Détournement d’un vol Egyptair : le pirate cherche son ex

@Lentokonefani

@Lentokonefani

Un homme prétendant avoir une ceinture d’explosifs a détourné mardi un avion de la compagnie aérienne Egyptair vers Chypre, où son ex-femme habite. Parmi les 56 passagers à bord, seuls trois étrangers étaient encore retenus par le pirate de l’air en milieu de journée, ainsi que quatre membres d’équipage.

L’Airbus A320 de la compagnie nationale égyptienne avait décollé le 29 mars 2016 de l’aéroport d’Alexandrie-Borg el Arab, à destination du Caire avec 56 passagers et 7 membres d’équipage à bord. Les pilotes ont annoncé le détournement que l’appareil se trouvait à une trentaine de kilomètres de la capitale ; ils ont pris la direction de Larnaca à Chypre, où ils se sont posés 38 minutes plus tard. L’aéroport chypriote a été immédiatement fermé au trafic. Selon le ministère de l’Aviation civile, l’A320 d’Egyptair transportait 21 étrangers dont 8 Américains, 4 Britanniques, 4 Néerlandais, deux Belges et un Français, les 42 autres personnes à bord étant de nationalité égyptienne – cette information restant sujette à caution.

Les premières informations ont indiqué qu’un passager aurait déclaré qu’il avait une ceinture d’explosifs, et exigé que l’avion aille se poser à Chypre. Des négociations ont abouti dix minutes après l’atterrissage à la libération de tous les passagers sauf trois étrangers, quatre membres d’équipage étant également retenus à bord ; les femmes et les enfants ont été les premiers autorisés à quitter l’avion. Aucune revendication ou demande n’a été initialement formulée par le pirate, mais la présidence chypriote a confirmé en fin de matinée que le détournement « n’a rien à voir avec le terrorisme » : le preneur d’otages, qui serait professeur de médecine vétérinaire à Alexandrie et s’appellerait Seif El Din Mustafa, a demandé à être mis en contact avec son ex-femme, qui habite dans un village proche de l’aéroport.

Mise à jour : Le pirate, un déséquilibré selon les autorités chypriotes, s’est rendu en sortant sur la passerelle de l’avion avec les mains en l’air, aucun explosif n’a été retrouvé. Tous les passages et l’équipage sont sains et saufs.

http://www.air-journal.fr/2016-03-29-detournement-dun-vol-egyptair-le-pirate-cherche-son-ex-5160448.html

Commentaire(s)

  1. Ah là là,
    Comme le disait si bien Coluche : l’amour rend fou, y’a plus que la guerre qui Rambo (rend beau)…

  2. LX-AH
    Publié le 29 mars 2016

    Ce n’est pas sur que son ex apprécie ce mode pour pouvoir la revoir !

  3. Bimbo
    Publié le 29 mars 2016

    Alexandrie-Le Caire sf à avoir une connexion, sinon en voiture.
    Le trajet est superbe entre ces deux lagnifiques cités.

  4. Vincent
    Publié le 29 mars 2016

    Voilà qui rassurera tous les passagers d’EGYPTAIR sur sa capacité à assurer la sécurité de ses vols en pleine alerte « Attentats islamistes » !

  5. Y a pas de vols directs de l’Egypte vers Chypre ?

    ça aurait fait chier moins de monde …

    • Boeing 777-300ER - 29 mars 2016 à 17 h 38 min
      Boeing 777-300ER
      Publié le 29 mars 2016

      Si le passager a réussi à détourner l’avion, c’est que EgyptAir est moins rigoureuse (la porte entre le cockpit et la cabine n’était manifestement pas fermé) que d’autres d’où le choix de cette ligne. D’autres compagnies sont plus pragmatiques et je conseille EgyptAir de prendre exemple sur ces dernières.

  6. Le billet d’avion pour Larnaca coûtait trop cher ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter