Airbus vise 650 livraisons en 2016

air-journal_Airbus A380 A350 close

Le groupe Airbus a présenté hier un bénéfice net en hausse de 15% en 2015, et a confirmé ses prévisions pour l’année en cours. Il vise en particulier plus de 650 livraisons, avec une augmentation du rythme de production des A330.

Le géant aéronautique européen a annoncé le 24 février 2016 un chiffre d’affaires en hausse de +6% à 64 milliards d’euros l’an dernier, grâce principalement à la branche d’avions civils qui représente 70% du total (45,85 milliards, +8,5%). Les commandes du groupe se sont élevées à 159 milliards d’euros, la valeur du carnet de commandes total atteignant un niveau record à 1.006 milliards d’euros au 31 décembre 2015 (952,45 milliards pour les avions civils, +18,5% par rapport à 2014). Le bénéfice net du groupe Airbus s’est élevé à 2,7 milliards d’euros, en hausse de +15%, le dividende proposé étant de 1,30 euro par action (+8% par rapport à 2014).

Le CEO Tom Enders a donc pu parler hier d’une « performance solide » avec des objectifs « remplis à 100% ». Il a en particulier souligné qu’Airbus gagne désormais de l’argent avec le programme A380 « après 15 années de patience ». L’équilibre financier atteint l’année dernière avec 27 livraisons, sera le même en 2016 ; mais il faudra « continuer à en vendre » pour assurer la rentabilité des superjumbos après 2018. L’avionneur dispose en outre d’un « portefeuille de produits très compétitifs avec l’A320neo, l’A330neo (qui occupe une place unique dans notre portefeuille), un bon mixte entre nouveaux appareils et avions qui ont montré leur efficacité ». Le programme A330 a atteint le nombre de commandes nécessaires pour assurer la transition avec l’A330neo à l’horizon 2017-2018, tout comme la famille A320.

Pour 2016, Airbus vise la livraison de plus de 650 avions contre 635 l’année dernière et 629 en 2014. Il a confirmé la montée en puissance de la production des A350XWB, avec plus de 50 livraisons attendues (contre 14 en 2015), et surtout annoncé pour la famille A330 une montée en cadence à 7 appareils par mois à partir de 2017, alors que le rythme de production avait été baissé l’année dernière – preuve que « nous suivons le marché de près » selon le CEO. Airbus prévoit aussi une hausse du nombre de commandes cette année, après 1080 nettes en 2015 et 1456 en 2014. Le directeur de la stratégie Marwan Lahoud a remarqué que le groupe « continue à gagner des parts de marché sur les petits et grands avions », avec un « bel équilibre par régions » au niveau des commandes et des livraisons, « ce qui est très important du point de vue de la stabilité de l’activité ».

On notera qu’alors que le groupe Airbus présentait ses résultats annuels, ses équipes à Mobile en Alabama ont publié une photo du premier A321 sorti de la nouvelle FAL ; il est destiné à JetBlue, avec livraison d’ici la fin mars.

air-journal_Airbus FAL Mobile JetBlue A321

http://www.air-journal.fr/2016-02-25-airbus-vise-650-livraisons-en-2016-5158539.html

Commentaire(s)

  1. Hclaudepie

    Bel objectif… Au vu des livraisons de Janvier, environ 50% du plan de charge d’un mois normal, on se fait deux remarques :
    -ça a du turbiner un max en Décembre pour sortir de beaux résultats de livraisons pour 2015
    -la montée en charge de l’A350 n’est pas gagnée, par la faute de quelques sous-traitants qui ne savent plus monter en cadence et respecter les plannings, mais aussi certaines usines du groupe qui ont également du mal, comme l’usine galloise pour les ailes… usine qui semble un peu ramer !

    Bref, Janvier montre déjà un retard significatif sur l’objectif 2016 !

  2. l’histoire du A330 montre que « suivre le marché de près » dixit m brégier n’est pas si facile , voilà les chiffres 103 A330 livrés en 2015 , mais coup de frein très brutal courant 2015 sur le rythme ramené à 6 par mois , résultat en 2016 prévision de 60-70 livraisons et il faut attendre 2017 pour revenir à 7 par mois , grâce aux commandes récentes chinoises et bientot iraniennes , nettement en dessous de la production 2015 , ce qui explique que malgré la montée en cadence du 350 et des 320 airbus prévoit de livrer seulement 2% d’avions en plus que 2015 ( à noter que boeing prévoit une légère décroissance des siennes) , je pense qui les équipes de leahy avaient été un tout petit peu plus anticipatrices , ils auraient évité ce coup de frein /réaccélération trop brutal et jamais bon en industrie

  3. dakota

    On dit (souvent à juste titre) que l’Europe « ça ne marche pas ! ». Pour Airbus (qui, certes, est loin de concerner toute l’U.E. et comporte bien des actionnaires, notamment qatari…), c’est quand même une sacrée réussite quand on pense au mal que la société a eu pour vendre seulement quelques exemplaire de son premier appareil dans les années soixante-dix. Quel chemin parcouru depuis ( malgré les problèmes de ruptures de charge entre les (trop) nombreux sites exigés par les les nations qui participent) !

  4. Je sens que les actions Airbus vont partir en flèche sur la bourse …

  5. PIPOU

    Combien de livraisons concernant l’A380 sont prévues cette année?

  6. lechavenois

    Airbus engrange des commandes et c’est très bien.
    Mais boeing livre vite voir très vite : il semble que boeing ait pour objectif de livrer près de 900 avions en 2016 ( information à confirmer … )

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter