Faux terroriste, fausse alerte et décollage easyJet annulé

air-journal-easyjet-venise-italie

C’est une histoire qui rappelle le syndrome de suspicions post attentats de septembre 2001 aux Etats-Unis… une passagère d’un vol easyJet samedi 26 mars, qui devait partir de Vienne pour Londres, a cru que son voisin était un terroriste, donne l’alerte, le commandant de bord annulant finalement son décollage.

«  La femme croyait avoir vu des messages relatifs à l’EI (le groupe État islamique) sur le téléphone portable de l’homme », a indiqué Karl-Heinz Grundboeck, porte-parole du ministère autrichien de l’Intérieur. Elle a averti le personnel de cabine. Son message a été pris très au sérieux. Le décollage a été annulé, les passagers et leurs bagages débarqués.

C’était finalement une fausse alerte, et le vol a pu repartir rapidement… vers sa destination finale, mais sans les deux voisins concernés, un Irakien et la femme, qui étaient alors en train d’être interrogés, a indiqué le porte-parole.

Cet incident intervient dans un contexte de fortes tensions en Europe après les attentats de Paris et de Bruxelles, revendiqués par l’Etat islamique.

http://www.air-journal.fr/2016-03-27-faux-terroriste-fausse-alerte-et-vol-easyjet-annule-5160288.html

Commentaire(s)

  1. Bimbo
    Publié le 27 mars 2016

    quand la peur irraisonnée remplace le bon sens, ça devient de la sottise.
    A souhaiter qu’une amende circonstanciée ramène cette femme à la réalité.

    • Une amende ?
      À quel titre ?

      À souhaiter que vos commentaires irréfléchis ne dissuadent pas les gens de rester vigilants face à un risque bien réel. Je préfère mille fois une fausse alerte déclenchée de bonne foi à un avion qui explose ou va s’écraser sur un bâtiment public.

  2. Publié le 27 mars 2016

    « septembre 2011 » ce n’est pas 2001 ???

  3. Realvision
    Publié le 27 mars 2016

    Au moins ici, tout s’est fait sans panique et la passagère accusatrice et le passager ciblé ont tous 2 interrogés par la police. Le commandant de bord a très bien géré la situation tout comme les autorités autrichiennes. L’histoire ne dit pas si la passagère est américaine…
    Les américains devraient s’en inspirer car seul le passager identifié à tort ou à raison est débarqué. Le passager accusateur reste à bord, alors qu’il pourrait faire une diversion ou faire ça parce qu’il n’aime pas son voisin…

  4. Publié le 27 mars 2016

    Si le vol est reparti rapidement il n’a donc pas été annulé.

  5. Ce matin à CDG j’ai étais interpellé par une américaine au vue de l’accent parce que je prenais des photos des avions (dans le terminal pas le tarmac)!! Il faut qu’ils redescendent sur terre surtout que pleins d’américains le font au US

  6. Pourquoi « américaine »? C’est quoi ce commentaire fondé sur des préjugés?…. Ridicule.

  7. Guesspi79
    Publié le 27 mars 2016

    Quel monde de parano !!

  8. Herve
    Publié le 28 mars 2016

    Il ne s’agit pas d’être parano mais prudent.
    J’ai pris aujourd’hui un vol Intra Europe et un passager typé avait l’air « absent » ou « ailleurs » en récitant doucement des mots en arabe.
    Je suis donc alle le déranger et j’ai engagé la conversation. En fait il chantait car il avait un mini écouteur diffusant du rap.
    On a rigole ensemble 5 minutes et je ne lui ai pas dit pourquoi j’ai engagé la conversation.
    En conclusion il faut etre aux abois, ne pas hésiter à prendre des décisions et agit pour éviter le pire.
    Savez vous qu’à Bruxelles les terroristes sont rentrés avec un gant noir sur la main gauche?
    Il est illogique que personne n’ait pu voir cela.
    Il est aussi incroyable que des agents de sécurité n’aient pas été présents au Bataclan le soir du massacre.
    Mais chut !!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum