Ni CSeries ni Embraer pour United Airlines ?

aj_united new b737

La compagnie aérienne United Airlines aurait finalement choisi les Boeing 737-700 pour une seconde commande de monocouloirs, alors que Bombardier et Embraer étaient encore sur les rangs.

Selon le Wall Street Journal du 22 février 2016, l’avionneur américain est en train de finaliser la commande avec United Continental Holdings pour un nombre inconnu d’appareils (25 selon d’autres sources), une annonce qu’aucune des parties n’a voulu confirmer. United Airlines avait déjà passé commande le mois dernier pour 40 Boeing 737-700, un contrat estimé à 3,2 milliards de dollars au prix catalogue. Les livraisons devraient débuter en 2017, et les avions devraient remplacer des appareils de 50 places dans sa flotte régionale – et être pilotés par ses propres employés, une façon d’éviter le manque de pilotes d’avions régionaux qui s’annonce aux Etats-Unis. United Airlines opère déjà quarante 737-700, configurés pour accueillir 12 passagers en First, 40 en Premium et 66 en Economie (118 places au total).

Si ce contrat est confirmé, ce sera une mauvaise nouvelle pour les CSeries de Bombardier et les E-Jets d’Embraer, alors que le CFO par intérim de la compagnie de Star Alliance Gerry Laderman expliquait en janvier qu’elle « continue d’étudier les autres appareils d’environ 100 places pour de futurs achats ». Le Canadien comme le Brésilien se sont refusé à tout commentaire, mais Bombardier peut au moins se consoler après avoir finalement accroché Air Canada à son palmarès. Les deux avionneurs fournissent la quasi-totalité de la flotte des compagnies aériennes régionales opérant pour le compte de United Airlines ; mais cette dernière est jusque-là restée « fidèle » à Boeing et Airbus.

http://www.air-journal.fr/2016-02-23-ni-cseries-ni-embraer-pour-united-airlines-5158435.html

Commentaire(s)

  1. C’est un deal gagnant-gagnant pour Boeing et United….

    D’un coté Boeing assure la continuité de la production des 737NG en attendant l’arrivée du Max, quitte a brader fortement ces 737 pour United. Et au passage, ca met un peu plus de plomb dans l’aile à 2 potentiels concurrents…

    De l’autre coté, United fait un bon deal avec des avions a prix cassés et qui ne sont pas pour antant depassés.

  2. nico777

    Je ne comprends pas le fait de prendre des 737 avec seulement 120 places. Comme un 318, surmotorisé, ils utilisent les mêmes moteurs que leurs grands frères 737-900 et 321. Le coût de revient au siège est forcément bien plus élevé! D’où un avantage avec des Embraer et bombardier avec des motorisations plus adéquates..

  3. Etonnant que l’A320 ne soit même pas dans les alternatives, d’autant que United en possède déjà…

  4. Boeing doit pratiquement vendre les NG à prix coûtant avec l’entrée incessante en production du MAX, ce qui assure industriellement la continuité, d’où ce choix.
    On peut comprendre..

  5. BOBO7

    n’importe quoi

  6. United a dit qu’elle voulait acheter 115 avions. Des 130 places et des 100 places. Elle achèterait 65 avions de 126 places. Il reste 50 avions de 100 places que Boeing ne fabrique pas. Elle voulait les 126 places rapidement, seul Boeing pouvait lui fournir rapidement. (cadence de 45 737 par mois). Bombardier pas plus de 5 ou 6 par mois dans les prochaines années. Le CS100 est le meilleur 100 places sur le marché. Plus spacieux et économiques que l’E2. J’envisage une commande de 30 CS100 et 20 E2 plus tard. United est intrigué par le CSeries et sait bien que c’est l’avion du futur.

  7. le temps ou la consommation de carburant pouvait peser dans la balance est révolu…

  8. Accessoirement le 737 reste une machine efficace, sans mauvaise surprise pour les compagnies, des PN qualifiés abondants, pourquoi s’embêter avec des machines certes plus sophistiquées, à peine plus économes mais avec lesquelles il faudra sans doute essuyer des plâtres.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum