Brussels Airlines : 28 vols lundi à Bruxelles, plus de cent mardi

air-journal_Bruxelles Zaventem Brussels Airlines 1er vol attentats

La compagnie aérienne Brussels Airlines opèrera 24 vols au départ de l’aéroport de Bruxelles ce lundi, y compris vers la France, et en prévoit une centaine mardi. Le trafic intercontinental vers l’Afrique et les Etats-Unis sera également réorganisé au départ de la capitale belge demain. KLM annonce son retour mercredi, mais Delta Air Lines suspend la ligne depuis Atlanta jusqu’à l’année prochaine.

Trois rotations ont été opérées par Brussels Airlines hier à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, ouvert pour la première fois depuis l’attentat terroriste du 22 mars. Ce lundi 4 avril 2016, la compagnie nationale belge prévoit d’en effectuer 24, dont quatre vers Nice et Berlin, trois vers Prague et Milan-Linate, deux vers Paris-CDG, Marseille et Milan-Malpensa, et une vers Budapest, Faro, Francfort et Zurich. La plupart des vols intercontinentaux restent opérés aujourd’hui au départ de Francfort pour les destinations africaines, à l’exception de vols vers Banjul, Dakar, Yaoundé et Douala, et de Zurich pour New York.

Mardi, Brussels Airlines a d’ores et déjà programmé au départ de Zaventem 48 vols européens, dix vers l’Afrique et un des deux prévus vers New York (Washington sera desservie mercredi, Toronto n’est pas encore reprogrammée) ; une cinquantaine de vols sont attendus à l’arrivée. Les opérations dans les aéroports de Liège et d’Anvers seront progressivement diminuées au fur et à mesure de la montée en puissance du principal aéroport belge. Rappelons que les installations temporaires d’enregistrement à Zaventem ne peuvent gérer que 800 passagers par heure au maximum ; le retour à un trafic normal n’est pas prévu avant plusieurs mois.

Le directeur de l’aéroport Arnaud Feist a prévenu ce weekend : toutes les compagnies aériennes ne pourront pas revenir à Zaventem, sans parler de celles qui ne le souhaitent pas. KLM Royal Dutch Airlines a cependant annoncé son retour à Bruxelles-Zaventem pour mercredi 6 avril, avec une rotation au départ de sa base d’Amsterdam. Pas d’annonce de retour anticipé pour Ryanair, installée à Charleroi jusqu’à jeudi inclus, pour Jetairfly (jusqu’à mercredi au plus tôt, les vols programmés à Ostende l’étant jusqu’au 10 avril), ou pour Air Europa qui reste à Liège demain encore.

En revanche Delta Air Lines ne reprendra pas ses vols entre Atlanta et Bruxelles avant mars 2017, expliquant cette décision par une baisse de la demande suite aux attentats ayant endeuillé la capitale belge et par l’incertitude sur le retour à l anormale ; la reprise de la route depuis New York-JFK dépendra du feu vert de l’aéroport.

L’aéroport de Lille-Lesquin continue d’accueillir les vols d’easyJet au moins jusqu’à demain inclus (dix rotations), ceux de Vueling jusqu’au 6 avril, et ceux d’Aegean Airlines jusqu’à jeudi inclus.

http://www.air-journal.fr/2016-04-04-brussels-airlines-28-vols-lundi-a-bruxelles-plus-de-cent-mardi-5160820.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 4 avril 2016

    « toutes les compagnies aériennes ne pourront pas revenir à Zaventem, sans parler de celles qui ne le souhaitent pas »

    Pourquoi ? La sécurité ne serait pas assurée ?

  2. Clovys
    Publié le 4 avril 2016

    Bravo pour cette réouverture, mais dommage pour Delta qui abandonne la liaison Atlanta, encore un vol intercontinetal de moins. Déjà qu’il n’y avait que 3 villes US desservies depuis Bruxelles.

  3. Encore une fois, toutes nos pensées vont d’abord aux victimes de ces actes terribles !
    Ensuite, je dis bravo au personnel de l’aéroport de Bruxelles d’avoir contribué et tenté de ré ouvrir cet aéroport au plus vite ! C’est maintenant chose faite. Bien sur il faudra beaucoup de temps pour retrouver un trafic normal, sans doute plusieurs mois, mais le premier défi a été rempli !
    Enfin, il faut aussi remercier et féliciter les aéroport d’Ostende, Charleroi, Liège et de Lille qui ont tous accueilli de nombreux vols de BRU. Un travail formidable a été réalisé et plus particulièrement à OST et à LGG où le trafic a été considérablement augmenté du jour au lendemain et où une certaine organisation a dû être mise en place! Et pour ces aéroports, c’est loin d’être terminé car beaucoup de compagnies y sont encore pour quelques jours voire beaucoup plus…

    • LGG_FAN
      Publié le 4 avril 2016

      Malheureusement, c’est une très mauvaise habitude de Ryanair… Déja du temps des nombreuses diversions sur LGG (quand le brouillard pénalisait encore CRL), rien n’était fait pour les passagers une fois au sol à Liège… Ils devaient se débrouiller ou alors le handler devait lui-même trouver une solution et trouver des navettes! Dommage!
      De ce côté là, rien à dire pour Brussels Airlines et ses avions basés à LGG depuis 10j… Les navettes sont arrangées par la compagnie aérienne entre BRU et LGG.

  4. « mais Delta Air Lines suspend la ligne depuis Atlanta jusqu’à l’année prochaine »
    Ils sont TRES PRUDENTS chez Delta
    Dans ces cas-là, les contrats entre l’aéroport et les compagnies prévoient-ils des pénalités financières liées au manque à gagner pour l’aéroport? Invoque-t-on un cas de force majeure (sécurité?)
    L’inverse existe-t-il? (qualité de service? des prestataires, retards imputable….)

  5. Si Brussels Airlines arrive a éviter la faillite avec ça , ce sera un miracle …
    surtout que cela arrive au début de la saison d’été ou les compagnies engrangent les bénéfices normalement pour compenser les pertes de la saison hiver .

  6. Realvision
    Publié le 4 avril 2016

    Enfin l’aéroport ouvre à nouveau. Bien que la sécurité soit d’une importance absolue, il est aussi promordial de considérer les enjeux économiques que représentent l’aéroport pour le pays tout entier. Si l’économie belge, déjà en berne depuis la crise de la dette, s’affaiblit davantage, ce serait un nouveau cas à gérer pour l’UE à 2 mois du référendum sur un potentiel Brexit, d’où l’importance de mettre les bouchés doubles pour traiter le maximum de vols le plus tôt possible et de redonner confiance aux investisseurs. Malheureusement, ce n’est pas le message que l’on entend de la part des autorités belges.
    Je suis donc peu surpris de la décision de Delta qui n’a pas pour habitude de fermer des lignes aussi rapidement.

  7. Manneke
    Publié le 4 avril 2016

    Transavia devait ouvrir une ligne Munich-Bruxelles à la fin du mois de mars … c’est bien sûr reporté, et on se demande bien quand elle pourra le faire ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum