Qatar Airways: partage avec Comair, colère contre Pratt&Whitney

air-journal_Qatar_Airways_A350-900 in_flight_4

La compagnie aérienne Qatar Airways va partager ses codes avec Comair, ajoutant trois nouvelles destinations à son réseau en Afrique australe. Son PDG a d’autre part menacé de changer de motoriste pour ses Airbus A320neo si Pratt&Whitney ne fournissait pas une solution rapide aux problèmes des PW1100G-JM.

L’accord de partage de codes entre la compagnie nationale du Qatar et Comair, franchise de British Airways en Afrique du Sud sera valable des le 23 février 2016 ; elle pourra alors proposer sous code QR les liaisons opérées par cette dernière entre l’aéroport de Johannesburg-OR Tambo et Durban, Le Cap, Port Elizabeth (Afrique du Sud), Harare ou Victoria Falls (Zimbabwe) d’une part, et entre Le Cap et Durban ou Port Elizabeth d’autre part. Le CEO de Comair Erik Venter souligne dans un communiqué son plaisir à « ajouter Qatar Airways à une liste grandissante de partenariats stratégiques », et se dit prêt à explorer « d’autres opportunités pour approfondir cette nouvelle relation ». Il rappelle que Comair, qui fête ses 70 ans cette année, vient d’ajouter à sa flotte le cinquième des six Boeing 737-800 commandés (configurés pour 24 passagers en classe Affaires et 138 en Economie) ; sa flotte compte également onze 737-400 (18+126), en attendant la livraison vers 2019 des huit 737 MAX 8 achetés. Qatar Airways dessert en direct depuis sa base de Doha-Hamad International les aéroports de Johannesburg, Le Cap et Durban.

Loin de l’Afrique australe, au Salon de Singapour, le PDG Akbar al Baker a été pour le moins direct dans sa critique de Pratt&Whitney : il menace d’annuler toute la commande des moteurs PW1100G-JM qui doivent équiper les 50 Airbus A320neo et A321neo commandés (ceux-ci ne sont pas remis en cause) si le motoriste ne fournit pas rapidement une solution. Il «  n’acceptera pas un appareil avec ces moteurs, à moins que ceux-ci soient corrigés », a-t-il déclaré, et si ce n’est pas le cas « nous n’aurons pas d’autre alternative que de chercher un autre motoriste ». Qatar Airways, officiellement compagnie de lancement de l’A320neo, avait refusé en décembre la livraison du premier avion équipé de PW1100G-JM, en raison des « énormes problèmes » techniques ayant entourés la mise au point du moteur Geared Turbofan PurePower (du coup Lufthansa l’a remplacée, et en opère désormais deux). Le motoriste a déclaré avoir expliqué au PDG irrité que le correctif est quasiment prêt, et sera installé d’ici avril sur les A320neo qui lui seront alors livrés…

air-journal_Airbus A320neo_PW_neo_livery_V07

 

http://www.air-journal.fr/2016-02-18-qatar-airways-partage-avec-comair-colere-contre-prattwhitney-5158241.html

Commentaire(s)

  1. vodka.martini.shaker - 18 février 2016 à 15 h 49 min
    vodka.martini.shaker

    Al Baker et O’Leary, toujours les mêmes

  2. RichieRSA

    J’espere pour Pratt&Whitney qu’ils vont apporter le correctif logiciel TRES rapidement sinon ils vont avoir chaud aux fesses……

  3. CALIFORNIA974

    Les Qataris n’ont qu’à fabriquer eux memes les moteurs ….. ou racheter PW

  4. Alain45

    Normal qu’ils soient mécontents, ils en ont quand même commandé 80 !
    Reste plus qu’à choisir l’autre, le franco-américain LEAP !
    http://www.safran-group.com/fr/aeronautique/moteurs-et-nacelles/moteurs-davions

  5. superyoda86

    Pratt&Whitney est destiné à disparaitre, trop petit trop faible par rapport au 2 mastodontes Général Electric (associé à Safran pour CFM) et à Rolls Royce. Déjà P&W ne fait que des petits moteurs pour moyen courrier et avion régionaux et CFM est un tueur dans le domaine des moyens courrier grâce à celle belle coopération entre GE et l’excellent SAFRAN. Dommage ça faisait de la concurrence, si le moteur était sorti à temps il aurait pu s’en sortir mais là ils vont couleur assez rapidement c’est sûr, tout le monde préfère le LEAP de CFM !

  6. werner

    Comment peut-on expliquer le geste de Lufthansa de prendre ces deux appareils « défaillants » et de les faire voler uniquement en Allemagne ?

    • PIPOU

      OUI C EST TOUT DE MÊME TRÈS ÉTRANGE CETTE HISTOIRE!!!
      MOTEUR DÉFAILLANT POUR LES UNS…
      …MAIS PAS POUR LES AUTRES!!!
      IL DOIT Y AVOIR AUTRE CHOSE A SAVOIR CONCERNANT CETTE « AFFAIRE » !!!

  7. Que de gesticulations!
    Que va faire Al-Baker? Commander du Leap? Pour être livré quand? Dans 3 ans au mieux? CFM vient de rappeler à Airbus qu’il n’était pas question de modifier la montée en cadence de production.
    Certains donneurs d’ordre confondent leur frustrations légitimes et la réalité technique et de leurs fournisseurs. Le fait de payer des milliards ne permet pas forcément de s’affranchir des contraintes inhérentes au métier de motoriste.

  8. Quelqun peut rappeler svp en quoi consiste le probleme du PW1100?

  9. ben76500

    le probleme aux démarrage du pw1000 vient du fait qu’il faut que le boitier réducteur monte en température donc +1 pour le leap.

    +superyoda86: général electric bosse avec snecma aussi sur le ge90, le GENX (via Cfan) et a bossé sur le bon vieux cf6

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum