Airbus A330 : C&DC en Chine, neo pour Garuda, Regional en FAL

air-journal_Airbus_Chine_A330_CDC_opening_2

Airbus a démarré officiellement la construction de son Centre de finition et de livraison (C&DC) pour la famille A330 à Tianjin, où il a déjà installé une ligne d’assemblage final pour les A320. La compagnie aérienne Garuda Indonesia est le client anonyme ayant acheté 14 A330-900neo en février, tandis qu’une autre version du biréacteur, l’A330-300 Régional, est entré en chaine d’assemblage final à Toulouse.

La première pierre du Completion and Delivery Center (C&DC) pour A330 a été posée le 2 mars à Tianjin, sur le même site que la FAL pour A320 et le centre de livraison. La construction devrait être achevée au deuxième semestre 2017, livrera son premier biréacteur au début 2018. Ses activités comprendront la réception des A330 assemblés à Toulouse, l’installation des cabines, la peinture, les tests de réacteurs et les essais en vol, ainsi que la livraison et le « vol d’acceptation » des compagnies aériennes clientes. « Il s’agit d’une nouvelle étape majeure pour notre empreinte globale, et d’un symbole de la très forte coopération avec nos partenaires chinois », a déclaré le PDG d’Airbus Fabrice Brégier lors de la cérémonie, soulignant qu’il s’agit du premier C&DC de l’avionneur situé hors d’Europe. TJFTZ (Tianjin Free Trade Zone Investment Company Ltd.), l’industriel aéronautique chinois AVIC (Aviation Industry Corporation of China) et Airbus avaient signé en juillet 2015 l’accord-cadre sur la création de ce centre.

La Chine accueille aujourd’hui plus de 1240 Airbus, dont 170 de la famille A330 (« le widebody le plus populaire dans le pays » selon le constructeur) ; ses prévisions tablent sur un besoin de 5400 avions neufs de plus de 100 places d’ici 2034 dans le pays, dont 1770 long-courriers – pour une valeur globale de 840 millions de dollars.

air-journal_Garuda A330-300Un communiqué du 17 février, portant sur un partenariat de maintenance et de formation, a révélé que la commande de quatorze A330-900neo en février, attribuée par Airbus à un client anonyme, a en fait été passée par la compagnie nationale indonésienne, Garuda Indonesia. Cette dernière avait annulé en janvier une commande précédente portant sur sept A330-300 (14 en service, trois restant à livrer). Le contrat passé avec GMF AeroAsia (filiale MRO de Garuda) cite Fabrice Brégier, expliquant que « les tout derniers modèles de la famille Airbus, les A320neo et A330neo, offriront au Groupe Garuda Indonesia les plus hauts niveaux de confort et d’efficacité du marché, et seront parfaits pour votre croissance et votre succès ». Les A320neo évoqués sont les 35 destinés à la filiale low cost Citilink, qui doit les mettre en service à partir de l’année prochaine. Airbus porte ainsi à 186 le nombre de commandes fermes enregistrés par les A330neo.

air-journal_Airbus A330 regional FALOn retiendra enfin que le premier A330-300 Regional (MSN1724) est entré en FAL à Toulouse. C’est la compagnie aérienne Saudia (ex Saudi Arabian Airlines) qui sera compagnie de lancement de ce modèle, développé spécifiquement pour le moyen-courrier : capable de transporter environ 400 passagers sur 5500 km au lieu des 11.000 km habituels, il sera équipé des réacteurs actuels et aura une masse d’environ 200 tonnes (242 pour l’A330-300). Il devrait permettre selon Airbus une baisse de 26% du coût au siège par rapport à la version en service aujourd’hui.

http://www.air-journal.fr/2016-03-03-airbus-a330-cdc-en-chine-neo-pour-garuda-regional-en-fal-5158935.html

Commentaire(s)

  1. Lso
    Publié le 3 mars 2016

    Airbus a vraiment le vent en poupe
    Bravo pour ce defi et pari en passe d’etre gagné
    Personne n’y croyait il y a 35 ans
    Passé de 15 a plus de 50% de part de marchés sur tout les creneaux ! Faudrait aussi penser au fret…

  2. Publié le 3 mars 2016

    L’A330-300 Régional a tous les atouts pour faire un malheur sur le marché asiatique, tant sur le continent qu’au Japon, quand on sait que plusieurs compagnies utilisaient des Boeing 747 sur des lignes intérieures…

    400 places, c’est presque le double d’un A321, et plus de 75% de la capacité d’un 747 (pour un coût d’exploitation très inférieur).

    Un avion idéal, par exemple, pour des liaisons entre Tôkyô ou Ôsaka d’une part et Okinawa ou Sapporo d’autre part.

    • DZ_O_US
      Publié le 3 mars 2016

      Je le verrai bien chez Air Algerie. Pour faire face au pick de voyageurs ponctuelle qu’elle connait. la saison estivale et la saison de pelerinage. la France et l’arabie sont a la porte de son rayon d’action de 5500km

      • Publié le 3 mars 2016

        Pourquoi pas, en effet, à condition de pouvoir obtenir un taux de remplissage correct en dehors de ces périodes ponctuelles. Je ne connais pas assez bien ce marché régional pour me prononcer de façon pertinente.

  3. L’A330 est certainement le meilleur avion civil existant , il ne doit pas etre loin d’etre le long courrier le plus vendu avec plus de 1500 exemplaires, et pourtant il devait etre la doublure du 340.
    Aujourd’hui airbus offre une gamme complète et performante dans tous les segments, fait des choix stratégiques intelligent, cela explique la réussite actuel et le leadership obtenu .
    Vive L A330 et vive Airbus

  4. lechavenois
    Publié le 3 mars 2016

    Véritable success story de l’inégration économique européenne, ce groupe fait honneurs aux femmes et aux hommes du vieux continent qui rèvent, innovent, batissent, vendent.
    .
    On en viendrait à espérer de voir se dévolopper de grands programmes européens de drones MALE et UCAV.
    Sans oublier la commercialisation d’un turboprop de 100 pax hautement éfficient.
    .
    Dommage que d’autres secteurs d’activité n’aient pas su/pu adopter cette même stratégie…
    .
    Les succès de ce grand groupe en occulteraient presque les défis de son plus fidel concurrent : Boeing ( 777x et le futur concurrent de l’a321néo)

  5. superyoda86
    Publié le 3 mars 2016

    Il est vrai qu’Airbus fait fort, il y’a 40 ans Boeing était seul (presque) sur le marché et voilà que la puissance de la France associée à ses compères européens ont crées Airbus, qui aujourd’hui fait jeu égal avec Boeing, voir le dépasse. Airbus est une véritable réussite et fabrique de magnifiques machines fiables, sûres et adaptées au marché. Aujourd’hui je préfère 10 fois monter dans un Airbus que dans un Boeing, ils sont bien plus confortables (sauf le 787 peu être, encore faut-il qu’il ne soit pas cloué au sol…). Airbus a besoin de Boeing pour vivre, car grâce à cette concurrence, Airbus monte en puissance et se dépasse d’année en année. Le danger vient plutôt de la chine qui à terme, et à force de copier, finira par fabriquer des avions moins cher et un peu près fiable qui intéressera les pays pauvres. Mais pour ça, il faut encore attendre au moins 15 ans, Airbus doit donc sans cesse innover pour rester le leader des constructeurs d’avions de lignes ! Vive Airbus et Vive la France !

    • lechavenois
      Publié le 3 mars 2016

      Effectivement, la Chine va vite, très vite… La construction aéronautique est un bon relais de croissance pour sa population qualifiée et disciplinée, de plus la demande intérieure est là !
      .
      Airbus et boeing n’ont d’autre choix que de jouer l’intégration avec leur partenaires économique pour les économies d’échelle, et la diversification produit pour la différenciation.
      .
      En économie, pour rester leader, il faut toujours avoir « un coup d’avance », car la diffusion est de plus en plus rapide.

    • Publié le 3 mars 2016

      Ton commentaire est à l’image de ton orthographe et ta grammaire…..approximatif! Airbus n’est mas la France et ses compères…. il s’agit d’un consortium!

  6. Ces usines d’Airbus implantées en Chine: de la pure folie!!!

  7. Ground OPS VP
    Publié le 3 mars 2016

    Airbus appartient à 100% à Airbus Group qui n’est pas français.
    L état détient 10%, comme le Qatar en détient 7%…

  8. BOBO7
    Publié le 3 mars 2016

    lol quand je lis des commentaires comme quoi l’a330 se vend mieux que le 787 ou même encore l’a330neo sera plus efficace q’un 787 je ne peut qu’éclater de rire on pourrait tous avancé des chiffres au hasard mais une chose est sure :
    le marché MC est dominer par Airbus qui je l’espère sera rattraper par le Cseries de Bombardier.
    le marché LC est dominer par Boeing qui je l’espère sera lui a son tour rattraper par Airbus.

  9. Epau
    Publié le 3 mars 2016

    C’est très drôle de lire les francais s’auto-congratuler en se basant sur on ne sait trop quoi. 380 une réussite? 330 oui, 350 peut-être. 737 avion le plus vendu au monde. 777, 747, 767, 787… Y a du challenge en face. Le français n’est pas parti qu’il se sent déjà arrivé. Bref…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum