Cathay Pacific: profit doublé, A350 toujours espéré en mai

air-journal_Cathay Pacific 777-300ER new look

Le groupe Cathay Pacific a annoncé un bénéfice net annuel de 773 millions de dollars US pour l’exercice 2015, quasiment le double de celui dégagé l’année précédente, mais les recettes de l’activité passage ont reculé de -3,5%. Le premier Airbus A350-900 devrait bien être livré en mai pour une mise en service début juin.

La compagnie basée à l’aéroport de Hong Kong a vu son profit bondir de 90,5% l’année dernière, le bénéfice par action passant à 152,5 cents de HK$ comparativement à 80,1 cents de HK$ en 2015. Cathay Pacific explique dans un communiqué que la performance du groupe en 2015 a été meilleure qu’en 2014, l’activité bénéficiant des effets du faible prix des carburants. Le haut rendement passager sur la première moitié de l’année s’est poursuivi au second semestre, reflétant la forte demande en classe Economie ; mais la demande dans les classes à haute contribution n’a pas été aussi forte qu’escomptée sur certaines routes long-courrier, tout en augmentant sur les lignes régionales. La demande de fret, « très tendue au cours du deuxième trimestre », est restée faible sur la seconde moitié de l’année (chiffre d’affaires en baisse de -9,0%). La contribution des filiales et sociétés associées du groupe a été supérieure sur l’exercice 2015.

Les recettes de l’activité passagers du groupe se sont élevées à 9,4 milliards de US$, en baisse de –3,5% par rapport à 2015. La capacité a augmenté de +5,9%, reflétant l’introduction de nouvelles liaisons vers Boston, Düsseldorf, Hiroshima et Zurich, et l’augmentation de fréquences sur d’autres routes. Le coefficient d’occupation a augmenté de 2,4 points à 85,7%. Cathay Pacific précise que la forte concurrence « combinée à une baisse significative des surcharges carburant, aux effets de change défavorables des devises étrangères et au fait qu’une plus grande proportion de passagers a transité par Hong Kong » ont impacté le rendement, le faisant fléchir de 11,4% à 59,6 cents de HK$.

air-journal_Cathay Pacific_Cathay DragonLe poste de dépense carburant pour les deux compagnies Cathay Pacific et Dragonair (sans prise en compte des effets de couverture carburant) a diminué de 37,8% par rapport à 2014, malgré l’augmentation de la capacité. La baisse de 40,3% des prix moyens a été partiellement absorbée par la hausse de la consommation s’élevant à 4,3%. Le carburant demeure toujours le poste de coût le plus important pour le groupe, représentant 34,0% des coûts d’exploitation de l’année 2015 (par rapport à 39,2% en 2014). Les pertes sur la couverture carburant ont amoindri l’impact de la baisse du prix sur l’exercice. Après prise en compte des pertes liées à la couverture, les coûts de ce poste ont diminué de 18,2% par rapport à 2014. Selon la compagnie de l’alliance Oneworld, les autres charges d’exploitation hors carburant ont augmenté de 2,3% en 2015 par rapport à 2014. Cette augmentation est principalement due à la hausse des opérations et à celle des effectifs qui y sont liés. La congestion du trafic à l’aéroport international de Hong Kong et les contraintes de contrôle du trafic aérien dans la région de la Chine ont également accru les charges d’exploitation. Les améliorations de la productivité et les effets de change favorables ont permis de maintenir ces dépenses proportionnellement en deçà de la hausse de capacité.

La contribution d’Air China (dont les résultats sont intégrés aux résultats du groupe en décalage de trois mois; Cathay en possède 20%) était significativement plus élevée en 2015 qu’en 2014. Cette amélioration s’explique principalement par la baisse du prix du carburant et la forte demande passagers. En août 2015, la dévaluation du Renminbi a conduit à des pertes de change importantes pour Air China. Cependant, celles-ci ont été largement compensées par les économies liées à la baisse du carburant.

En 2015, Cathay Pacific a introduit de nouvelles liaisons vers Zurich (en mars), Boston (en mai) et Düsseldorf (en septembre) ; il faut y ajouter Madrid en juin 2016 et l’aéroport de Londres-Gatwick en septembre prochain. Dragonair, bientôt renommée Cathay Dragon, a de son côté lancés de nouveaux services vers Tokyo-Haneda (mars 2015) et vers Hiroshima (août 2015). Des fréquences sur d’autres routes ont été augmentées. Parallèlement, les liaisons passagers de Cathay Pacific à destination de Moscou et Doha ainsi que celle opérée par Dragonair vers Manille ont été interrompues. Cathay Pacific en outre a lancé un service fret à destination de Calcutta en mars 2015 et a augmenté ses fréquences de service en Amérique du Nord et en Inde. Le réseau et la capacité ont été ajustés en fonction de la demande.

Côté flotte, Cathay Pacific a pris livraison l’année dernière de six Boeing 777-300ER et de trois Airbus A330-300. Le 777-300ER livré en septembre était le 53e et dernier appareil de ce type à rejoindre la flotte. Quatre 747-400 passagers et quatre A340-300 ont été retirés du service en 2015, un A340-300 supplémentaire suivant le même chemin le mois dernier ; le retrait des trois derniers 747-400, initialement prévu en 2017, a été avancé à cette année.

air-journal_Cathay Pacific A350-900 volAu 31 décembre 2015, la compagnie aérienne comptait 70 nouveaux appareils en commande pour des livraisons prévues jusqu’en 2024. La livraison du premier A350-900 est toujours programmée en mai 2016, douze autres exemplaires devant suivre avant la fin de l’année (Cathay Pacific précise que le premier des deux simulateurs A350 a été livré en mai dernier). Le groupe continue en outre d’investir massivement dans ses produits et ses marques. La nouvelle livrée de Cathay Pacific a été introduite en novembre 2015 ; à l’exception des 747-400 et A340-300 destinés à être retirés de la flotte, l’ensemble des gros porteurs de Cathay Pacific et Dragonair ont été équipés ou réaménagés avec des sièges neufs ou « rafraîchis » dans toutes les classes de voyage. Le nouvel A350XWB disposera de nouvelles cabines, de nouveaux sièges et d’un nouveau système de divertissements. Le salon Première Classe du salon The Pier à l’aéroport international de Hong Kong entièrement rénové a rouvert en juin 2015. De nouveaux salons ont été également ouverts à Manille en mai, à Bangkok en juin, à San Francisco en octobre et à Taipei en novembre 2015.

John Slosar, Président de Cathay Pacific, a déclaré: « L’environnement d’exploitation a été plus favorable en 2015 comparé à l’année précédente, mais nous avons fait face à des défis importants qui seront toujours d’actualité en 2016. La forte concurrence des autres compagnies aériennes en région, les effets de change et la faiblesse de la demande passagers dans les classes à haute contribution, exerceront une pression sur le rendement passagers. La demande de fret sera impactée par la surcapacité industrielle. La demande globale passagers reste forte et nous devrions continuer à bénéficier de la baisse du prix du carburant. Nos filiales et entreprises associées devraient continuer à bien performer ». Il se dit confiant dans la réussite sur le long terme, et va « continuer à œuvrer pour assurer à nos passagers le meilleur des voyages ».

http://www.air-journal.fr/2016-03-10-cathay-pacific-profit-double-a350-toujours-espere-en-mai-5159333.html

Commentaire(s)

  1. L’une des 3 meilleurs compagnies au monde…d’année en année.

  2. 13 A350 cette année pour cathay , quasi impossible au vu des plannings actuels , 11 au mieux et encore à condition que les cadences s’accélèrent vite ( 2 livrés à ce jour sur 2016) et que zodiac livre enfin

  3. dakota
    Publié le 10 mars 2016

    « l’ensemble des gros porteurs de Cathay Pacific et Dragonair ont été équipés ou réaménagés avec les nouveaux sièges ou version rafraîchie dans toutes les classes de voyage » : j’ai un doute. Tous les appareils LC ont reçu de nouveaux sièges ? Quand et lesquels ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter