résident français d’une autre région, transiter par Paris ou par n’importe quelle autre escale européenne (voire extra-européenne), ça revient exactement au même.

        • nico777

          Beaucoup de français dans l’avion, surtout des vieux mais bon au moins il y a visiblement un marché, même minimal. AF peut acheter 30 ou 40 sièges, c’est toujours ça. Et ça marchera.

    • Je suis tout à fait d’accord.

    • Le Sri Lanka rentre dans l’accord de partage de codes avec Etihad, qui ne verrait pas d’un bon oeil qu’AF-KLM regarde à côté. Et Sri Lankan est dans oneworld et est donc peu intéressante pur le groupe sachant qu’une alternative (Etihad voire les autres Gulf 3) existe, contrairement au Japon par exemple où le partenariat avec JAL est forcé (la seule autre alternative est ANA). Tout est stratégique

      • nico777

        Rien empêche un partage de code avec Sri-Lankan. Il y a ethiad oui ok et? Tu peux faire un cdg Mahe avec code share AF sur air Seychelles en direct comme prendre ethiad et passer par abu dhabi!

  3. Openfly

    Totalement d’accord, les nouveaux Airbus A330-300 de la compagnie SriLankan ont l’air vraiment très confortables que cela soit en Business ou en Eco, cf: http://flight-report.com/fr/report-12684.html

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum