Vol inaugural pour l’Airbus A321neo P&W

air-journal_Airbus A321neo PW premier vol

Le premier Airbus A321neo équipé de réacteurs Pratt & Whitney a réalisé mercredi son vol inaugural entre Hambourg et Toulouse, son entrée en service étant prévue d’ici la fin de l’année

Equipé de moteurs Pratt & Whitney PurePower Geared Turbofan PW1135G-JM, le plus grand modèle de la famille de monocouloirs remotorisés s’est envolé le 9 mars 2016 des usines d’Airbus à Hambourg -Finkenwerden pour atterrir environ six heures plus tard à Toulouse. Airbus avait déjà fait voler l’A321neo équipé de réacteurs LEAP en février, suite aux problèmes rencontrés par le Geared Turbofan PurePower sur l’A320neo (qui ont poussé Qatar Airways à céder le lancement de l’A320neo à Lufthansa). L’avionneur européen soutient que le premier exemplaire livré sera comme initialement prévu motorisé par Pratt & Whitney.

L’entrée en service de l’A321neo est prévue fin 2016, la société de leasing ILFC étant en théorie compagnie de lancement. Sur un total de 114 commandes fermes fin février, ALC est le meilleur client de l’A321neo avec 117 exemplaires attendus, devant Wizz Air (110), American Airlines (100), Turkish Airlines (92) et Lion Air (65) ; JetBlue en attend 45, et Lufthansa, Korean Air, Philippine Airlines, Cebu Pacific et Tigerair en ont commandé entre 30 et 40 chacune.

air-journal_Airbus A321neo PW premier vol2 air-journal_Airbus A321neo PW premier vol landing

http://www.air-journal.fr/2016-03-10-vol-inaugural-pour-lairbus-a321neo-pw-5159314.html

Commentaire(s)

  1. et les moteurs fonctionnent mieux maintenant ?

    • Publié le 10 mars 2016

      D’après ces moteurs ont toujours bien fonctionné … il faut juste les faire chauffer … ce qui n’était pas prévu. Pour les nostalgiques des voitures qui étaient équipée de moteurs diesels atmosphériques, ces moteurs qu’il fallait faire chauffer mais avec lesquels on pouvait faire qques centaines de milliers de kms, …

    • Alain45
      Publié le 10 mars 2016

      Il s’agissait des moteurs pour A320NEO (PW1100G-JM) et non d’A321NEO (PW1135G-JM)

  2. 777OLIVIER
    Publié le 10 mars 2016

    En effet il n’y a pas a dramatiser a ses débuts le GE90 qui est tout de même le réacteur civil le plus puissant au monde a connu quelques déboires. Chez AF notamment avec ses 777-300ER

    L’A321 est une excellente plateforme dont le succès et la fiabilité n’est plus a démontrer. Vivement qu’Airbus règle enfin les problèmes de fiabilité sur les moteurs (faut quand même pas oublier qu’il faut que ça continue a marcher quoi qu’il arrive) et longue vie a cet excellent A320 Neo !!

    • pour un soi-disant « expert » vous en faite un belle boulette…. Ce n’est pas AIRBUS a regler le problème de moteurs mais au motoriste !!!!! De plus ce n’est pas un A320 mais un A321…..

      • +1
        La sortie de Al Baker à ce sujet est très « parlante ». P&W en a pris pour son grade.
        Je me pose la question concernant les sièges. Sont-ils commandés par la compagnie, Airbus?
        En cas de retard type zodiac, Airbus est-il redevable de pénalités auprès de la compagnie?

    • Alain45
      Publié le 10 mars 2016

      Non seulement ce n’est pas l’A320NEO mais en en plus il ne s’agit en aucune façon d’un problème de fiabilité !
      quelle désinformation ou mauvaise foi !
      D’autre part c’est le fabricant Pratt & Whitney (et non Airbus) qui s’occupe de régler le problème concernant le moteur A320NEO, nécessitant une chauffe du moteur et non un problème de fiabilité !

  3. Publié le 10 mars 2016

    Sur RMC se soir a 20h50 un exelent reportage sur les moteurs a réaction !

  4. Egalement consacré aux innovations aéronautiques..

  5. @richie je sais pas quoi
    Airbus est l’integrateur ne croyez pas que vous allez me faire la lecon.
    Ensuite je sais pas si c’est vous ou un autre rageux d’airbus vous comparez l’a350-800 qui je vous rapelle n’existe pas et le boeing 787
    Donc oui j’ai ecrit a320 au lieu de a321 il faut pas avoir fait science po pour comprendre ca !!!

  6. Allez pour départager tout le monde, lors d’une campagne d’essais en vol, il y a un ou plusieurs INE Airbus et également des INE du motoriste.
    Pour la petite histoire, l’incontournable INE moteur Airbus est Jacky Joye (maintenant à la retraite et tjs consultant Airbus). Boeing à tenté plusieurs fois de le débaucher sans succès…
    Lorsqu’il se livrait à une analyse ou donnait son avis, les INE motoristes s’y pliait très souvent sans broncher, car il avait raison dans 99% des cas.

    Pour info, la campagne PW Neo sur le 320 à connu des pannes moteurs, mais c’est normal lors d’une campagne d’essai. On ne divulguera pas ici le nombre de moteurs HS bien sur…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum